L’Espagne prolonge jusqu’au 30 juin les restrictions aux voyageurs et la fermeture des frontières avec le Maroc


Source espagnole : elestrechodigital.com – 31/05/2021

En vertu de l’application du principe de réciprocité, la nécessité de prendre en compte la fermeture actuelle des frontières en vigueur dans le pays voisin est prise en compte.

L'Espagne prolonge jusqu'au 30 juin les restrictions aux voyageurs et la fermeture des frontières avec le Maroc

Le Journal officiel de l’État (BOE) a publié un arrêté du ministère de l’Intérieur prolongeant jusqu’au 30 juin les restrictions pour les voyages non essentiels de pays tiers vers l’Union européenne et les pays associés à Schengen en raison de la pandémie de COVID-19, par conséquent, l’exécutif proroge une ordonnance du 17 juillet 2020 dans laquelle une série de critères et de règles ont été établis pour restreindre les voyages en provenance de pays tiers. Cette règle fait référence au code frontières Schengen et inclut le refus d’entrée à tout ressortissant de pays tiers, avec des exceptions.

En outre, en ce qui concerne l’Algérie et le Maroc, il est garanti que, lors de l’application du principe de réciprocité, la nécessité de prendre en compte l’actuelle fermeture des frontières qui régit les deux pays et les raisons qui le soutiennent soit prise en compte. comme le volume habituel considérable de voyages entre chacun d’eux et l’Espagne.

Ainsi, l’exécutif prolonge jusqu’au 30 juin la fermeture des frontières avec le Maroc à un moment où le passage de plus de 7 000 personnes du Maroc à Ceuta après la crise diplomatique entre l’Espagne et ce pays est encore récent.

En ce qui concerne les exceptions, elles s’appliquent aux résidents habituels de l’UE, des États associés à Schengen, d’Andorre, de Monaco, du Vatican ou de Saint-Marin, aux titulaires d’un visa de longue durée délivré par un État membre ou un État associé à Schengen, aux professionnels de la santé qu’ils se rendent ou reviennent d’exercer leur activité professionnelle, les transports, le personnel maritime et aéronautique, les organisations diplomatiques, consulaires et internationales, le personnel militaire et de la protection civile.

Ainsi que les étudiants qui effectuent leurs études dans les États membres ou les États associés à Schengen, les travailleurs hautement qualifiés dont le travail est nécessaire, les personnes qui voyagent pour des raisons familiales impératives dûment accréditées et les personnes qui justifient de cas de force majeure.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :