La filière de l’arganier génère un chiffre d’affaires annuel de 1,2 milliard de dirhams


consonews.ma – 13/05/2021

Au Maroc, la filière de l’arganier pèse 1,2 milliard de dirhams de chiffre d’affaires et génère 25.500 emplois. Des données mises en avant à l’occasion de la première célébration de la journée internationale de l’arganier initiée par le Maroc et l’ONU. Les détails.

Le 10 mai était la toute première célébration de la journée internationale de l’arganier initiée par le Maroc et l’ONU et organisée en format hybride depuis la ville d’Agadir. A cette occasion, le secteur au Maroc a été décrypté. Levier socio-économique durable, vecteur de création d’emplois au niveau local, d’autonomisation et d’inclusion socio-économique des femmes rurales, la filière de l’arganier fait office de fierté nationale en cette journée internationale, comme le décrit Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 12 mai.

Concrètement, le secteur emploie plus de 25.500 personnes et génère un chiffre d’affaires annuel de près de 1,2 milliard de dirhams, d’après les données de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA). A fin 2020, l’huile d’argan enregistre notamment plus de 1.200 tonnes à l’export -sa production annuelle est estimée à 5.000 tonnes-, générant un CA d’environ 280 millions de dirhams.

L’état de la filière se traduit aussi par les chantiers mis en œuvre par le département des Eaux et Forêts. Parmi eux, la réhabilitation de l’arganeraie avec plus de 164.000 ha réhabilités à ce jour sur les 200.000 ha prévus. Les programmes lancés sont soutenus par une politique d’investissement significative, souligne le journal, précisant que le volume des investissements engagés par l’ensemble des partenaires de l’ANDZOA dépasse ainsi les 31 milliards de dirhams entre 2012 et 2020.

A travers la nouvelle stratégie «Génération Green, 2020-2030», le développement de la filière de l’arganier va s’accélérer. Le journal évoque, dans ce sens, la signature d’un nouveau contrat-programme visant, à l’horizon 2030, la réhabilitation de 400.000 ha d’arganeraie, l’extension de l’arganiculture sur 50.000 ha, l’augmentation de la production de l’huile d’argan avec un volume de 10.000 tonnes, dont 5.000 tonnes exportées.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :