Archives de juin 9th, 2021

Destination Espagne: Les conditions pour y voyager à partir du Maroc

par Kenza Khatla – medias24.com – 08/06/2021

Le Maroc va entamer une ouverture progressive de ses frontières à partir du 15 juin 2021. L’Espagne a également annoncé un assouplissement des conditions d’entrée pour les voyageurs de l’Union Européenne et les ressortissants de pays tiers. Voici les conditions d’entrée en Espagne, à partir du Maroc.

L’Espagne a annoncé, lundi 7 juin 2021, l’assouplissement des conditions d’entrée pour les voyageurs en provenance de l’Union Européenne ou des pays tiers.

Au mardi 8 juin 2021, les conditions d’entrée en Espagne dépendent principalement de la situation sanitaire des pays de provenance, d’après un document du ministère espagnol de la santé.

Le Maroc ne figure pas dans la liste des pays considérés comme « à risque » par l’Espagne, publiée le 7 juin 2021 par celle-ci. Cette liste sera mise à jour chaque 7 jours, et sera publiée ICI. La mise à jour ne sera effective que 7 jours après sa publication, afin de permettre aux voyageurs, compagnies aériennes et maritimes et agences de voyages de s’adapter aux nouvelles mesures.

Pour quitter le Maroc vers l’Espagne, par voie aérienne, tous les passagers doivent remplir un formulaire de contrôle sanitaire avant leur départ, via l’application « SPTH » (Spain travel Health) ou via son site web. Ce document doit être rempli en français, anglais, espagnol ou allemand, et doit être finalisé 48 heures avant le vol. S’il n’est pas possible de le remplir dans l’une de ces quatre langues, ce document doit être accompagné d’une traduction en espagnol, réalisée par un organisme officiel.

Le document doit contenir les informations suivantes: le numéro d’un document d’identité (passeport, carte nationale d’identité, etc.), les informations sur le voyage (date d’arrivée, numéro de vol, compagnie, numéro de siège, etc.), les informations sur le séjour en Espagne, et une adresse e-mail. Les enfants de moins de 6 ans doivent également être munis d’un formulaire de contrôle sanitaire rempli.

Cliquez ici pour remplir le formulaire en Français.

Si tous les passagers appartiennent à la même famille, il est possible de remplir un seul formulaire pour tous les membres de la famille, en cliquant ICI. 

Après avoir rempli ce formulaire, le site « Spain Travel Health » ou l’application généreront un code QR individualisé (pour chaque voyageur/membre de la famille), qui peut être imprimé, ou téléchargé sur mobile. Il devra être présenté aux compagnies aériennes avant l’embarquement au Maroc, ainsi qu’aux contrôles sanitaires aux points d’entrée en Espagne. Il devra également être scanné à l’aide des appareils prévus à cet effet au niveau des aéroports espagnols.

Les passagers dont la destination finale est l’Espagne doivent subir un contrôle à leur arrivée. Celui-ci consiste en la mesure de la température (la température maximale ne doit pas dépasser 37,5 °C), un contrôle documentaire (du formulaire de contrôle sanitaire) et un contrôle visuel de leur état de santé. Les passagers qui arrivent en Espagne en transit vers un autre pays seront dispensés de ce contrôle lors du changement d’avion. Toutefois, si le transit implique le passage par des points de contrôle, ils doivent présenter leur QR Code, la carte d’embarquement ou le billet du vol suivant. Ces personnes ne peuvent en aucun cas quitter l’aéroport en attendant leur prochain vol.

Pour les voyageurs par voie maritime, le formulaire de contrôle sanitaire est différent. Il doit être rempli en cliquant ICI. A leur arrivée, ils devront également subir un contrôle (mesure de la température, contrôle documentaire et contrôle visuel de leur état de santé).

En cas de voyage par voie terrestre, aucun formulaire n’est exigé au mardi 8 juin, d’après le ministère espagnol de la santé.

Si un passager est suspecté d’être infecté au Covid-19 ou d’une autre pathologie pouvant présenter un risque pour la santé publique, lors du processus de contrôle sanitaire effectué à l’arrivée, une évaluation médicale sera réalisée. Un test de diagnostic peut également être effectué.

Notons que selon le ministère des Affaires étrangères, les Marocains vaccinés peuvent quitter le Maroc avec leur pass vaccinal. Selon la même source, les autorités marocaines considèrent les personnes comme vaccinées, 4 semaines après la 2e injection. 

Pour les personnes non vaccinéesune autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales est exigée.

Pour les étrangers résidant au Maroc et les étrangers de passage au Maroc, aucune autorisation exceptionnelle n’est exigée pour quitter le territoire national.

Réouverture des frontières: une responsable du MAE donne plus d’explications (VIDEO)

lesiteinfo.com – 08/06/2021

La Directrice de la diplomatie publique au sein du ministère des Affaires étrangères, de le Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a révélé que la reprise des vols des liaisons maritimes de et vers le Maroc, dès le 15 juin courant, est assujettie à plusieurs conditions. Ceci, sachant qu’il ne concernera que des cas exceptionnels puisque l’ouverture de l’espace aérien n’est pas encore complètement autorisée, vu l’état d’urgence sanitaire encore en vigueur.

Dans une déclaration à Radio 2M, Najlae Benmbarek a souligné que cette reprise progressive des vols et des liaisons maritimes a été permise grâce des indicateurs positifs en ce qui concerne la situation épidémiologique dans le Royaume. Indicateurs que confirment les résultats probants de la campagne nationale de vaccination contre la covid-19, a-t-elle assuré.

A une question concernant les compagnies aériennes autorisées à reprendre leurs activités de et vers le Maroc et s’il ne s’agira uniquement que de la RAM (Royal air Maroc) et d’Air Arabia, Najlae Beenmarek a répondu que « toutes les compagnies sont concernées et que les MRE ont le loisir d’opter pour la compagnie aérienne qu’ils désirent ».

Concernant l’obligation du PCR pour les Marocains désirant se rendre à l’étranger, ayant bénéficié de la vaccination et détenteurs du pass vaccinal, l’invitée de Radio 2M a insisté sur la nécessité absolue de se faire vacciner. Cependant le test de dépistage reste du ressort du pays hôte et dépend « si celui-ci figure ou non dans la liste A ».

De même que Najlae Benmbarek a tenu à souligner que les MRE et les touristes étrangers résidant dans des pays de la liste B, et désirant venir au Maroc, doivent être en possession d’une autorisation spéciale. Laquelle autorisation peut être obtenue auprès des ambassades et des consulats du Royaume à l’étranger. Ils doivent aussi présenter un certificat de PCR négatif de moins de 48 heures avant leur arrivée au Maroc. Un isolement sanitaire de 10 jours est aussi exigé et les frais de séjour dans des hôtels, dont le gouvernement fournira bientôt la liste, seront déboursés par les voyageurs, a conclu la responsable.

Maroc/Covid-19 : 6 nouveaux décès et 473 nouveaux cas d’infection en 24 heures

2m.ma – 08/06/2021

Maroc/Covid-19 : 6 nouveaux décès et 473 nouveaux cas d'infection en 24 heures

Six nouveaux décès et 473 nouveaux cas d’infection ont été recensés au Maroc en 24 heures jusqu’au mardi 8 juin 2021 à 16h, ce qui porte le bilan total des cas positifs à 522.003 depuis le premier cas signalé le 2 mars 2020, lit-on dans le Bulletin covid-19 quotidien du ministère de la Santé qui informe aussi que 9.341.497 personnes ont été vaccinées à ce jour (dose 1).

L’incidence cumulée est de 1434,9/100.000 habitants, et celle de 24h est de 1,3/100.000 habitants, selon le bulletin publié sur le site du Ministère.

Le nombre des nouveaux tests réalisés est 9.897, ajoute-t-on de même source, précisant que le nombre total des tests a atteint 6.060.835 depuis le début de la pandémie.

Les cas enregistrés en 24 heures ont concerné les régions suivantes : Casablanca-Settat (273),
Marrakech-Safi (34),
Rabat-Salé-Kénitra (69),
Tanger-Tétouan-Al Hoceima (27),
Souss-Massa (7),
Fès-Meknès (10),
Laâyoune-Sakia Hamra (11),
l’Oriental (17),
Guelmim-Oued Noun (2),
Daraa-Tafilalt (6),
Dakhla-Oued Eddahab (13) et 
Béni Mellal-Khénifra (4), 
précise le ministère.

Le nombre de morts s’établit à 9.187 depuis le premier décès enregistré le 10 mars dernier, est-il indiqué. Le taux de létalité s’établit à 1,8%.

Le Ministère a par ailleurs fait état de 383 nouvelles rémissions enregistrées en 24h. Le nombre total des personnes déclarées guéries s’établit désormais à 509.660 avec un taux de rémission de 97,6%.

214 cas admis dans les services de réanimation

De même, le nombre de cas actifs s’élève à 3.156 parmi lesquels 214 sont admis dans les unités de réanimation et de soins intensifs, dont 23 nouveaux cas de 24 heures.

Le nombre total des cas sous intubation s’établit à 8 et des cas sous ventilation non invasive à 90, a fait savoir le Ministère notant que le taux d’occupation des lits de réanimation Covid-19 s’établit à 6,7%.

Les prix de la pastèque plongent à 1 DH le kilogramme

par Abdelaziz Ghouibi – medias24.com – 08/06/2021

Les prix de la pastèque vendue au détail sur le marché local sont sur une tendance baissière forte depuis plus de deux semaines. Le prix négocié par la ménagère marocaine pour ce fruit varie désormais entre 1 et 1,50 DH/kg. Un niveau jugé trop bas par les professionnels, même si la période coïncide avec la pleine récolte dans quasiment toutes les régions de production. La même pastèque marocaine est cotée entre 1 et 1,10 euro le kilo sur le marché de Rungis, soit dix fois plus les prix pratiqués sur le marché local. 

Cela dit, même à l’export les prix sont en retrait par rapport à la dernière semaine. La tendance est visiblement généralisée à plusieurs origines, notamment Alméria (Espagne). «Cette semaine, les prix du melon et de la pastèque ont accusé une forte baisse», constate l’organisation agricole l’Asaja-Almeria qui précise que la chute a atteint plus de 30%. 

Comment en-est-on arrivé là ? Premièrement, il y a une baisse de la demande alimentée par une vague «d’information sur les résidus chimiques et l’utilisation de semences OGM»

Un constat que nuancent les professionnels. «Certes, ce fruit noir ou rayée a fait l’objet d’une campagne d’intox, souvent entretenue par la concurrence étrangère, mais toutes les assurances ont été fournies par les autorités de contrôle», tranche l’organisation des semenciers marocains.

Est-ce le détonateur qui déclenché la tendance baissière des prix de la pastèque ?  Ce qui est sûr c’est que le détournement du consommateur de ce fruit hautement rafraîchissant remonte au mois de mai dernier.

Il s’était porté en particulier sur la production de la région de Zagora, réputée pour sa précocité. Les premiers lots de la récolte ayant été négociés à 2 DH/Kg à la deuxième vente sur le marché de gros de Casablanca.

Aujourd’hui, la chute des prix devrait s’accentuer au fur et à mesure de l’avancée des récoltes, notamment dans les grandes régions de production.

Dans la zone sud (Souss-Draâ) la cueillette s’étale de la mi-mai jusqu’à fin juillet.

C’est la région où les superficies mais aussi les rendements enregistrent une croissance soutenue, malgré la rareté de la ressource hydrique. 

Dans l’Oriental, autre région de production de la pastèque, la récolte couvre la période mi-juillet-mi-septembre. Idem pour la région du Gharb.

Ainsi, l’entrée en production simultanée des différentes régions de production explique pour l’essentiel la chute des prix en cette période pré-estivale qui stimule en principe la consommation de la pastèque.  

A l’export, la dynamique n’est pas non plus reluisante, selon des professionnels. Pandémie du Coronavirus oblige, plusieurs marchés extérieurs, notamment européens, accordent la préférence aux produits locaux, en particulier ceux de proximité. C’est une tendance qui se généralise parmi les magasins de grande surface. Les produits en provenance de l’extérieur n’y trouvent place qu’en cas de forte baisse d’approvisionnement ou de pénurie annoncée.

L’eau le grand facteur limitant

La pastèque est considérée comme un fruit trop gourmand en eau.
Une étude de l’Agence du bassin hydraulique de Souss-Massa-Draâ menée au niveau de la nappe phréatique de Faija, a révélé un déficit de 5 millions de m3 par an. L’étude a démontré également que l’irrigation de 200 ha de pastèques exige 10 millions de m3 d’eau, soit le volume pour couvrir les besoins de 1.000 ha de palmiers dattiers.  Une situation jugée inacceptable par plusieurs écologistes vu la rareté de la ressource. Cette situation de surexploitation des ressources hydriques à Zagora interpelle aujourd’hui la Stratégie d’aménagement et de développement des oasis.  Cette question a été déjà soulevée par le Conseil économique, social et environnemental  qui a constaté que « la gestion des ressources hydriques met en évidence l’absence de coordination entre le ministère chargé de l’Eau et le Conseil supérieur de l’eau et du climat.

Voyage insolite : nos 10 idées pour un séjour original

par NELLY BOURGET – ptitblog.net – 08/06/2021

Envie de changer vos habitudes ? Découvrez dans cet article notre sélection de 10 idées pour un voyage insolite.

1 – Un voyage insolite à bord d’un jet privé

https://pixabay.com/fr/photos/priv%C3%A9-avion-vol-voyage-aviation-3737528/

Et si votre séjour commençait dès l’embarquement ? Vivez une expérience hors du commun grâce à la location de jet privé pour vous rendre dans votre destination de vacances. Confort inimitable, flexibilité des horaires, services premium à bord… Profitez du luxe d’un jet privé pour vous offrir un voyage inoubliable.

2 – Une nuit d’évasion sur les toits de l’Europe

Source : Site internet de l’Hôtel Alta Peyra

Vous aimez les grands espaces ? Côtoyez les sommets de l’Europe en logeant à l’Hôtel 4 étoiles Alta Peyra à Saint Véran dans les Hautes Alpes. Situé à 2 060 mètres d’altitude, cet hôtel se trouve en plein cœur du parc naturel du Queyras. Très luxueux avec sa terrasse panoramique, son spa Nuxe et sa piscine chauffée, c’est l’endroit rêvé pour un voyage insolite en amoureux loin de l’agitation de la ville.

3 – Une cabane dans les arbres dans le Tarn et Garonne

Source : Site internet de Pella Roca

Si vous recherchez un voyage insolite en France, nos régions regorgent d’hébergements qui sortent de l’ordinaire. Dans le Quercy, Isabel et Maxime proposent aux voyageurs de loger dans une cabane dans les arbres grâce à leur concept Pella Roca. L’endroit idéal pour raviver son âme d’enfant le temps d’un week-end ! Dotées d’un sauna privatif et d’un jacuzzi écologique, ces cabanes ont tout le confort nécessaire pour un séjour d’exception.

4 – Un voyage insolite au Maroc à bord d’une montgolfière

Voyager en ballon vous a toujours fait rêver ? Réserver un voyage insolite au Maroc à bord d’une montgolfière est une expérience qui devrait vous plaire. Embarquez à Agadir et profitez d’une vue splendide sur tout le pays. Le voyage se fait en petits groupes pour garantir la meilleure sécurité possible pendant le vol. Évasion et dépaysement garantis pour petits et grands.

5 – Dormir dans une bulle en pleine nature

Pour une nuit romantique à la belle étoile, réservez une bulle ! Ces dômes transparents situés au cœur des grands espaces et à l’abri des regards sont de plus en plus en vogue pour les amateurs de voyage insolite en France. Profitez, par exemple, d’une vue à couper le souffle sur le Mont Blanc dans les bulles Nuit Nature à Combloux, un petit village situé à 15 minutes de Megève.

6 – Un voyage insolite dans un château

Source : Site internet du Château de Tennessus

Passionné de Moyen-Âge, vous cherchez un voyage insolite en France ? Vous serez ravi de passer une nuit dans le château de Tennessus à Amailloux (Poitou-Charentes). Pont-levis, ménestrels, décoration d’époque : tout y est pour un dépaysement totalement réussi. Pour des vacances insolites et ludiques en famille, vous pourrez profiter au château de nombreuses activités (tir à l’arc, visites guidées etc.).

7 – Dormir avec les loups : un voyage insolite et inoubliable

Source : Site internet du parc animalier des Pyrénées

Le parc animalier des Pyrénées propose des hébergements insolites pour observer ses petits protégés le temps d’une nuit ou d’un week-end. Confortablement installé dans l’un des chalets mis à disposition, vous pourrez observer les meutes de loups du parc en toute tranquillité. Une expérience qui ravira les esprits les plus aventuriers !

8 – Un voyage insolite à bord d’un train d’exception

Connaissez-vous le Venice Simplon Orient Express ? Ce train de légende relie les capitales les plus romantiques d’Europe. Un voyage insolite entre Venise et Londres à bord d’un train d’époque, qui vous fera remonter le temps avec ses somptueux décors et mobiliers. Le petit plus : profiter d’une cuisine raffinée qui évolue au fil des régions traversées.

9 – Voyager en van pour un road trip

Synonyme de liberté totale, le road trip est très en vogue aujourd’hui. De plus en plus d’entreprises de location de voitures proposent désormais des vans aménagés. Voyager en van permet de profiter d’une véritable connexion avec la nature. L’avantage de ce type de voyage est aussi de pouvoir se déplacer à sa guise, en fonction de ses envies mais aussi des éléments.

10 – Une nuit insolite à bord d’une roulotte

Et si vous vous mettiez dans la peau de Lucky Luke ou de Calamity Jane le temps d’un voyage insolite ? Passez la nuit à bord d’une roulotte aménagée dans une ambiance 100% western. Un hébergement de charme mis à disposition, la plupart du temps, par des particuliers qui proposent également le couvert.

MÉTÉO. IL FERA CHAUD, QUELQUES NUAGES PASSAGERS AU-DESSUS DU HAUT ATLAS, CE MERCREDI 9 JUIN 2021

fr.le360.ma – 09/06/2021

Marrakech - Menara - Météo
La Ménara, Marrakech. Ce vaste jardin planté d’oliviers fut aménagé sous la dynastie des Almohades (XIIe siècle -XIIIe siècle). Au cœur de ce jardin, un grand bassin au pied d’un pavillon sert à irriguer les cultures, avec un système hydraulique vieux de 700 ans. 
© Copyright : Vgenecr

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du mercredi 9 juin 2021, établies par la Direction générale de la météorologie.

– Temps chaud à l’intérieur des terres au Sahara, dans le Souss et le Tafilalet et relativement chaud dans les plaines du Gharb.

– Des nuages à basse altitude s’accompagneront de formations brumeuses sur les côtes au nord ainsi que d’Agadir à Tarfaya.

– Ciel passagèrement nuageux au-dessus du Haut Atlas.

– Ailleurs au Maroc, il fera beau temps et le ciel sera clair à peu nuageux.

– Vent de secteur nord, modéré à assez fort dans le sud du Royaume, et faible à modéré dans le reste du pays.

– Mer belle à peu agitée en Méditerranée et dans le détroit, peu agitée entre Tanger et Rabat et agitée ailleurs.

– Voici les températures minimales et maximales prévues par la Direction générale de la météorologie pour la journée du mercredi 9 juin 2021.
 

Oujda : min (+19°C) ; max (+38°C)

Bouarfa : min (+24°C) ; max (+36°C)

Al Hoceïma : min (+19°C) ; max (+26°C)

Tétouan : min (+16°C) ; max (+28°C)

Sebta : min (+16°C) ; max (+26°C)

Mellilia : min (+17°C) ; max (+27°C)

Tanger : min (+20°C) ; max (+37°C)

Kénitra : min (+18°C) ; max (+28°C)

Rabat : min (+18°C) ; max (+31°C)

Casablanca : min (+18°C) ; max (+28°C)

El Jadida : min (+19°C) ; max (+29°C)

Settat : min (+22°C) ; max (+39°C)

Safi : min (+19°C) ; max (+38°C)

Khouribga : min (+22°C) ; max (+39°C)

Beni Mellal : min (+23°C) ; max (+40°C)

Marrakech : min (+25°C) ; max (+43°C)

Meknès : min (+22°C) ; max (+38°C)

Fès : min (+24°C) ; max (+39°C)

Ifrane : min (+16°C) ; max (+32°C)

Taounate : min (+25°C) ; max (+38°C)

Errachidia : min (+25°C) ; max (+38°C)

Ouarzazate : min (+23°C) ; max (+40°C)

Agadir : min (+18°C) ; max (+36°C)

Essaouira : min (+18°C) ; max (+36°C)

Laâyoune : min (+19°C) ; max (+38°C)

Smara : min (+24°C) ; max (+46°C)

Dakhla : min (+19°C) ; max (+31°C)

Aousserd : min (+31°C) ; max (+47°C)

Lagouira : min (+20°C) ; max (+28°C).

%d blogueurs aiment cette page :