PARKINGS : LANCEMENT D’UNE CAMPAGNE CONTRE LES «GILETS JAUNES» AU MAROC


Par Mohamed Younsi – le360.ma – 19/05/2021

Gardien de voitures

Le phénomène des «gilets jaunes», qui se présentent comme étant des gardiens de voitures, a envahi plusieurs villes du Maroc. Ils contournent la loi et imposent leurs propres règles sur les lieux, transformant des boulevards et des rues en parkings payants.

Un gilet jaune, un sifflet, et l’on peut s’improviser gardien de voitures informel. Le phénomène a envahi plusieurs villes, provoquant moult tracasseries aux automobilistes dans les boulevards et ruelles transformés en parkings payants, selon une tarification imposée par le «gilet jaune».

Aucune durée de stationnement n’est indiquée sur les lieux et aucun panneau d’affichage ne signale la nature du parking. «Même si l’automobiliste descend juste pour acheter du pain à la boulangerie, il est harcelé par les gardiens informels», fait remarquer le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du jeudi 20 mai. Et, si l’automobiliste ne passe pas à la caisse, il est insulté et parfois même attaqué.
«Ce gardiennage informel est pratiqué par des individus qui cherchent le gain facile. Parmi eux, certains ont des antécédents judiciaires, ce qui peut mettre en danger les automobilistes qui refusent cette pratique», écrit encore le quotidien.

L’ampleur du phénomène a dernièrement poussé des internautes à lancer un hashtag sur les réseaux sociaux, pour dénoncer cette pratique. «Retrousse tes manches» : tel est le slogan à travers lequel ces internautes appellent ces «gilets jaunes» à aller travailler au lieu de harceler les automobilistes à chaque coin de rue.

Dans la ville d’Agadir, rapportent les sources du quotidien, les «gilets jaunes» sont visibles partout. Ainsi, dans les boulevards et les rues des quartiers Hay Essalam, Hay Mohammedi, Adrar, Tilila et l’ERAC, les automobilistes sont interpellés par les gilets jaunes qui y imposent leur loi. Réagissant à cette anarchie, Mohamed Bakiri, vice-président de la commune urbaine d’Agadir, a fait savoir que la commune contrôlerait le secteur. Dans un message posté sur les réseaux sociaux, il a ainsi indiqué que la commune coordonnerait avec les responsables de l’entreprise ayant remporté l’appel d’offres pour la gestion des parkings de la ville. Mais, sur le terrain, aucune action n’est lancée pour mettre de l’ordre dans ces parkings, fait remarquer le quotidien. En attendant la réaction des autorités de la ville, les automobilistes restent à la merci de ces gardiens informels. 

Catégories :Actualités

3 commentaires

  1. Bonjour, c’est vraiment dommageable car cela reste chez moi un très mauvais souvenir d’agadir et du Maroc. Je ne suis absolument pas contre de payer une place de parking comme partout ailleurs Mais comment peux t on accepter de subir ce racket permanent qui conforte le sentiment d’insécurité car la police ne réagit pas même dans le cas d’une altercation avec un Gilet jaune . Peuple Marocain, réveillez vous et réagissez!!!!

    J'aime

  2. Nous sommes très contents de ces soi-disant « gilets jaunes », car nos véhicules sont gardés pour 2 DH, et ces « gardiens » font tout pour nous rendre services !!!
    Et contrairement à ce qui est dit dans le reportage, les prix (2 DH le jour et 3DH la nuit) sont affichés partout, sauf dans les petites ruelles et certains quartiers !!!
    Alors, que vont devenir ces petits métiers, gardiens et laveurs, si on les remplace par des horodateurs ou des machines qui rempliront les poches de qui !!!!!
    Protégeons nos gardiens d’Agadir et d’ailleurs !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :