Agadir : interpellation d’un individu pour publication d’un contenu violent


lavieeco.com – 14/05/2021

DGSN Arrestation

LE SUSPECT (32 ANS) A PUBLIÉ UN TWEET COMPORTANT UN CONTENU VIOLENT ET UNE MENACE À L’ENCONTRE DE LA CHEFFE D’UNE MISSION DIPLOMATIQUE ACCRÉDITÉE AU MAROC.

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir ont interpellé, mercredi soir, un individu montrant des symptômes d’une maladie psychiatrique, pour son implication présumée dans la publication d’un contenu violent via les systèmes informatiques, menaçant de commettre des actes criminels.

La Direction générale de la sûreté nationale a indiqué vendredi, dans un communiqué, que les éléments de la sûreté nationale avaient entamé des enquêtes et investigations techniques suite à un tweet comportant un contenu violent et une menace à l’encontre de la cheffe d’une mission diplomatique accréditée au Maroc.

Ces enquêtes ont permis d’identifier le suspect (32 ans) et de l’interpeller à Tikiouine, aux environs de la ville d’Agadir et ce, en coordination avec la Brigade centrale chargée des crimes liés aux nouvelles technologies, précise le communiqué.

L’enquête menée sous la supervision du parquet compétent a révélé que le mis en cause montre des symptômes d’une maladie psychiatrique. Il a été soumis à une expertise médicale qui a prouvé qu’il souffre de troubles psychiatriques, ce qui a imposé son placement dans un hôpital psychiatrique pour recevoir les soins nécessaires, selon la DGSN.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :