Covid-19 : voyager en Europe cet été, « sera permis » et « facilité par le pass sanitaire », assure le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, mais…


francetvinfo.fr – 31/05/2021

Covid-19 : ce que l'on sait du pass sanitaire après les annonces de Jean  Castex

Un seul et même QR code « permettra dans toute l’Europe, à partir du 1er juillet, de circuler », explique Clément Beaune. Il prouvera la vaccination ou un test PCR négatif.

À un peu plus d’un mois des vacances d’été, le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, assure sur franceinfo lundi 31 mai, que voyager en Europe cet été, « ce sera permis » et « facilité par le pass sanitaire ». Les enfants devront fournir un test PCR ou antigénique. Le pass sanitaire, qui entrera en vigueur le 9 juin, sera nécessaire pour le tourisme et les grands rassemblements.

Les vaccins russes et chinois pas valables

Un seul et même code « permettra dans toute l’Europe, à partir du 1er juillet, de circuler, détaille Clément Beaune. Il montrera que vous avez soit un test négatif, soit la vaccination complète, soit que vous avez eu la Covid et que vous êtes encore protégé ». Le QR Code déjà accessible dans l’application TousAntiCovid sera automatiquement « transformé ». Il sera toujours possible de présenter une version papier, à « retélécharger à partir de la fin du mois de juin ».

Ce pass sanitaire européen prendra en compte « les vaccins autorisés par l’Agence européenne des médicaments », c’est-à-dire les quatre vaccins autorisés aujourd’hui en France. Les vaccins russes ou chinois ne seront pas suffisants, mais « le touriste pourra toujours faire un test », précise Clément Beaune. Les tests PCR ou antigéniques seront gratuits pour les touristes en France, confirme également le secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes.

Les données médicales protégées

Clément Beaune tient à rassurer les Français sur les données incluses dans ce pass sanitaire : « Si vous rentrez au Portugal, qu’un douanier ou une autorité sanitaire portugaise lit votre code, il y aura écrit vert ou rouge », ce qui signifiera « autorisé de rentrer sur le territoire » ou « pas autorisé »« À part votre nom et votre prénom, il n’y aura pas vos données médicales. »

« Le douanier ne saura pas si vous avez eu tel vaccin ou si vous avez eu un test, il saura si vous êtes autorisé ou pas. »
Clément Beaune à franceinfo

Le secrétaire d’Etat précise que la Cnil (Commission de l’information et des libertés) ne devra pas donner son avis sur la nouvelle version de ce pass, car « ce sont les mêmes données. Et donc, elle a déjà rendu un avis où elle a exprimé son approbation globale du dispositif ».

Pays verts, pays rouges

Concernant les enfants, « le test sera imposé à partir de 11 ans dans la réglementation française ». L’âge minimal ne sera sans doute pas harmonisé au niveau européen, pense Clément Beaune.

Pour les touristes en provenance de pays non-européens, l’Union européenne est « encore en train de discuter. Nous sommes en train d’élaborer une liste commune entre pays européens, de pays verts, de pays comme les Etats-Unis comme d’autres », explique Clément Beaune. Ces touristes devront eux aussi présenter une attestation de vaccin ou de test négatif.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :