Archives de mai 12th, 2021

Voici les prénoms des nonuplés de la Malienne Halima Cissé qui remercie à sa façon le Roi Mohammed VI

par MOHAMMED ZAINABI – lobservateur.info – 12/05/2021

La désormais célèbre maman malienne des neuf bébés nés au Maroc vient de les baptiser. Ce faisant, Halima Cissé a exprimé à sa manière sa reconnaissance au Maroc et à son Roi.

Halima Cissé avec l'équipe médicale de la clinique Ain Borja de Casablanca
HALIMA CISSÉ AVEC L’ÉQUIPE MÉDICALE DE LA CLINIQUE AIN BORJA DE CASABLANCA

L’heureuse maman malienne des nonuplés, nés il y a quelques jours à Casablanca, vient de les baptiser. Les garçons s’appellent : Mohammed, Bah, Oumar, Adama, El Hadji. Et les filles : Kadidia, Fatouma,Hawa, Oumou.

Halima Cissé affirme avoir choisi Mohammed comme prénom pour le garçon qu’il a baptisé en premier en reconnaissance et en hommage au Roi Mohammed VI. C’est, dit-elle, sa façon de remercier le Royaume et son Souverain pour leur hospitalité. Reconnaissante, elle souligne avec émotion qu’elle n’oubliera jamais que le Maroc lui a sauvé la vie et celle de ses nouveau-nés.

Madame Cissé a fait aussi un clin d’œil au président de son pays, Bah N’Daw en baptisant l’un de ses garçons Bah. Sans l’aide des autorités maliennes, elle n’aurait pas pu arriver en temps opportun à Casablanca où elle a pu être rapidement prise en charge et accoucher dans de bonnes conditions, malgré la singularité de son cas.

L’ambassadrice de France au Maroc se fait vacciner à Rabat

infomediaire.net – 11/05/2021

Ce lundi 10 mai, Hélène Le Gal a reçu une première dose du vaccin Sinopharm contre Covid-19 à Rabat, apprend-on de source médiatique française (Atlasinfo).

L’Organisation mondiale de la santé a donné vendredi son homologation d’urgence au vaccin anti-Covid chinois Sinopharm, fabriqué à Pékin, a annoncé le directeur général de l’organisation.

Le comité d’experts vaccinaux de l’OMS a recommandé ce vaccin – le premier vaccin chinois à recevoir le feu vert de l’OMS – pour les personnes de 18 ans et plus, rappelle la même source.

Officiel : la prière de l’Aïd Al Fitr n’aura pas lieu

lopinion.ma – 11/05/2021

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé, mardi, qu’il a été décidé de ne pas accomplir la Prière de l’Aid Al-Fitr dans les Moussalas et les mosquées, en raison de l’affluence observée à cette occasion et des difficultés de garantir les conditions de distanciation.

Officiel : la prière de l'Aïd Al Fitr n'aura pas lieu

« Dans le cadre des mesures préventives pour faire face à la pandémie, il a été décidé que la prière de l’Aid Al-Fitr ne sera pas accomplie dans les Moussalas et les mosquées eu égard à l’affluence observée à cette occasion et aux difficultés de garantir les conditions de distanciation », précise le ministère dans un communiqué.

Cette décision vient à l’encontre des espérance des fidèles, surtout que le  Royaume connait une baisse significative des cas d’infection à la Covid-19 (-19.5%) durant les quatre semaines consécutives, selon le bilan bimensuel de la situation épidémiologique du ministère de la Santé, qui indique également que cette amélioration n’est que le fruit du respect des mesures sanitaires mises en place dans le Royaume, notamment pendant le mois sacré du Ramadan.

Rappelons que le ministère de la Santé a exhorté, lundi,  tous les citoyens à continuer à respecter les mesures restrictives, notamment pendant la période d’Aid El Fitr, à poursuivre les efforts consentis et à prendre toutes les dispositions nécessaires, afin d’endiguer la propagation de la pandémie dans notre pays.

Les CRT adhèrent au plan stratégique de relance de l’ONMT

medias24.com – 11/05/2021

En termes de relations entre l’Office et les Régions, l’ensemble des dirigeants de CRT ont pris la mesure d’une nouvelle dynamique collaborative dont ils apprécient le caractère innovant.

«C’est un Office très dynamique qui est en train de créer quelque chose d’inédit: un Team Spirit non seulement à l’intérieur de l’ONMT, mais surtout en collaboration avec les professionnels du secteur », reconnait Hassan Bargach, président du CRT Rabat-Salé-Kénitra.

« L’ONMT a inauguré une nouvelle ère, une nouvelle façon de travailler et de se concerter avec les professionnels du tourisme», poursuit Rachid Dahmaz, président du CRT Souss-Massa.

«On arrive à un niveau de maturité et de collaboration en partenariat public-privé exemplaires. Il y a beaucoup d’écoute, de partage et une cohésion qui, j’en suis certain, sera créatrice de valeur pour les défis à venir», complète Hamid Bentahar, président du CRT Marrakech-Safi.

Concernant la stratégie de promotion des régions et la mise en place de marques touristiques régionales, les présidents de CRT adhèrent également à la démarche stratégique et opérationnelle.

Coronavirus: 242 nouveaux cas et 258 guérisons en 24H

leconomiste.com – 11/05/2021

Un total de 242 nouveaux cas d’infection au coronavirus et de 258 guérisons a été enregistré au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé mardi le ministère de la Santé.

Le nombre des personnes vaccinées à ce jour (1ère dose) a atteint 5.903.593, indique le ministère dans son bulletin quotidien sur la situation de la Covid-19, relevant que les personnes qui ont été complètement vaccinées (1ère et 2ème doses) sont au nombre de 4.414.056.
Ce nouveau bilan porte à 514.164 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé en mars 2020, tandis que le nombre des personnes rétablies est passé à 501.404, soit un taux de guérison de 97,5%, précise la même source.

Quant au nombre total des décès, il est passé à 9.083 avec 6 nouveaux cas recensés dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (3), Casablanca-Settat (1), Marrakech-Safi (1) et Darâa-Tafilalet (1).

Les nouvelles contaminations ont été enregistrées à Casablanca-Settat (162), Marrakech-Safi (26), Rabat-Salé-Kénitra (21), Béni Mellal-Khénifra (8), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (6), Souss-Massa (5), Laâyoune-Sakia El Hamra (5), l’Oriental (5), Dakhla-Oued Eddahab (2), Darâa-Tafilalet (1) et Guelmim-Oued Noun (1).

Les cas actifs sont au nombre de 3.677, tandis que les cas sévères ou critiques ont atteint 225, dont 13 placés sous intubation.

Deux universités néerlandaises participeront au prochain Moroccan Solar Race Challenge

article19.ma – 12/05/2021

Originally set to compete in the now-canceled Australian World Solar Challenge, several Dutch university teams have now opted for Morocco’s race.(Photo credit: Hideki Kimura, Kouhei Sagawa)

Des équipes d’étudiants des universités néerlandaises de Groningen et Twente vont participer au Moroccan Solar Race Challenge  qui se déroulera du 25 au 29 octobre prochain.   

Pour rappel, Moroccan Solar Race Challenge réunit chaque année des écoles, universités et institutions de recherche venant du monde entier dans le but de concourir avec des véhicules solaires, conçus, développés et fabriqués par des étudiants. L’événement a pour objectifs l’information et la sensibilisation du public à travers plusieurs activités éducatives et pédagogiques.

Selon les médias néerlandais, cités par Morocco World News, les étudiants des universités néerlandaises ont choisi de participer à cet événement au Maroc à la suite de l’annulation, en raison de la fermeture des frontières internationales, de la plus grande course automobile internationale au monde des voitures fonctionnant à l’énergie solaire, la World Solar Challenge qui devait avoir lieu en Australie.

La Moroccan Solar Race Challenge se déroulera en cinq étapes d’environ 2.500 km, en 5 étapes, avec deux bivouacs dans le Sahara.

Le rallye partira de la ville d’Agadir, mènera les participants à travers les montagnes de l’Atlas et une partie du Sahara avant de revenir à Agadir, le dernier jour.

Pour la première fois, selon le site néerlandais « classicevents.nl » (Classic Events), les universités internationales sont appelées à montrer leur innovation technique et leur esprit d’entreprise dans la technique solaire lors du Solar Challenge en octobre 2021 au Maroc.

Les plus grandes universités techniques du monde s’affronteront lors de cet événement qui couronnera « le meilleur en matière d’énergie durable, d’innovation et d’entrepreneuriat », a souligné Classic Event.

« Le nouveau circuit et le paysage inconnu sont un défi pour toute l’équipe. La conception du moteur électrique de Red Horizon doit être revue », a déclaré Judith Tel, stratège et ingénieur électrotechnique de l’équipe de Twente.

« Du point de vue de la stratégie, nous devrons retourner à la planche à dessin et nous ne savons pas encore exactement à quoi nous devons faire face », a expliqué Tel.

La première course de voitures solaires a eu lieu en 1982, soulignent les organisateurs dans un communiqué publié par le site Classic Events, indiquant qu’à la suite de l’annulation de plusieurs événements  à cause de Covid-19, « nous avons étudié les possibilités d’organiser cet événement dans des régions où il est possible d’avoir un bon événement solaire. Une région prête à apporter toute l’assistance nécessaire et l’intensité solaire requise pour les voitures ».

Doha Bouallal originaire d’Agadir, lauréate du concours de création du logo du 60ème anniversaire de l’AUF

auf.org – 11/05/2021

Capture d’écran 2021-05-10 160936

L’AUF célèbre cette année son 60ème anniversaire. À cette l’occasion, elle a souhaité associer les étudiantes et étudiants issu.e.s de ses 1007 établissements membres dans la création d’un logo pour son 60ème anniversaire via l’organisation d’un concours lancé en février 2021. Plus de 800 jeunes ont envoyé leur création, 321 dossiers validés ont été examinés par les membres du jury. Doha Bouallal est la lauréate de ce concours. Nous l’avons rencontrée.

Doha Bouallal, âgée de 25 ans est originaire de la ville d’Agadir (Maroc).

Je suis spécialiste en science des données et Big data. Actuellement, j’investis mon temps dans la recherche scientifique. Je suis en troisième année de doctorat à l’Université Ibn Zohr d’Agadir. Mon sujet de thèse porte sur le traitement d’images médicales par des algorithmes de machine Learning et d’apprentissage profond. Plus précisément, je travaille sur le diagnostic précoce des ulcères au niveau des pieds diabétiques en utilisant l’imagerie thermique. Ma thèse s’inscrit dans le cadre du projet européen STANDUP Horizon 2020, qui est un projet de santé dans lequel de nombreuses organisations participent. Notre groupe de recherche se compose de 6 universités dans le monde entier et de 2 entreprises européennes de haute technologie.

J’ai eu la chance de connaître l’AUF, grâce au centre doctorale de notre université, qui diffuse régulièrement les annonces concernant les offres, les bourses et les projets de l’AUF. C’est ainsi que j’ai vu l’annonce du concours de création du logo du 60ème anniversaire de l’Agence. J’ai donc décidé de participer au concours, qui a été pour moi l’occasion de libérer mon énergie créative et de faire l’une des choses qui me passionne le plus. J’ai alors tenté ma chance et j’ai été agréablement surprise lorsque mon logo a été choisi parmi les nombreuses créations proposées par des personnes du monde entier.

Cette belle expérience restera gravée à jamais dans ma mémoire.

Je tiens à remercier l’Agence Universitaire de la Francophonie pour ce genre d’initiatives qui permettent aux étudiantes et aux étudiants de libérer leur potentiel créatif et leur esprit artistique.

Découvrez le logo du 60ème anniversaire de l’AUF :

CMC (Cités des Métiers et des Compétences) Souss-Massa : L’OFPPT échange sur l’état d’avancement du projet

par Najat Mouhssine – lematin.ma – 11/05/2021

CMC  Souss-Massa : L'OFPPT échange  sur l'état d'avancement du projet

Une réunion de suivi de l’état d’avancement du projet de la CMC de Souss-Massa, dont le coup d’envoi  des travaux de construction a été officiellement donné par Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’assiste le 06 février 2020 à Agadir, a eu lieu vendredi 7 mai, au siège de la Wilaya de la Région Souss-Massa.

Objectif :  Faire le point sur l’avancement du chantier de la CMC de Souss-Massa et d’échanger autour de son modèle de Gouvernance et d’organisation.

Le CMC se caractérisera en effet par un mode de gouvernance et de gestion innovant. Dévolue à une Société Anonyme, filiale de l’OFPPT, elle sera dirigée par un professionnel et son conseil d’administration sera composé de représentants de l’Etat, de la région et des professionnels (CGEM Souss Massa, fédérations et associations professionnelles régionales, etc.).
Conçue dans le cadre de la mise en œuvre du programme des Cités des Métiers et des Compétences, projet 2 de la nouvelle feuille de route pour le développement de la formation professionnelle, la CMC de Souss-Massa disposera d’une capacité d’accueil de 3420 places pédagogiques et garantira une offre de formation diversifiée dans des secteurs stratégiques  tels que l’industrie, l’agriculture, la pêche, l’artisanat, le BTP, mais aussi dans des métiers innovants comme le digital et l’Offshoring, qui se déclineront en 88 filières de formation dont 60% sont nouvelles.

En termes d’infrastructures, la CMC, étendue sur une superficie totale de 15 hectares (dont 5 Ha réservés pour une future extension), sera dotée de structures pédagogiques et communes dont une maison des stagiaires d’une capacité de 400 lits et couverts.  Ce projet a nécessité un investissement global de 430 MDH, dont une contribution de 70 MDH de la Région Souss-Massa.

A l’issue de la réunion, une visite du site de la CMC de Souss-Massa situé dans la commune de Drarga à Agadir a permis de s’assurer du bon déroulement des travaux. A ce jour, le chantier avance à grands pas et enregistre un taux d’avancement de 85 %.

Cette rencontre a été marquée par la  présence de la DG  de l’OFPPT, Loubna TRICHA, du  Wali de la Région Souss-Massa et gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Ou Tanane, Ahmed HAJJI, du  Président du conseil régional,  Brahim HAFIDI,  du Président de la Chambre du Commerce, d’Industrie et de Services d’Agadir,  Karim ACHENGLI et d’acteurs régionaux. 

Pour rappel, le démarrage officiel de la CMC de Souss-Massa est prévu pour la rentrée de formation 2021/2022.

L’OFPPT et Universiapolis signent un partenariat pour le développement de la Formation Professionnelle

ecoactu.ma – 11/05/2021

L’OFPPT et Universiapolis, l’Université Internationale d’Agadir, ont conclu le samedi 08 mai 2021 une convention cadre de partenariat portant sur le développement de la Formation Professionnelle et la création de passerelles entre les deux structures. 

La convention, signée par Loubna Tricha, Directrice Générale de l’OFPPT, et Aziz Bouslikhane, Président fondateur de Universiapolis, traduit la volonté des deux acteurs d’œuvrer conjointement pour développer la formation des jeunes et améliorer leur employabilité dans des secteurs de pointe.

La cérémonie de signature de la convention s’est déroulée au sein de l’Université Internationale d’Agadir, en présence de M. Ahmed Hajji, le Wali de la région de Souss-Massa et Gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Ou Tanane.
S’inscrivant dans le cadre d’une dynamique de restructuration globale de son offre de formation, l’OFPPT s’associe à Universiapolis pour la valorisation de ses programmes de formation dans des secteurs innovants et prometteurs, portant principalement sur le Digital et l’Industrie 4.0.

Pour accompagner l’évolution des méthodes d’apprentissage numériques, l’OFPPT bénéficiera de l’appui d’Universiapolis dans la mise en place de sa stratégie d’intégration et d’accélération du Digital Learning, à travers la création d’un Digital Learning Lab pour la digitalisation des contenus pédagogiques de l’Office et l’instauration d’approches d’apprentissage innovantes. Cela se traduira également par la diversification des canaux d’apprentissage et le développement des méthodes de conception des cours en ligne.

Plaçant ses stagiaires au cœur de cette dynamique, l’OFPPT favorisera, à travers ce partenariat, l’accès à ses lauréats aux formations d’Universiapolis (Diplômes Licence, Bachelor’s et Ingénieur), grâce à un système de passerelles, qui permettra d’accéder à des niveaux de formation supérieurs, dans des domaines de spécialisation pointus et à fort potentiel.  Dans ce sens, ce partenariat permettra aux lauréats distingués de l’OFPPT de bénéficier de bourses d’excellence pour poursuivre des formations de haut niveau.

Grâce à cette convention, l’OFPPT s’appuie sur l’expertise de l’Université Internationale d’Agadir pour la mise en place de structures pédagogiques et communes innovantes (maison intelligente, hôtel pédagogique, centre de langues, Ateliers de fabrication, Digital Factory, incubateur, espace entrepreneuriat…) au sein des Cités des Métiers et des Compétences, colonne vertébrale de la nouvelle feuille de route pour le développement de la Formation professionnelle, présentée devant sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste le 4 avril 2019.
Par ailleurs, l’OFPPT et Universiapolis travailleront conjointement sur l’échange d’expertise et des bonnes pratiques, en matière d’entrepreneuriat et la mise en place de projets dédiés au développement de l’esprit entrepreneurial chez les jeunes.

Toujours en matière de formation, Universiapolis garantira, à travers cet accord, l’appui au développement, au perfectionnement et à la certification des compétences des collaborateurs de l’OFPPT, en particulier les formateurs, pour favoriser une montée en compétences dans de nouveaux métiers liés notamment aux secteurs industriels et au digital.

Conscient de son rôle incontournable en tant qu’acteur privilégié de la formation professionnelle en Afrique, ce partenariat permettra à l’OFPPT d’identifier et de développer avec Universiapolis des projets de formation dans les métiers relevant de ses activités au niveau des pays africains partenaires.

%d blogueurs aiment cette page :