Archives de mai 19th, 2021

Décès de Paul Kaladgew

J’ai appris lundi le décès de Paul Kaladgew à Rochefort.
Un ancien d’Agadir qui était domicilié à Mazeray (17400)
Né à Hanoï (VietNam) le dimanche 21 octobre 1945
Décédé à Rochefort (17300) le dimanche 16 mai 2021 à l’âge de 75 ans

Ame gadirie

Les obsèques de Paul auront lieu jeudi 20 mai 2021 à 15h 30 en l’église de Mazeray 17400 suivies de l’inhumation dans le même village.

A son épouse Odile, à ses enfants et petits-enfants, à sa famille et à ses proches, nous adressons nos très sincères condoléances.

Adresse de son épouse Odile Kaladgew :
389 chemin de la Princesse
17400 Mazeray

Alerte Météo : Vague de chaleur de jeudi à samedi dans plusieurs provinces

lavieeco.com – 18/05/2021

Météo vague de chaleur

UNE VAGUE DE CHALEUR EST PRÉVUE DE JEUDI À SAMEDI DANS PLUSIEURS PROVINCES DU ROYAUME, A ANNONCÉ MARDI LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA MÉTÉOROLOGIE.

Ainsi, des températures variant entre 40 et 43°C concerneront, durant cette période, les provinces d’Aousserd, Assa-Zag, Chichaoua, El Kelaa des Sraghna, Smara, Fquih Ben Salah, Guelmim, Marrakech, Rhamna, Taroudant, Tata, Youssoufia et Zagora, a indiqué la Direction dans un bulletin météorologique spécial de niveau orange.

Par ailleurs, pour ce qui est des prévisions météorologiques pour la journée du mercredi 19 mai 2021, établies par la Direction générale de la météorologie, il fera un temps assez chaud sur les plaines intérieures centre, le Souss et les extrêmes sud et sud-est.
Nuages bas, la nuit et la matinée, associés localement à des formations brumeuses sont prévus sur la rive méditerranéenne et les côtes atlantiques.
Il est également prévu une remontée de nuages tropicaux sur les provinces du Sud avec risque d’ondées éparses et parfois orageuses. Il est également prévu des nuages cumuliformes et légèrement instables sur les Haut et Moyen Atlas et un temps généralement stable avec ciel clair ou circulation de nuages élevés ailleurs.
Un vent modéré à assez fort de secteur nord soufflera sur les côtes sud, ainsi que sur les plaines et les côtes centre, faible à modéré de secteur sud sur le Sud-Est, de secteur est sur la Méditerranée et de nord à ouest ailleurs.

Sebta : le Maroc ferme le passage de la frontière

telquel.ma – 19/05/2021

Les arrivées de migrants se poursuivaient ce 19 mai au compte-gouttes dans l’enclave espagnole de Sebta, où sont entrées illégalement 8000 personnes depuis lundi, jusqu’à ce que le Maroc ferme le passage de la frontière, selon une information de l’agence espagnole EFE.

Clôture à la frontière de Sebta, le 18 mai 2021. Crédit: Antonio Sempere / AFP

La police marocaine a fermé aujourd’hui le passage de la frontière de Tarajal et a interrompu l’exode migratoire qui a permis ces deux derniers jours à 8000 migrants d’entrer dans la ville de Sebta, selon l’agence de presse espagnole EFE présente sur place, tandis que l’agence marocaine reste silencieuse.

Les centaines de personnes qui, la journée de mardi, profitaient de toute distraction policière pour franchir la frontière, rebroussent désormais chemin vers le sud, a constaté EFE.

Frontière de Sebta, le 18 mai 2021.Crédit: Fadel Senna / AFP

Ce 19 mai au matin, plusieurs dizaines de soldats anti-émeutes étaient déployés le long des plages de l’enclave espagnole et un bateau de la Guardia Civil patrouillait afin de décourager ceux qui voudraient tenter d’arriver à la nage, ont constaté les journalistes de l’AFP sur place.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a promis mardi de “rétablir l’ordre” à Sebta, qualifiant de “grave crise pour l’Espagne et aussi pour l’Europe” cet afflux inédit de milliers de migrants. Il a indiqué mercredi matin devant les députés espagnols à Madrid que 4800 migrants avaient déjà été renvoyés au Maroc depuis lundi.

L’Espagne a tapé du poing sur la table mardi en convoquant l’ambassadrice marocaine pour lui exprimer son “mécontentement” face à l’arrivée de ces milliers de migrants, sur fond de crise diplomatique majeure avec le Maroc, liée à l’accueil en Espagne pour y être soigné du chef des indépendantistes sahraouis du Front Polisario.

Mercredi, c’est le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas, qui a affirmé que l’Europe ne se laisserait “intimider par personne sur le thème migratoire”. “Ceuta, c’est l’Europe, cette frontière est une frontière européenne et ce qui se passe là-bas n’est pas le problème de Madrid, c’est le problème de tous” les Européens, a-t-il déclaré sur la radio publique espagnole

La justice espagnole rouvre un dossier pour crimes contre l’humanité visant le chef du « polisario »

lematin.ma – 18/05/2021

La justice espagnole rouvre un dossier pour crimes contre l'humanité visant le chef du "polisario"

La justice espagnole a rouvert un dossier pour crimes contre l’humanité visant le chef des milices du « polisario », le dénommé Brahim Ghali, rapporte l’Agence France Presse (AFP).

«Le dossier, traité par l’Audience nationale, un haut tribunal basé à Madrid, a été rouvert en raison de la présence sur le sol espagnol de Brahim Ghali, la police ayant pu formellement l’identifier après son hospitalisation», souligne la même source.

La prochaine étape devrait en toute logique être la convocation du leader devant le tribunal, a-t-on précisé.

Hospitalisé depuis avril dans un établissement de Logroño après avoir contracté le Covid, le chef des séparatistes fait l’objet d’une plainte déposée il y a des années par l’Association sahraouie pour la Défense des Droits de l’Homme, pour des faits présumés de crimes contre l’humanité (génocide, torture, assassinats et disparitions)

FORMATION PROFESSIONNELLE : L’OFPPT et Universiapolis s’allient

par Mohamed Amine Hafidi – maroc-hebdo.press.ma – 18/052021

L’OFPPT bénéficiera de l’appui d’Universiapolis pour, notamment, la diversification des canaux d’apprentissage et le développement des méthodes de conception des cours en ligne.

L’OFPPT et Universiapolis, l’université internationale d’Agadir, ont conclu le samedi 8 mai 2021, une convention cadre de partenariat portant sur le développement de la formation professionnelle et la création de passerelles entre les deux structures. S’inscrivant dans le cadre d’une dynamique de restructuration globale de son offre de formation, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail s’associe à Universiapolis pour la valorisation de ses programmes de formation dans des secteurs innovants et prometteurs, portant principalement sur le digital et l’industrie 4.0.

Pour accompagner l’évolution des méthodes d’apprentissage numériques, l’OFPPT bénéficiera de l’appui d’Universiapolis dans la mise en place de sa stratégie d’intégration et d’accélération du Digital Learning, à travers la création d’un Digital Learning Lab pour la digitalisation des contenus pédagogiques de l’Office et l’instauration d’approches d’apprentissage innovantes. Cela se traduira également par la diversification des canaux d’apprentissage et le développement des méthodes de conception des cours en ligne.

Esprit entrepreneurial
Plaçant ses stagiaires au coeur de cette dynamique, l’OFPPT favorisera, à travers ce partenariat, l’accès de ses lauréats aux formations d’Universiapolis (Diplômes Licence, Bachelor’s et Ingénieur), grâce à un système de passerelles qui permettra d’accéder à des niveaux de formation supérieurs, dans des domaines de spécialisation pointus et à fort potentiel. Dans ce sens, ce partenariat permettra aux lauréats distingués de l’OFPPT de bénéficier de bourses d’excellence pour poursuivre des formations de haut niveau.

Grâce à cette convention, l’OFPPT s’appuie sur l’expertise de l’université internationale d’Agadir pour la mise en place de structures pédagogiques et communes innovantes (maison intelligente, hôtel pédagogique, centre de langues, ateliers de fabrication, Digital Factory, incubateur, espace entrepreneuriat…) au sein des Cités des Métiers et des Compétences, colonne vertébrale de la nouvelle feuille de route pour le développement de la formation professionnelle, présentée devant le Roi Mohammed VI, le 4 avril 2019.

Par ailleurs, l’OFPPT et Universiapolis travailleront conjointement sur l’échange d’expertise et des bonnes pratiques, en matière d’entrepreneuriat et la mise en place de projets dédiés au développement de l’esprit entrepreneurial chez les jeunes.

Toujours en matière de formation, Universiapolis garantira, à travers cet accord, l’appui au développement, au perfectionnement et à la certification des compétences des collaborateurs de l’OFPPT, en particulier les formateurs, pour favoriser une montée en compétences dans de nouveaux métiers liés notamment aux secteurs industriels et au digital.

Ce partenariat permettra également à l’OFPPT d’identifier et de développer avec Universiapolis des projets de formation dans les métiers relevant de ses activités au niveau des pays africains partenaires.

Dessalement : le marocain Hyrenco propose une technologie à faible coût

challenge.ma – 18/05/2021

Sabi Rahaoui, PDG de Hyrenco

La société marocaine Hyrenco vient de développer une technologie qui révolutionne le traitement et le dessalement d’eau de mer. Cette invention se caractérise par son approche novatrice consistant à résoudre le problème relatif au haut coût d´investissement et d´exploitation des usines conventionnelles de dessalement d´eau de mer, en proposant une solution unique et très compétitive.

Le coût de l’eau dessalée est disproportionnellement plus élevé pour les systèmes à moindre capacité. Actuellement, une usine de grande taille performante arrive à produire 1 m3 pour 1 euro, alors que ce coût peut atteindre 30 euros pour les petites usines. La technologie de Hyrenco permet de réaliser des unités compactes et économiques de très haute qualité. « La plupart des usines de dessalement ne sont pas développées comme un système unique mais sont en fait constituées de combinaisons de composants développés indépendamment. Cela résulte en une augmentation des coûts de l’eau », note Sabri Rahaoui, PDG de la société. La solution DMar™  est une unité compacte décentralisée de désinfection et de dessalement par osmose inverse qui fournit une eau de mer totalement désinfectée et une eau propre de haute qualité sans aucune utilisation de produits chimiques ou de filtres et avec une consommation d’énergie réduite. Elle fournit une solution complète dans un emballage compact et soigné, dans un large éventail de capacités démarrant à 500 m3/ jour. Les caractéristiques de cette solution unique lui permettent une possibilité d´installation sous marine ou sur terre.

Pour lancer cette nouvelle technologie, la société marocaine étudie actuellement la possibilité de lancer un projet pilote dans la région de Agadir. Dans ce sens, Hyrenco a signé un mémorandum d’entente avec la Société Marocaine d´Ingénierie Touristique (SMIT) pour participer au développement de la nouvelle station balnéaire d’Aghroud. Un projet incluant un parc aquatique unique au monde utilisant l’eau de mer totalement désinfectée via la solution DMar. « Cette solution de désinfection totale d´eau de mer sans addition de produits chimiques et sans utilisation de filtres est une première mondiale et offre un potentiel énorme pour plusieurs projets touristiques gourmands en eau, avec la possibilité d´utiliser une part de l’eau de mer totalement désinfectée par exemple dans des parcs aquatiques, piscines et thalassothérapie. Le Maroc avec sa longue ligne côtière représente de grandes opportunités de développement », souligne Taoufik Bensouda, directeur financier de Hyrenco.

AGADIR : À TILILA, LES GRANDS TAXIS VROMBISSENT À NOUVEAU

Par Mohand Oubarka – le360.ma – 18/05/2021

La station des grands taxis, située dans le quartier Tilila, a retrouvé son ambiance habituelle, après plusieurs mois de stagnation. Les conducteurs et citoyens s’en réjouissent. Ambiance.

Mise sous cloche depuis plusieurs mois pour cause de coronavirus, la célèbre station de Tilila a rouvert ses portes pour les conducteurs des grands taxis et les citoyens qui empruntent ce moyen de transport. En ces jours de l’Aïd el-Fitr, une ambiance bon enfant régnait dans ces lieux. Et l’activité battait son plein.

Pour les usagers des grands taxis, dont les prix des courses pour les déplacements dans la ville et même ailleurs conviennent à leur bourse, c’est un grand soulagement. C’est ce qu’exprime devant Le360 Mustapha, un habitant du quartier Tilila: «c’est une très bonne chose que ce moyen de transport reprenne ses droits, ici, Surtout qu’il n’y a qu’un seul bus dans le quartier et il faut patienter beaucoup de temps pour le voir arriver». 

Il en va de même pour les conducteurs, privés pendant plusieurs mois de leur source de revenus. Mustapha, l’un d’entre eux, estime que la reprise «était bonne et augure de bonnes promesses, surtout en cette période estivale». Quant aux prix des courses, il n’ont pas changé. «Nous restons respectueux des normes établies par les autorités», tient-on à préciser.

Secrétaire régional de l’Association des conducteurs des grands taxis, affiliée à l’Union nationale du travail au Maroc (UMT), Youssef Waghat, lui, soulève un autre point, d’ordre organisationnel et de sécurité. Tout en se réjouissant de la réouverture de la station de Tilila, il dit espérer qu’une «attention particulière sera accordé à la fiabilité des lieux pour permettre aux voyageurs lointains de s’y rendre en toute tranquillité.»

Célébration à Agadir du 16ème anniversaire de l’INDH

mapexpress.ma – 18/05/2021

La Wilaya de la Région Souss-Massa a célébré mardi, à Agadir, le 16è anniversaire du lancement par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) par l’organisation d’une rencontre sous le thème “Covid-19 et Éducation: Bilan et perspectives pour préserver les acquis”.

Tenue en présence du Wali de la Région Souss-Massa, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir Ida Outanane, M. Ahmed Hajji, cette rencontre s’est penchée sur l’impact de la crise du nouveau coronavirus (Covid-19) sur le secteur de l’éducation et les mesures à prendre dans le cadre des programmes de l’INDH.

Intervenant à cette occasion, M. Hajji a mis en avant les multiples interventions de l’INDH qui ont constitué un mécanisme efficace de soutien des catégories sociales les plus touchées par cette crise sanitaire.

En dépit des efforts importants déployés par le ministère de tutelle, l’impact négatif de la Covid-19 sur le secteur de l’éducation a été très ressenti, a précisé M. Hajji, relevant que l’indice du capital humain en matière d’apprentissage et de scolarisation, qui connaît une croissance annuelle de 6% depuis la dernière décennie, risque de reculer suite à la fermeture des écoles et l’adoption de l’enseignement à distance.

Par ailleurs, le Wali a rappelé le message Royal adressé aux participants aux premières Assises nationales du développement humain, tenues en septembre 2019 à Skhirate, qui a mis en avant la nécessité d’offrir aux générations montantes une éducation de qualité, inclusive et équitable.

L’INDH a mis en place de nombreuses interventions liées au domaine de l’éducation, notamment à travers son programme 4 “Impulsion du capital humain des générations montantes”, dont le soutien à l’enseignement préscolaire représente un axe majeur, a-t-il poursuivi.

Dans le cadre de ce programme, relève-t-il, plusieurs unités d’enseignement préscolaire ont été aménagées et construites dans l’objectif de fournir les conditions nécessaires pour assurer l’accès aux établissements scolaires et la lutte contre le décrochage scolaire chez les enfants.

Au programme de cette journée figurent également la présentation du bilan des réalisations de l’INDH au titre de 2019 et 2020 et la discussion des actions futures susceptibles d’améliorer la mise en œuvre des programmes de l’INDH.

Par la suite, le wali et la délégation l’accompagnant ont effectué une visite de terrain à plusieurs projets réalisés ou programmés dans le cadre de l’INDH. Il s’agit d’une unité d’enseignement préscolaire à Tamri ainsi que le chantier de la maison de l’étudiante Tillilit.

Par la même occasion, il a été procédé au lancement des travaux d’une autre unité de préscolaire à la commune d’Imsouane.

Depuis son lancement en 2005 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’INDH a bénéficié à des millions de Marocains leur permettant de mieux tirer profit de leur potentiel. Ce chantier de Règne a évolué depuis son lancement pour contribuer au progrès socio-économique du Royaume.

La phase III de l’INDH, lancée en septembre 2018, est venue pour capitaliser sur ses acquis et recentrer ses programmes notamment sur le développement du capital humain et la promotion de la condition des générations montantes.

Cette phase porte sur plusieurs axes à savoir “le rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base”, “l’accompagnement des personnes en situation de précarité”, “l’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes” et “l’impulsion du capital humain des générations montantes”.

%d blogueurs aiment cette page :