CONCURRENCE SUR LE MARCHÉ DE LA TOMATE : L’ESPAGNE CAPITULE FACE AU MAROC


agrimaroc.ma – 15/05/2021

Concurrence marché tomate Espagne capitule face au Maroc

L’Espagne n’arrive plus à suivre le Maroc dans sa conquête du marché international de la tomate.

Le Maroc a fourni de nombreux efforts pour assurer qualité et compétitivité à ses tomates, au cours de ces dernières années sous l’impulsion du Plan Maroc Vert, qui a accordé une place importante à cette filière. Au niveau de l’export, le royaume s’est démarqué, face à la concurrence.

La notoriété du Maroc sur le marché international de la tomate n’est plus à prouver. Qualité, goût, prix accessibilité … , telles sont les caractéristiques qui ont rendu ces produits populaires au niveau des étagères de plusieurs pays. Une situation que les agriculteurs et producteurs espagnols, longtemps restés en position dominante, n’arrivent plus à assimiler.

En effet, ceux-ci, dans l’incapacité de faire face à la concurrence marocaine, ont tout bonnement décidé d’abandonner la culture de la tomate, au profit de celle de poivron, de concombre… Et la province d’Almeria illustre bien ce fait. Selon les estimations de l’Asaja Almería (une association d’agriculteurs et producteurs de fruits et légumes), la province compte actuellement 16% d’hectares de tomates de serre en moins qu’il y a neuf ans, soit un total de près de 2000 hectares en moins.

Selon les propres mots de l’organisation agricole « le manque de rentabilité de cette culture et l’impossibilité de faire face à la concurrence des pays tiers, notamment le Maroc, ont rendu très difficile pour ces agriculteurs le fait de faire face à une production dont le coût a augmenté de 13% environ au cours de ces neuf années. Et tout cela en dépit d’être un produit protégé dans l’accord commercial entre l’Union européenne et ce pays».

Toutefois, malgré toutes ces accusations, le fin mot de l’histoire est que la tomate d’Espagne, en particulier celle de la province d’Almeria, n’est plus compétitive comme elle était avant face à celle en provenance du Maroc.

Catégories :Actualités

1 commentaire

  1. Bo jour.
    Depuis des années la tomate délicieuse du Maroc s’est rendue bien bassement aux lobbies OGM et elle fut abandonnée devant les bonnes intentions bios qui ont abandonnées devant la suprématie économique. Une première place qui n’est pas preuve d’une bonne voix à suivre, et se paiera demain par le fait que les pays importateurs réclament de plus en plus la qualité et la production locale. Allez voir les producteurs proches d’Agadir vous comprendrez. Question de temps…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :