HANDICAP : À AGADIR, LES ÉLUS ISLAMISTES N’AIMENT PAS LES SOURDS-MUETS


Par Fayza Senhaji – le360.ma – 22/04/2021

sourds-muets

Les élus islamistes de la ville d’Agadir ont adopté une décision qui devrait mettre à la rue plus de 380 personnes sourdes-muettes.

C’est une décision qui met en émoi une grande partie de la population d’Agadir. Plus de 380 personnes sourdes-muettes devraient se retrouver dans la rue après que le Conseil de la ville, dirigé par les islamistes, a adopté une décision touchant à l’association qui en prend soin.

L’information est rapportée par Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du vendredi 23 avril. Le journal explique que le Conseil communal a adopté une décision visant à récupérer un bien immeuble dont la ville est propriétaire, mais qui était jusque-là utilisé par l’Association de Sauvegarde et de Protection des Sourds d’Agadir. Citant un document officiel consulté, le quotidien ajoute que le Conseil de la ville justifie sa décision par un projet confié à une société de développement local pour la construction dans ces locaux d’un conservatoire de musique.

Dans le même document, souligne la même source, le Conseil promet de trouver un autre local pour abriter l’association et les personnes dont elles s’occupent. Sauf que ce dernier ne manque pas de prendre les précautions d’usage en mentionnant, noir sur blanc, que le Conseil ne saurait être tenu pour responsable s’il ne parvient pas à trouver un local adéquat à l’association.
En d’autres termes, pour calmer les critiques, le Conseil de la ville promet un nouveau local, mais sans pour autant s’y engager formellement.

Pour sa part, l’association, très connue dans la ville pour son action au profit des personnes souffrant de handicap, considère la décision de la ville comme inattendue et surprenante. Elle insiste, selon Al Ahdath Al Maghribia, sur le fait que le premier perdant dans cette histoire, sont ces enfants sourds-muets et dont l’âge dépasse parfois à peine 3 ans. Sans ce local, ces enfants perdront inéluctablement leur droit à l’enseignement. Ceci sans parler bien sûr du sort des encadrants qui travaillent aux côtés de ces jeunes.

Dans ce qui ressemble à une tentative de dernière chance, l’association a adressé plusieurs missives à différentes parties afin d’intervenir et de dissuader le Conseil de la ville de lui retirer son local.

Catégories :Actualités

2 commentaires

  1. Honte à vous de vouloir supprimer une très belle et utile institution….et de faire de fausses promesses.

    J'aime

  2. Écœurant en plein ramadan synonyme de partage d’amour etcétéra etcétéra…. Qui plus est décision des autorités à tendance islamiste cherchez l’erreur 😡😡😡

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :