Déploiement d’un hôpital médicochirurgical de campagne près de Tafraout


lematin.ma – 13/06/2021

Déploiement d’un hôpital médicochirurgical  de campagne près de Tafraout

Au titre des activités parallèles à vocation humanitaire de l’exercice combiné maroco-américain «African Lion 2021», qui se tient sur Hautes Instructions de S.M. le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’État-Major général des Forces Armées Royales (FAR), un hôpital médicochirurgical de campagne a été déployé au niveau de la commune d’Amlen près de Tafraout (province de Tiznit).
Mobilisant des équipes médicales constituées de médecins et d’infirmiers des FAR et de l’Armée américaine, cet hôpital prodigue des prestations médicales et chirurgicales au profit des populations locales de la région.

Dans une déclaration à la MAP, le colonel Salah Azzarraa, chef de détachement du personnel des FAR à l’hôpital de campagne d’Amlen, a indiqué que cette action qui se poursuivra jusqu’au 18 juin mobilise un staff technique spécialisé et d’importants moyens logistiques, notant que cet hôpital comprend un bloc opératoire et un laboratoire d’analyses médicales, ainsi qu’une unité numérique de radiographie et d’échographie outre une unité de stérilisation médicale.
Avec une capacité de 30 lits, cet hôpital de campagne doté d’un staff médical multidisciplinaire composé de 44 médecins et 51 infirmiers assure, dans le strict respect des mesures anti-coronavirus, des prestations dans plusieurs spécialités, dont la chirurgie générale, la gynécologie, la pédiatrie, l’ophtalmologie, l’otorhinolaryngologie la médecine ORL et la médecine dentaire, a ajouté le colonel Azzarraa, soulignant que les médicaments sont offerts gratuitement aux patients ainsi que des lunettes de correction.

Opérationnel depuis le 7 juin, cet hôpital a fourni jusqu’à présent 10.000 prestations au profit de 3.000 patients.
Pour sa part, Nikole Ligeza, sergent-chef à l’Armée américaine, a affirmé que «nous travaillons avec les Marocains dans cette mission humanitaire. Nous travaillons surtout avec les femmes et les enfants pour leur fournir une médecine éducative afin de garantir une vie saine».
«Nous sommes très fiers de la coopération avec l’Armée marocaine», a-t-elle ajouté.
Le 17e exercice combiné maroco-américain «African Lion 2021» se poursuivra jusqu’au 18 juin 2021 dans les régions d’Agadir, Tifnit, Tan-Tan, Mehbes, Tafraout, Benguérir et Kénitra, impliquant de milliers de miliaires multinationaux et un nombre très important de matériels terrestre, aérien et maritime.
En plus des États-Unis d’Amérique et du Royaume du Maroc, cet exercice connaît la participation de la Grande-Bretagne, du Brésil, du Canada, de la Tunisie, du Sénégal, des Pays-Bas, de l’Italie ainsi que de l’Alliance atlantique, en plus d’observateurs militaires d’une trentaine de pays représentant l’Afrique, l’Europe et l’Amérique. 

David Greene : Les États-Unis et le Maroc en mesure de s’entraider pour davantage de sûreté et de prospérité

Les États-Unis et le Maroc sont en mesure de s’aider mutuellement pour la réalisation de davantage de succès, de sûreté et de prospérité, a affirmé, mercredi à Rabat, le chargé d’affaires à l’ambassade américaine au Maroc, David Greene. «Aujourd’hui, nous célébrons nos liens culturels, mais à tous les égards – économiques, diplomatiques et militaires –, nous sommes vraiment en mesure de nous aider mutuellement pour apporter davantage de succès, de sûreté et de prospérité à nos deux pays, et ce faisant, aider toute la région», a indiqué M. Greene dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, à l’ouverture officielle de l’exposition «De voix et de pierre, 200 ans d’Histoire au bâtiment de la Légation américaine et au Maroc». Les États-Unis et le Maroc se sont soutenus en tant qu’alliés et amis depuis plus de 200 ans, a indiqué le diplomate, revenant sur le cheminement des relations bilatérales depuis la reconnaissance de l’indépendance des États-Unis par le Maroc en 1777. M. Greene a, dans ce cadre, rappelé que le Royaume a été le premier pays à reconnaître les États-Unis, précisant que Washington et Rabat n’ont jamais eu de cesse de coopérer dans les différents domaines, notamment diplomatique, économique et culturel. «Les États-Unis ont toujours été aux côtés du Maroc dans sa quête de l’indépendance après la Seconde Guerre mondiale. Ces relations se sont aussi renforcées et approfondies», a-t-il poursuivi, soulignant au passage «l’histoire partagée» du Maroc et des États-Unis pendant la Deuxième Guerre mondiale et la guerre froide. Il a, dans ce sillage, indiqué qu’avec l’organisation dans le Royaume de l’exercice combiné maroco-américain «African Lion 2021», le plus large exercice du Commandement des États-Unis pour l’Afrique sur le continent, «le partenariat entre les deux pays embrasse tous les domaines possibles, devenant ainsi plus dense et plus solide». 

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :