Archives de mai 6th, 2021

Bordeaux cet été : 74 destinations dont onze en France

par Thierry Blancmont – air-journal.fr – 06/05/2021

Ecomnews - Aéroport Bordeaux-Mérignac : Un plan de résilience et de reprise  de l'activité aéroportuaire

Le programme estival de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac compte 74 destinations au total, dont onze en France, 54 en Europe, huit en Afrique du nord et Montréal au Canada.

Présenté hier pour la période de mai à aout 2021, sous réserve de restrictions de voyage liées à la pandémie de Covid-19 (en particulier depuis le Canada), le programme de vols de l’aéroport bordelais repose sur les liaisons vers 21 pays opérés par 18 compagnies aériennes, au premier rang desquels les low cost easyJet et Ryanair. L’ensemble des vols sera opéré sur le Hall A pendant tout l’été, souligne Mérignac dans un communiqué mettant en avant le fait que « huit hubs intercontinentaux » seront desservis cet été.

Aegean Airlines : Athènes, Héraklion
Aer Lingus : Dublin
Air Algérie : Alger, Oran
Air Arabia : Casablanca, Fès
Air France : Paris CDG, Ajaccio, Bastia, Calvi, Figari, Lyon, Marseille et Nice
Air Transat : Montréal
British Airways : Londres Heathrow
Chalair : Brest
easyJet : Ajaccio, Bastia, Figari, Lille, Lyon, Marseille et Nice en France ; Berlin, Ibiza, Minorque (Mahon), Palma de Majorque, Tenerife, Lanzarote, Héraklion, Rhodes, Catane, Olbia, Luxembourg, Faro, Lisbonne, Porto, Belfast, Bristol, Glasgow, Londres Gatwick, Londres Luton, Manchester, Bâle et Genève en Europe ; Marrakech en Afrique du Nord
KLM : Amsterdam
Lufthansa : Francfort
Luxair : Luxembourg
Royal Air Maroc : Casablanca
Ryanair : Figari, Lille et Marseille en France ; Alicante, Charleroi, Malaga, Minorque (Mahon), Palma de Majorque, Séville, Valence, Mykonos, Budapest, Cork, Dublin, Bari, Bergame, Bologne, Naples, Palerme, Rome, Trévise, Cracovie, Faro, Lisbonne, Porto, Prague, Edimbourg, Londres Stansted, Manchester en Europe ; Agadir, Fès, Marrakech et Tanger en Afrique du Nord
Swiss : Zurich
Tunisair : Tunis
Volotea : Ajaccio, Bastia, Figari et Strasbourg en France ; Dubrovnik, Split, Malaga, Minorque (Mahon), Palma de Majorque, Corfou, Santorin, Cagliari, Olbia, Palerme, Naples, Venise et La Valette en Europe
Vueling : Barcelone, Palma de Majorque.
Les équipes de l’aéroport de Bordeaux et l’ensemble des compagnies aériennes « sont mobilisés pour vous accompagner et vous accueillir dans les meilleures conditions et en toute sérénité dans les aérogares et à bord des avions ». Des tests PCR sont proposés gratuitement tous les jours de 9h à 17h à l’ensemble des voyageurs détenteurs d’un billet d’avion.

L’aéroport Mérignac n’a vu passer que 2,3 millions de passagers en 2020, une chute de 70,7% entièrement due à la pandémie de Covid-19. L’objectif prioritaire pour 2021 affiché en janvier était la relance des activités aériennes, en y associant « un enjeu fort » de sauvegarde des emplois et de soutien à l’économie régionale.

Bordeaux cet été : 74 destinations dont onze en France 1 Air Journal

Bordeaux cet été : 74 destinations dont onze en France 1 Air Journal
©Aéroport de Bordeaux

Agadir : Le Maroc et l’ONU célèbrent la première Journée Internationale de l’Arganier

par Zoubida Senoussi – fr.hespress.com – 06/05/2021

Agadir : Le Maroc et l'ONU célèbrent la première Journée Internationale de l’Arganier

A cette occasion, un évènement de haut niveau sera organisé sous la présidence du ministre de l’agriculture, de la pêche maritimes, du développement rural, des eaux et des forêts, Aziz Akhannouch, indique un communiqué de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (Andzoa).

Organisé en format hybride, cet événement sera suivi à travers le monde, en live sur la web TV des Nations Unies, ainsi que sur YouTube et sur les réseaux sociaux.

Il rassemblera des intervenants de haut rang dont Omar Hilale, ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, VolkanBozkır, Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed, Vice-Secrétaire Générale de l’ONU et présidente du groupe des Nations Unies pour le Développement Durable, Audrey Azoulay, Directrice Générale de l’UNESCO, Tedros Ghebreyesus, Directeur Général de l’OMS, Anita Bathia, Directrice Exécutive Adjointe de l’ONU-Femmes, Maria Henela Semedo, Directrice Générale Adjointe de la FAO, et Yannick Glemarec, Directeur Exécutif du Fonds Vert pour le Climat.

« Cette célébration vient couronner les efforts du Royaume du Maroc dans la promotion de l’Arganier en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité et source ancestrale du développement résilient et durable », note la même source, rappelant que la proclamation de cette journée internationale fait suite à l’adoption d’une résolution, présentée par le Maroc, à l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York le 3 mars 2021.

Une résolution adoptée par consensus de tous les Etats membres et par laquelle le Maroc a mobilisé la communauté internationale autour de cette cause de la sauvegarde et du développement de l’Arganier.

« La proclamation par l’ONU de la journée internationale de l’arganier est ainsi une reconnaissance à l’échelle internationale des efforts du Royaume, sous les Hautes Orientations du Roi Mohammed VI dans la protection et la valorisation de l’arganier, notamment grâce au lancement d’un programme global de développement de l’arganiculture sur une superficie de 10.000 ha au Maroc », ajoute le communiqué.

« Protéger ce patrimoine culturel est au cœur des missions entreprises par le Royaume du Maroc et la célébration de la Journée Internationale de l’Arganier vient renforcer ces efforts. Cette Journée est une invitation à apprendre, partager et célébrer cet arbre mythique, et un moyen de faire de sa culture un levier de développement socio-économique durable »  , se félicite Omar Hilale, cité dans le communiqué.

Marrakech-Agadir: ce que l’on sait sur le projet de la LGV

lesiteinfo.com – 05/05/2021

Le ministre de l’Equipement, des Transports, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, a annoncé mardi, que le Maroc s’apprête à lancer deux projets de trains à grande vitesse qui relieront d’une part Marrakech et Agadir, et d’une autre part Kénitra et Marrakech.

En réponse à une question du groupe Haraki lors de la séance des questions orales de la Chambre des conseillers, le ministre a expliqué que le Maroc négocie actuellement avec plusieurs partenaires internationaux les possibilités de financement de ces deux projets.

Amara a ajouté que le coût des deux projets est estimé à 100 milliards de dirhams.

Par ailleurs, le ministre a affirmé que le coût élevé de ces deux projets fait que l’État adoptera de nouvelles formes de financement, basées sur un partenariat entre les secteurs public et privé, afin de réduire la charge sur le budget de l’État.

Agadir/Sofitel Royal Bay Resort : Accor fera cavalier seul

par Yassine Saber – leseco.ma – 05/05/2021

Moins d’une année après la sortie du Sofitel Agadir Royal Bay Resort du portefeuille de Risma, quel sera le sort de cet actif hôtelier? En effet, la fin du contrat de location entre ABS Holding et Risma, respectivement propriétaire et locataire de l’hôtel, a provoqué un conflit collectif avec les employés, depuis le 30 juin 2020. Selon plusieurs sources concordantes, l’établissement sera de nouveau commercialisé sous la marque Sofitel, qui est toujours affichée sur la porte d’entrée de cet hôtel situé en front de mer. De plus, le Sofitel Agadir Royal Bay Resort sera directement géré par le groupe Accor, qui est l’actionnaire fondateur de Risma depuis 1993, avec une participation de 33,34%. Actuellement, le propriétaire émirati, ABS Hotel Properties Limited, prépare l’opération de rénovation de cet hôtel appartenant au segment du luxe et haut de gamme du groupe Accor. Pour rappel, le Sofitel Agadir Royal Bay est exploité sous contrat de gestion par Accor Gestion Maroc.

Un conflit social entraîné par la fermeture de l’hôtel
Doté d’une capacité de 273 chambres, soit 546 lits, le Sofitel Agadir Royal Bay Resort a été mis en exploitation par Risma (locataire) suite à la signature, en avril 2004, d’un contrat de location-gérance avec la société émiratie ABS Holding d’une durée de 10 ans et 8 mois renouvelable, après l’échec de sa commercialisation sous la chaîne touristique «Millenium». Ledit contrat de location a été renouvelé jusqu’au 30 juin 2020, date de sa résiliation. Risma a réalisé une série de travaux sur l’hôtel, concernant principalement la finition des chambres, l’aménagement de la plage et de la piscine, la construction d’un restaurant, d’un centre de conférence et d’un night-club. Selon un précédent communiqué de Risma, la décision de fermer le Sofitel Agadir Royal Bay Resort est intervenue suite à un commun accord entre les deux parties, compte tenu de la vétusté de l’hôtel, qui nécessite une rénovation profonde pour répondre aux standards du luxe (5 étoiles), chose qui n’est en rien liée à la conjoncture actuelle. Evidemment, cette fermeture a entraîné un conflit social et collectif avec les employés de cet établissement considéré parmi les meilleures unités touristiques en front de mer à Agadir, avec un taux d’occupation moyen pondéré de 74%.

Sofitel Agadir Thalassa Sea : les travaux de réaménagement en cours
Compte tenu de la fin du contrat de location du Sofitel Agadir Royal Bay, Risma a considéré que les salariés sont rattachés au fonds de commerce et donc à son propriétaire. De même, le contrat de travail est considéré comme une partie de l’actif et du fonds de commerce. De ce fait, le fonds de commerce a été restitué au propriétaire ABS Hotel Properties Limited, et les salariés ont été remis à la disposition de leur employeur avec le fonds de commerce auxquels ils sont rattachés, a fait savoir Risma. Du côté des représentants des employés, notamment le bureau syndical affilié à la Fédération des syndicats démocratiques (FSD), une partie des employés qui ont choisi la voie judiciaire ont gagné en première instance contre l’ancien locataire en attendant le verdict final de la cours d’appel. Par ailleurs, Risma reste propriétaire du Sofitel Agadir Thalassa Sea & Spa, qui est actuellement ouvert, et le lancement de travaux de réaménagement, particulièrement en front de mer. Ce dernier hôtel a été ouvert mars 2012 par Risma, suite à une période de construction qui a nécessité une enveloppe d’investissement global de 531 MDH.

%d blogueurs aiment cette page :