Agriculture – La tension entre Rabat et Madrid achève une année difficile pour la filière haricot (média)


article19.ma – 16/06/2021

La tension entre le Maroc et l’Espagne a achevé une année d’une grande complexité au cours de laquelle la météo, la crise sanitaire ou l’augmentation des coûts, entre autres problèmes, ont contraint les sociétés exportatrices à faire preuve de résilience, a rapporté le site espagnol Fresh Plaza.

Parmi ces sociétés, selon la même source, Agroatlas et sa filiale marocaine Nature Growers, spécialisée dans la production de haricots verts au Maroc, qui approvisionne le marché européen toute l’année depuis ses fermes d’Agadir et de Kénitra.

« La saison des haricots verts a été extrêmement difficile et ce n’est pas seulement à cause des problèmes météos qui ont touché, entre janvier et mars, le Maroc et l’Espagne. Le coût du plastique et du carton a aussi explosé. Celui du plastique a augmenté de 80 %, et pour une entreprise qui utilise des serres et qui livre plus d’un million et demi de sacs de haricots par semaine, c’est considérable », a expliqué Richi Menoyo, directeur commercial de la société, cité par Fresh Plaza.

« Au Maroc, nous cultivons environ 600 hectares, et cette année nous allons produire environ 15 millions de kilos de haricots », a ajouté Richi, soulignant qu’en tenant également compte des autres légumes cultivés par la société au Maroc, « dont les poivrons et plus particulièrement les piments forts, nous atteindrons une production totale de 19 millions de kilos ».

Un tel volume d’activité a un impact très positif sur l’emploi dans les régions marocaines où Agroatlas opère, relève-t-il.

« Nous avons en moyenne 2.500 personnes qui travaillent dans nos exploitations. Ce chiffre passe à 3.000 aux jours de pointe de la saison. De plus, les femmes jouent un rôle très important chez Agroatlas. Des champs et des entrepôts au management, 80% de notre personnel est composé de femmes », explique le directeur commercial.

+ La tension entre Madrid et Rabat n’est « pas bonne pour les entreprises » +

Le Maroc et l’Espagne sont actuellement plongés dans une crise diplomatique qui a des répercussions sur des secteurs communs aux deux pays et qui n’ont rien à voir avec la raison du conflit, à savoir la question du Sahara.

« La situation actuelle n’est pas une bonne chose pour les entreprises qui travaillent dans les deux pays. Nous traversons des moments difficiles, mais je suis sûr qu’ils seront surmontés, d’autant plus que ce n’est pas la première fois que cela se produit et ce ne sera pas la dernière. La chose la plus importante à retenir est que la fraternité et le respect qui ont traditionnellement existé entre les deux pays sont au-dessus de tout différend politique actuel », a soutenu Richi Menoyo.

« Nous devons nous comprendre car nous faisons partie de l’UE, et le Maroc est un partenaire privilégié, non seulement en matière économique mais aussi au niveau social. Il ne faut pas oublier que depuis plusieurs années l’Espagne est le premier fournisseur et le plus gros client du Maroc. C’est aussi notre principal partenaire commercial en Afrique, et cela devrait être au-dessus de tout différend ou problème politique qui pourrait survenir. L’Espagne est un moteur économique pour le Maroc et vice versa, et rompre les relations entre les deux pays serait comme se tirer une balle dans le pied. »

« Dans le pays, les gens veulent juste vivre en paix, vivre mieux et avoir plus de prospérité. Nous voulons aussi que le Covid soit éradiqué pour que nous puissions revenir à la normalité. Nous ne voulons pas d’un différend politique, c’est aux politiciens de s’en occuper. Nous sommes voisins, et au final, il y a plus de choses qui nous unissent que celles qui puissent nous diviser », estime le directeur commercial de la société Agroatlas.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :