MAROC. L’Indice des Prix à la Consommation poursuit son trend haussier


Par Alain Bouithy – pagesafrik.info – 26/04/2021

L’indice des prix à la consommation (IPC) poursuit son trend haussier à fin mars 2021, selon les chiffres rendus publics récemment par le Haut-commissariat au plan (HCP).

Après deux mois consécutifs de hausse, entamée en début d’année, l’IPC a connu une hausse de 0,2% au cours du mois dernier par rapport au mois précédent, a indiqué l’institution publique.

L’augmentation de l’IPC résulte de la hausse de l’indice des produits alimentaires et de l’indice des produits non alimentaires qui ont progressé respectivement de 0,3% et 0,2%, selon une note d’information du HCP relative à l’indice des prix à la consommation du mois de mars 2021.

Pour rappel, l’indice des prix à la consommation avait connu une hausse de 0,1% en février dernier en raison de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires et de la baisse de 0,1% de l’indice des produits alimentaires.

En janvier, sur le même taux, la variation avait été attribuée à la stagnation de l’indice des produits alimentaires et à la hausse de 0,2% de l’indice des produits non alimentaires.

Il est à noter que les hausses des produits alimentaires observées entre février et mars 2021 ont concerné principalement les «Fruits» (1,6%), les «Huiles et graisses» (0,9%), les «Légumes» (0,4%) et les «Viandes» (0,3%).

Le Haut-commissariat a en revanche relevé une diminution des prix de 1,4% pour les «Poissons et fruits de mer» et de 0,3% pour le «Café, thé et cacao». Pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les prix des «Carburants» avec 2,5%, a indiqué l’institution.

A titre comparatif, en février dernier, les prix avaient augmenté de 2,4% pour les «Huiles et graisses», de 1,6% pour les «Fruits» et de 0,3% pour le «Lait, fromage et œufs». En ce qui concerne les produits non alimentaires, la hausse avait été enregistrée principalement au niveau des prix des «Carburants» (2,5%).

Soulignons qu’entre janvier et février de la même année, les baisses des produits alimentaires avaient concerné principalement les «Légumes» avec 1,5%, les «Poissons et fruits de mer» et les «Viandes» avec 1,3% et le «Sucre, confiture, miel, chocolat et confiserie» avec 0,2%.

Un mois plus tôt, les hausses des produits alimentaires observées avaient concerné principalement les «Poissons et fruits de mer» (2,1%), les «Huiles et graisses» (1,5%) et les «Eaux minérales, boissons rafraîchissantes, jus de fruits et de légumes» (0,3%).

Au cours de cette même période, le HCP avait en revanche relevé une diminution des prix de 1% pour les «Légumes» et de 0,6% pour les «Fruits» et pour les «Viandes». Alors que, pour les produits non alimentaires, la hausse avait concerné principalement les prix des «Tabacs» (2,3%) et des «Carburants» (2,5%).

Selon les chiffres publiés par le HCP, en mars dernier, «les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à BeniMellal (0,9%), à Fès et Dakhla (0,8%), à Kénitra, Tétouan et Safi (0,5%), à Marrakech et Laâyoune (0,4%) et à Meknès, Tanger, Settat et Al-Hoceima (0,3%), a-t-il souligné précisant en revanche qu’une baisse a été enregistrée à Oujda (0,1%).

En février dernier, les hausses les plus importantes de l’IPC avaient été enregistrées à Agadir, Tanger et Errachidia (0,3%), à Oujda et Settat (0,2%) et à Marrakech, Tétouan et Al-hoceima (0,1%), avait noté le HCP dans sa note d’information précédente soulignant, en revanche, que les plus importantes baisses avaient été enregistrées à Safi (0,6%) et à Dakhla (0,2%).

A titre comparatif, en janvier les hausses les plus importantes de l’IPC avaient été enregistrées à Kénitra (0,7%), à Safi (0,6%), à Tétouan et Errachidia (0,4%), à Meknès (0,3%) et à Casablanca et Tanger (0,2%), tandis que des baisses avaient été enregistrées à Dakhla (0,6%), à Laâyoune (0,5%) et à Guelmim et Beni-Mellal (0,4%).

«Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois de mars 2021 conséquence de la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 1,4% et la baisse de celui des produits alimentaires de 1,8%», a fait remarquer le HCP relevant, en ce qui concerne les produits non alimentaires, que les variations vont d’une baisse de 0,1% pour la «communication» à une hausse de 5% pour le «Transport».

Ainsi, l’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu au cours du mois de mars 2021 une hausse de 0,1% par rapport au mois de février 2021 et de 0,7% par rapport au mois de mars 2020, a-t-il conclu.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :