Agriculture : Jardins de Touzaikou, le bio au service de l’économie solidaire


Par Khalil Rachdi – le360.ma – 23/05/2021

Agriculture: Jardins de Touzaikou, le bio au service de l'économie  solidaire | www.le360.ma

 Situés à Ait Amira, à quelques dizaines de kilomètres d’Agadir, les Jardins de Touzaikou est un “bel exemple de tourisme agricole”.

A Ait Amira, une province du Souss Massa située à quelques dizaines de kilomètres d’Agadir, le bio et l’économie solidaire font bon ménage. Comme le rapporte l’hebdomadaire La Vie Éco dans son édition du 21 mai, une coopérative féminine nommée les Jardins de Touzaikou s’est lancée dans l’agroécologie, contribuant ainsi à la préservation de la ressource en eau à travers une production à forte valeur ajoutée.

Selon l’un des responsables de la coopérative féminine des Jardins de Tazaikou, “c’est près de 90% de sa production qu’elle exporte à l’étranger grâce à un de ses partenaires” rapporte l’hebdomadaire. Née en 2018, la coopérative s’étend sur près de trois hectares, et a été créée suite à un appel à projet de l’Agence de développement social, avec l’aide d’une association de la localité de Touzaikou. “Le partenariat de ses deux entités a permis de réunir une enveloppe de 450.000 dirhams, à laquelle les membres de la coopérative ont contribué relativement”, a rapporté un de ses représentants à La Vie Éco.

En circuit court et sans emballages excessifs, les légumes et les fruits des Jardins de Touzaikou ont séduit le consommateur à la recherche de produits bio. D’après l’hebdomadaire, la récolte des produits se fait juste avant leur mise en vente pour préserver leur fraîcheur. Résultat: les acteurs de cette ferme – qui constitue, selon La Vie Éco, un bel exemple de tourisme agricole -, ont très vite commercialisé des paniers composés de leur production et livrés à domicile.

Les produits des Jardins de Touzaikou ont également franchi les frontières et percé à l’international. Car depuis 2020, la coopérative exporte près de 90% de sa production, une prouesse devenue possible grâce à l’un de leurs partenaires selon La Vie Éco. Dans le top 3 des produits exportés, on retrouve les petits pois, les haricots et les courgettes.

Quid alors du marché local? Selon La Vie Éco, il s’agit d’un débouché que l’entité envisage de développer à travers une offre dans des magasins de proximité. Mais en attendant, force est de constater que l’activité de la coopérative a véritablement généré une dynamique et contribué à sa notoriété. “Il n’est pas rare de voir des consommateurs se déplacer sur les lieux pour acheter leurs produits et visiter la ferme”, rapporte La Vie Éco. Preuve, s’il en fallait une, de l’attractivité des Jardins de Touzaikou.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :