Marocanité du Sahara : L’Espagne sèche l’exercice militaire «African Lion»


yabiladi.com – 29/05/2021

Margarita Robles, ministre espagnole de la Défense a décidé que l’armée ibérique ne participera pas aux traditionnelle manoeuvres African Lion au Maroc. Une décision politique éloignée des intérêts militaires de Madrid.

Margarita Robles, ministre espagnole de la Défense / DR

Une fois n’est pas coutume, l’armée espagnole a décidé de sécher l’édition 2021 de l’exercice militaire African Lion, prévu du 7 au 18 juin au Maroc. Officiellement, le ministère de la Défense, dirigé par Margarita Robles, avance des «raison budgétaires» pour ne pas prendre part à ce rendez-vous.
Néanmoins, sous couvert d’anonymat des «sources gouvernementales» affirment au quotidien El Pais que l’Espagne ne souhaite pas que sa participation à l’African Lion 2021 soit interprétée comme un acte de reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara. Une preuve de plus attestant de la divergence de vues entre Rabat et Madrid sur la question du Sahara, et ce depuis la décision de l’ancien président Donald Trump du 10 décembre 2020.
En effet, l’exercice de cette année consacre la marocanité du Sahara, sachant qu’elles auront lieu, outre Tan-Tan, à Mahbès (à seulement une centaine de kilomètres des camps de Tindouf en Algérie), et Dakhla. Une première dans l’histoire de cette opération militaire.
Robles prend une décision politique et non militaire

Cet ordre du département de Mme Robles va à l’opposé des souhaits du haut commandement de l’armée espagnole et les renseignements militaires qui veulent renforcer leur présence dans les pays du Sahel en vue de faire face aux groupes terroristes. En mars dernier, l’armée ibérique  en collaboration avec le Centre National d’Intelligence a organisé un séminaire à Niamey dédié à la lutte contre le terrorisme. Pour mémoire, Pedro Sanchez avait pris part au sommet G5 Sahel, à Nouakchott en juillet 2020.
Cette semaine, l’ancien ministre espagnol des Affaires étrangères de droite, José Margallo, a invité le gouvernement Sanchez «à examiner sa position à l’égard du Sahara à l’aune du contexte géopolitique naissant après la déclaration des Etats-Unis (reconnaissant la marocanité du Sahara) et les mouvements prévisibles de pays européens».
L’’exercice de cette année compte la participation de 20 pays dont notamment le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Brésil, l’Italie, le Canada, la Tunisie et le Ghana. Tous ont accepté de se déployer leurs militaires au Sahara alors que certains sont loin d’être proches des positions défendues par le royaume sur ce dossier, tels les Pays-Bas ou le Canada.
L’African Lion 2021 verra la participation de 7.800 soldats, 67 avions, dont 21 de combat et 46 d’appui, et deux composantes navales. Son coût s’lève à 32 millions euros. Ces derniers mois, le siège du commandement de la zone sud des Forces armés royales, à Agadir, a accueilli des réunions de coordination entre les officiers marocains et leurs homologues américains pour la préparation des manœuvres.
Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :