PARUTION : Résonances oasiennes Approches sensibles de l’urbain au Sahara (collectif)


Message de Salima Naji :

Cher-e-s ami-e-s,
L’ouvrage Résonances oasiennes Approches sensibles de l’urbain au Sahara (collectif) est paru !

Vous pouvez en consulter les premières pages ici : https://fr.calameo.com/read/0043098537b73663622b1?authid=im06JkT3VskN

La version numérique au format E-Pub sera téléchargeable en ligne très prochainement. Le livre est diffusé par les BELLES LETTRES et disponible dans toutes les librairies suisses, françaises ou belges.
Issu d’un processus collaboratif original autour des ambiances sonores, cet ouvrage invite le lecteur à s’imprégner de l’atmosphère des oasis à travers une analyse vivante de leur patrimoine bâti et des modes de vie de leurs habitants. Il souligne ainsi la nécessité de promouvoir l’architecture vernaculaire et la culture qui l’a développée afin d’affronter les défis économique, démographique et climatique auxquels ces espaces sont aujourd’hui soumis.
A partir des sons captés in situ, une nouvelle approche architecturale peut se faire, plus à l’écoute des usagers, davantage tournée vers le bien-être qu’une seule esthétique de façade.  L’intégration des nombreux renvois de sons vers le site :  cartophonies.fr permet de se plonger directement dans ces ambiances oasiennes, et partager avec le lecteur une dimension sensible souvent occultée.
En espérant se revoir bientôt physiquement et vous recevoir dans ces oasis fertiles, nous vous souhaitons de bonnes lectures !

Les directeurs scientifiques : 
Marc Breviglieri, Noha Gamal Said et David Goeury
Collection: vuesDensemble Essais
Date de publication : 09.04.2021
Format: 14 x 19 cm
368 pages
isbn: 978-2-940563-82-1
26 CHF  •  24 €  
 
Marc Breviglieri est sociologue, professeur associé à la HES.SO-Haute école de travail social de Genève et chercheur au laboratoire CRESSON. Ses thèmes de recherche touchent aux configurations et aux aménagements variés de l’habitation humaine, aux apprentissages de la vie commune et aux dimensions liant corps et espace. 
Noha Gamal Said est docteure en architecture et urbanisme, enseignante-titulaire au Département d’architecture et d’urbanisme de l’Université d’Ain Shams au Caire; chercheure-associée au laboratoire CRESSON. Ses thématiques de travail se fondent sur la notion d’ambiance qui fait appel à l’expérience sensorielle et sensible de l’espace. Elle s’intéresse plus particulièrement à l’espace sonore, à la dimension temporelle de l’espace pour montrer l’aspect dynamique et le caractère évolutif de la ville. 
David Goeury est géographe, membre de l’unité de recherche «Médiations. Sciences des lieux, sciences des liens» de Sorbonne Université. Il codirige un ensemble de programmes de recherche-action transdisciplinaires sur la résilience des espaces oasiens. Il porte une attention toute particulière aux communs fonciers dans leur capacité à repenser les logiques territoriales, mais aussi les rapports de pouvoir localisés.

Îlots de vie surgissant au milieu de l’aridité du désert, les oasis sahariennes abritent depuis des siècles un habitat aux formes éprouvées. Cette adaptation matérielle et spirituelle aux contraintes climatiques du désert est aujourd’hui mise à mal par des politiques de rationalisation et de modernisation inspirées des modèles occidentaux. L’oasis se voit ainsi réduite à un potentiel agricole à exploiter ou à un décor touristique à valoriser, au détriment de sa richesse architecturale et de la pratique quotidienne de ses habitants. 

S’inscrivant en faux contre cette évolution, Résonances oasiennes propose une approche sensible de ces territoires pour mieux en révéler et défendre la singularité. Issu d’un processus collaboratif original autour des ambiances sonores, cet ouvrage invite le lecteur à s’imprégner de l’atmosphère des oasis à travers une analyse vivante de leur patrimoine bâti et des modes de vie de leurs habitants. Il souligne ainsi la nécessité de promouvoir l’architecture vernaculaire et la culture qui l’a développée afin d’affronter les défis économique, démographique et climatique auxquels ces espaces sont aujourd’hui soumis.  

Avec les contributions d’Abdelaziz Barkani, Alia Ben Ayed, Azeddine Belakehal, Joseph Brunet-Jailly, Irène Carpentier, Hind Ftouhi, Zakaria Kadiri, Hind Karoui, Imen Landoulsi, Imed Melliti, Mohamed Mouskite, Salima Naji, Nasser Tafferant, Jean-Paul Thibaud, Laurent Valdès, Khadija Zahi et Dorsaf Zid.

Cliquez ici pour Lire un extrait

____________________________________________________________

Table des matières de l’ouvrage :

Introduction / Oasis en présence | 9
Marc Breviglieri, Noha Gamal Said et David Goeury

Partie 1 / DES CITÉS OASIENNES, LIEU D’OBSERVATION COLLECTIVE | 25

Des ateliers exploratoires face à un monde découvert. Fabriquer des cohabitations scientifiques | 27
Marc Breviglieri et David Goeury

Manière de faire enquête dans les oasis.
Chebika et ce qu’il en reste | 45
Imed Melliti

Partie 2 / POROSITÉS MENACÉES DE L’ESPACE URBAIN | 55

Marcher à l’écoute de la médina | 57
Alia Ben Ayed, Noha Gamal Said et Jean-Paul Thibaud

Dans l’ambiance d’une bergerie
urbaine | 59
Zakaria Kadiri, Nasser Tafferant, Jean-Paul Thibaud et Khadija Zahi

Le doux climat de la skifa | 67
Hind Ftouhi et Khadija Zahi

La porosité au fondement de l’ambiance oasienne | 75
Alia Ben Ayed

L’âme de Nefta / Rouh Nefta.
Une perception sensible du bien-être en contexte oasien | 95
Imen Landoulsi

Configuration ambiantale d’un espace oasien: le ksar de Kenadsa saisi par les sens | 131
Abdelaziz Barkani

Partie 3 / RÉSONANCES MULTIPLES DES PLACES PUBLIQUES | 157

Murmures d’impressions. Composer une partition musicale comme première restitution d’ambiance? | 159
Alia Ben Ayed, Joseph Brunet-Jailly et Laurent Valdès

Déploiement du champ sensoriel d’une source sacrée et réappropriation ludique d’une architecture | 167
Marc Breviglieri, Hind Ftouhi, Imen Landoulsi, Mohamed Mouskite et Noha Gamal Said

Expériences sensibles autour des bassins romains de la médina de Gafsa | 173
Dorsaf Zid, Hind Karoui et Azeddine Belakehal

Renaissance sensible d’une place publique saharienne. Aire d’expérience ludique et vie imaginaire | 195
Marc Breviglieri, Imen Landoulsi et Mohamed Mouskite

Considérations sur l’espace sonore d’une source sacrée. Une figure de réhabilitation de la médina de Tiznit | 205
Noha Gamal Said

Partie 4 / MÉMOIRES ET RÉSILIENCES DES PRATIQUES AGRIURBAINES | 223

Nefta: une corbeille de sons | 225
Abdelaziz Barkani, Noha Gamal Said et Jean-Paul Thibaud

Cheminer après l’inondation | 229
Irène Carpentier, David Goeury et Zakaria Kadiri

D’un contraste entre deux parcelles agricoles | 239
Irène Carpentier, David Goeury et Zakaria Kadiri

Le legmi: stigmate de la crise de l’agriculture dans la Corbeille | 245
Irène Carpentier et David Goeury

Terre chaude – Terre de saints | 249
Marc Breviglieri et Mohamed Mouskite

De la responsabilité de l’architecte dans les ambiances des cités oasiennes. 
Le cas des porches fortifiés des ksour marocains | 261
Salima Naji

Fragiles mémoires des oasis historiques.
Une relecture critique par
les ambiances | 305
Irène Carpentier, David Goeury et Zakaria Kadiri

Conclusion / Un aperçu de l’héritage et du devenir des oasis sahariennes | 335
Marc Breviglieri et David Goeury

Bibliographie | 349

Auteurs | 361

Recherche | 365

Crédits | 367

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :