Archives de juin 15th, 2021

Le menu de la fête des pères à la Tour d’Or

Manuela à pensé à tous les papas pour leur préparer un menu très prometteur pour leur fête :

Safran : La superficie cultivée a plus que triplé en quelques années

Par Ibtissam Benchan – lavieeco.com – 15/06/2021

UNE CENTAINE DE COOPÉRATIVES ONT BÉNÉFICIÉ D’UN ACCOMPAGNEMENT ET 63 SONT LABELLISÉES AOP.
• PLUS DE LA MOITIÉ DE LA PRODUCTION S’ÉCOULE À TRAVERS UN CIRCUIT COURT.
• LA FILIÈRE A GÉNÉRÉ UN CHIFFRE D’AFFAIRES DE 78 MDH À FIN 2019.

Safran

La filière du safran au Maroc a connu des avancées remarquables ces dernières années. Grâce au Plan Maroc Vert essentiellement, la superficie a plus que triplé, la production s’est améliorée et les exportations ont affiché un rebond important. Depuis 2012, cette stratégie gouvernementale a permis la distribution de 1078 tonnes de cornes de safran, la construction et le démarrage de Dar Zaâfaran et la co-organisation du 5e symposium international du safran. Cela, en plus de l’équipement de la quasi-totalité de la superficie safranière en goutte-à-goutte et l’aménagement et équipement d’une plateforme pour la production et la multiplication des cornes de safran. De plus, 112 coopératives ont bénéficié d’un accompagnement dont 63 ont été labellisées «appellation d’origine protégée», 8 coopératives autorisées ONSSA, 7 coopératives certifiées BIO, 3 autres certifiées «SIOWFOOD» et 2 attestées «FAIRTRADE».
Cet or rouge est cultivé dans deux principales régions, à savoir Souss-Massa qui accapare 57% de la production et Draa-Tafilalt qui concentre le reste (43%). Naturellement, la valorisation du safran est réalisée dans ces deux régions, avec 82 unités installées dans la 1ère et une capacité de 2,15 T/an et 57 unités dans la seconde, avec 1,4 T/an de capacité. A noter que la commercialisation de ce produit se fait soit par circuit court, long ou ultra court. Le premier, à travers lequel s’écoulent 55% de la production, est composé essentiellement de coopératives, sociétés et GIE. Les débouchés sont constitués de magasins, foires, salons ou encore destinés au secteur du tourisme, ou à l’export. A côté, 40% de la production transitent par le circuit long qui comprend les grands et petits collecteurs et 5% par le dernier, qui consiste en la vente directe par les producteurs aux consommateurs.
A fin 2019, la filière a généré un chiffre d’affaires de 78 MDH et une valeur ajoutée de 58 MDH/, a permis la création de 258000 journées de travail et drainé des investissements de l’ordre de 60,3 MDH, dont 56,5 MDH mobilisés par l’Etat.

L’aéroport de Lille reprend ses vols vers le Maroc

bladi.net – 14/06/2021

L’aéroport de Lille reprend ses vols vers le Maroc

L’aéroport de Lille a décidé de reprendre ses vols vers le Maroc à compter du mercredi 16 juin, soit le lendemain de la réouverture du ciel marocain. En tout, sept villes marocaines dont deux nouvelles (Fès et Tanger) seront desservies. À la manœuvre, la compagnie aérienne Tui.

Une reprise de vols vers le Maroc au grand bonheur des voyageurs notamment la communauté marocaine des Hauts-de-France et de Belgique, ainsi que les touristes. La compagnie aérienne Tui va assurer des liaisons directes entre Lille et le royaume à partir du 16 juin, rapporte Actu.fr. En tout, sept villes seront desservies dans le cadre de cette reprise de vols. Parmi elles, deux nouvelles destinations touristiques : Fès et Tanger.

À compter du 16 juin, Tui va proposer des vols tous les mercredis et samedis au départ de l’aéroport de Lille vers Casablanca. La compagnie aérienne va opérer des vols les jeudis au départ de l’aéroport de Lille vers Nador à partir du 17 juin, et un second vol hebdomadaire tous les mardis à partir du 20 juillet. La low cost va desservir Agadir tous les mercredis et dimanches, et Marrakech les jeudis et les dimanches à partir du 20 juin. Des vols sont programmés vers Oujda, les jeudis à partir du 1ᵉʳ juillet, avec un second vol hebdomadaire les dimanches à partir du 11 juillet. Tui va proposer des vols au départ de l’aéroport de Lille vers Tanger, les jeudis à partir du 17 juin, vers Fès les vendredis à partir du 18 juin.

Le Maroc a classé la France dans la liste A. Un test PCR négatif à l’embarquement ne datant pas de plus de 48 heures est donc exigé aux voyageurs n’ayant pas pu être vaccinés ou incomplètement vaccinés.

Trois ports et 8 bateaux au départ de l’Europe pour l’opération Marhaba: Gènes, Sète et Marseille

medias24.com – 14/06/2021

L’opération Marhaba commence ce mardi 15 juin avec les premières dessertes aériennes vers le Maroc, et le dispositif exceptionnel mis en place par la compagnie nationale Royal Air Maroc. Les premiers bateaux arriveront en fin de semaine aux ports de Tanger et de Nador.

8 ferries seront dédiés cette années au transport maritime dans le cadre de l’opération Marhaba qui revêt cette année un éclat particulier car d’une part en 2020, elle n’a quasiment pas eu lieu; et d’autre part, des instructions ont été données par le Roi pour que le retour des MRE bénéficie, cette année, de conditions exceptionnelles en matière de tarifs et d’assistance.

Les 8 ferries, annoncés par Nezha El Ouafi ministre déléguée aux Affaires étrangères chargée des Marocains résidant à l’étranger, seront dispatchés comme suit:

-3 ferries pour la liaison Tanger Med-Sète-Gènes et retour.

-2 ferries Tanger Med-Marseille et retour.

-3 ferries Nador-Sète et retour.

Ces 8 bateaux transporteront entre 20.000 et 27.000 voyageurs par semaine, selon la ministre déléguée qui s’exprimait ce lundi 14 juin devant le parlement. Elle a ajouté que l’opération coûtera environ 2 milliards de DH, sans plus de précision. Des discussions étaient en cours ce lundi avec les compagnies maritimes pour faire baisser les tarifs, selon les instructions du Roi Mohammed VI.

En 2019, l’opération Marhaba avait comptabilisé 2.965.462 entrées de Marocains du monde. Cette année, ce chiffre pourrait atteindre au moins deux millions malgré la pandémie, grâce à l’effort du transporteur national RAM qui a mis en place 3 millions de sièges à des prix exceptionnels.

406.678 étaient entrés en 2019, pour l’écrasante majorité à travers le Détroit.

L’opération sera marquée par une mobilisation exceptionnelle des Affaires étrangères (des consulats mobiles seront par exemple présents sur les ports de départ), de la Santé publique (laboratoires mobiles de tests PCR et personnel médical dans les bateaux), de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, Forces Armées Royales, DGSN, Douane…

La Fondation Mohammed V pour la Solidarité met en place un dispositif à bord des navires de transit. Ce dispositif consistera en la présence des assistantes sociales pendant les traversées, dans l’objectif de faciliter et de fluidifier les démarches administratives, douanières et sanitaires.

Des équipes permanentes de proximité sur tous les navires seront dédiées par la Fondation sur chaque trajet. Elles interviendront auprès des personnes ressources déployées également par les services de la Santé, de la douane et de la DGSN.

Cette année, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, va activer 15 espaces d’accueil au Maroc, en Italie et en France dont un nouveau site dans le port de Marseille.

Les 12 sites d’accueil opérationnels au Maroc se situent dans les ports de Tanger Med, Al Hoceima et Nador, dans les aéroports de Casablanca Mohammed V, Oujda Angad, Agadir Al Massira, Fès Saïss, Marrakech Menara et Tanger Ibn Battouta ainsi que dans les aires de repos Méditerranée, Jebha et Tazaghine.

A l’étranger, les 3 espaces Marhaba sont ceux situés au niveau des ports européens de Sète, de Marseille et de Gênes.

Le service d’appel Marhaba est disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il est opérationnel, aux numéros de téléphone suivants :

>>00 212 537 20 5566 / 00 212 537 20 6666 pour les appels de l’étranger (BCC : Bureau Central de Coordination situé à Rabat)

>>le numéro vert gratuit 080 000 23 23 accessible à partir du Royaume (BCC)

>>les numéros 00 33 751 987 803 (Sète) et 00 33 754 231 677 (Marseille) pour la France et le numéro 00 39 349 704 8829 pour l’Italie (Gènes).

Covid-19/Maroc: infections, rémissions, décès, vaccinations… voici le bilan détaillé de ce lundi

lematin.ma – 14/06/2021

Covid-19/Maroc: infections, rémissions, décès, vaccinations... voici le bilan détaillé de ce lundi

Le ministère de la Santé a annoncé ce lundi 109 nouvelles contaminations au Covid-19 recensées au cours des dernières 24 heures. Ce bilan porte à 523.999 le nombre total des cas d’infection enregistrés dans le Royaume depuis l’apparition du premier cas en mars 2020, soit un taux d’incidence cumulée de 1440,3 pour 100.000 habitants (0,3 pour 100.000 habitants durant les dernières 24 heures).

Le département a également fait savoir que, depuis le lancement de la campagne nationale le 29 janvier dernier, la première dose du vaccin a été administrée à 9.365.541 personnes alors que 7.324.256 citoyens ont reçu la 2e dose.

Dans le classement par régions en nombre d’infections enregistrées au cours des dernières 24 heures, Casablanca-Settat occupe la tête du Top 5 avec 28 cas, suivie de Rabat-Salé-Kénitra avec 19 nouveaux cas. Souss-Massa et Marrakech-Safi et occupent la 3et la 4e position avec respectivement 17 et 13 nouveaux cas alors que la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma ferme le Top 5 avec 11 nouvelles infections. Par contre, aucun cas n’a été recensé dans les régions de Guelmim-Oued Noun, Beni Mellal-Khénifra et Laâyoune-Sakia El Hamra au cours des dernières 24 heures.

Dans le classement journalier par villes, le Top 5 est composé de Casablanca (24 cas), Agadir-Ida Outanane (14 cas), Marrakech (12 cas), Oued Eddahab (10 cas), et Tanger-Asilah (9 cas)

Le ministère a également dénombré 314 patients déclarés complètement rétablis au cours des dernières 24 heures, soit un taux de rémission de 97,6%. A ce titre, le nombre total des rémissions a atteint à ce jour 511.440 cas.

Dans le même intervalle, 2 personnes ont perdu la vie Casablanca des suites du Covid-19, ce qui porte le bilan total des décès à 9.213 cas, alors que le taux de létalité reste stabilisé à 1,8%.

Ces décès sont survenus dans les villes suivantes : Casablanca (1) et Beni Mellal (1).

Par ailleurs, le nombre des tests réalisés durant les dernières 24 heures a atteint 4.489 portant ainsi à 6.110.273 le total des tests effectués à ce jour dans le Royaume.

Pour sa part, le nombre des cas actifs s’établit aujourd’hui à 3.346 personnes, dont 214 cas sévères ou critiques (soit 18 cas recensés durant les dernières 24 heures), parmi lesquels 3 sont placés sous intubation.

Voici dans le détail la répartition géographique des 109 nouveaux cas par régions et provinces

  • 28 cas à Casablanca-Settat : 24 à Casablanca, 3 à Nouaceur et 1 à Berrechid.
  • 19 cas à Rabat-Salé-Kénitra : 7 à Skhirat-Témara, 5 à Rabat, 5 à Salé et 2 à Kénitra.
  • 17 cas à Souss-Massa : 14 à Agadir-Ida Outanane, 1 à Inzegane-Aït Melloul, 1 à Taroudant et 1 à Tiznit.
  • 13 cas à Marrakech-Safi : 12 à Marrakech et 1 Rhamna.
  • 11 cas à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : 9 à Tanger-Asilah, 1 à Tétouan et 1 à Larache.
  • 10 cas à Dakhla-Oued Eddahab : La totalité à Oued Eddahab.
  • 9 cas à Fès-Meknès : 8 à Fès et 1 à Meknès.
  • 1 cas dans L’Oriental : à Nador.
  • 1 cas à Drâa-Tafilalet : à Errachidia.

Souss-Massa : Le CRI et la CCIS scellent un partenariat pour le développement de l’entrepreneuriat

yabiladi.com – 14/06/2021

Le Centre Régional d’investissement Souss Massa (CRI SM) et la Chambre de Commerce, d’industrie et de services Souss Massa (CCIS SM) ont signé récemment à Agadir, un accord de partenariat pour mutualiser les efforts en matière du développement de l’entrepreneuriat et de la promotion de l’investissement au niveau de la région.

En vertu de cet accord, le CRI SM et la CCIS SM s’engagent à proposer et entretenir toute action visant le développement de l’investissement et l’amélioration du climat des affaires dans la région, œuvrer pour développer la coopération et le partenariat entre elles et s’échanger toute information et documentation d’intérêt commun, indique un communiqué du CRI SM.

Il est question aussi de mutualiser les actions de formation du personnel des deux institutions, mutualiser les actions de marketing territorial, co-organiser des missions d’affaires et des rencontres B to B, co-organiser des demi-journées d’information au profit des créateurs d’entreprise et mettre en place un observatoire de l’économie régionale et une cartographie digitale des entreprises de la région Souss Massa.

Ce partenariat donnera davantage de poids aux actions et réflexions engagées par les deux institutions afin d’apporter l’orientation ainsi que l’accompagnement nécessaire aux porteurs de projets d’entreprise, commerçants et TPE de la région.

Un comité de pilotage et de suivi, constitué de la CCIS SM et le CRI SM, sera mis en place afin d’assurer la mise en œuvre de ladite convention et de dresser le bilan des réalisations, note la même source.

Présentation hier chez Sodisma du nouveau Renault Express

Beaucoup de monde hier après-midi chez Sodisma Agadir pour assister à la présentation du tout nouveau Renault Express, fabriqué au Maroc, dans les usines Renault de Tanger.

Une belle animation était prévue avec, bien sûr, notre ami Driss Chajai de Yala Events, et de la musique, avec Simo Naji.

Nombreux étaient les curieux, pressés de découvrir cette nouvelle voiture :

Cette Renault Express a été présentée par M. Rachdi

et par la direction Commerciale de Renault Maroc :

avec Nadia Rachdi, responsable de l’après-vente Sodisma

Enfin le rideau tombe :

Et tout le monde peut découvrir le nouvel express, une belle voiture, bien finie et très bien équipée !

D’autres modèles de cette voiture sont exposés :

C’était ensuite le tirage de la tombola, avec de très beaux lots qui étaient en jeu :
Et, pour finir, chacun a pu profiter du superbe buffet qui avait été préparé :
%d blogueurs aiment cette page :