Archives de juin 24th, 2021

Maroc. Les greniers de Souss-Massa pourraient être les premières banques au monde

challenge.ma – 23/06/2021

L’agence de presse britannique Reuters s’est intéressée aux greniers de la région Souss-Massa.

Ces anciens greniers berbères étaient utilisés par les communautés amazighes dans la région de Souss-Massa pour stocker en toute sécurité des documents de valeur, des céréales, des huiles et des bijoux. Ils sont considérés comme l’un des plus anciens systèmes bancaires.

« Ces greniers collectifs peuvent être le premier signe de l’émergence des banques, car quand on dit banque, c’est un lieu sûr pour protéger les biens. Celles-ci sont aussi vieilles que ces montagnes, il est même difficile de déterminer la date de leur établissement. Ce que l’on sait, c’est que ces greniers ont développé des planches (tablettes). Celles-ci représentent la loi dictant comment gérer ces institutions et la plus ancienne tablette connue des chercheurs est la tablette Agadir Oujarif, qui a été écrite en 1492. On sait que l’écriture ne commence que lorsque les gens commencent à développer l’histoire de leurs zones, ce qui signifie que cela remonte aux débuts de l’établissement humain », souligne le professeur-chercheur Khalid Alaroud.

Webinaire de Kane Ya Makane autour de son projet phare Tanouir

femmesdumaroc.com – 24/06/2021

Avec son produit phare Tanouir qui vise à rouvrir le champ des possibles auprès des enfants vivant dans des conditions de précarité, l’association Kane Ya Makane a déployé des programmes artistiques et culturels conçus sur mesure. Un webinaire organisé le 29 juin à 9h30 reviendra sur les actions menées et sur les ambitions du programme démultiplié.

Ce programme, lancé fin 2010, est articulé autour d’ateliers artistiques déployés au sein même des écoles publiques situées en milieu rural. Il comporte en outre d’autres activités ciblant les directeurs, les enseignants, et les parents pour impacter tout l’environnement de l’enfant.

Déployé jusqu’ici dans la région de Marrakech, Agadir et El Jadida, ce projet a permis d’accompagner plus de 23 000 enfants durant des cycles de 4 ans. Il a su convaincre de sa pertinence et de sa nécessité, comme en attestent les témoignages de toutes les parties prenantes ainsi que l’appel à sa généralisation à toutes les écoles publiques par le Ministre et le Secrétaire Général de l’Éducation Nationale.

Le webinaire qu’organise l’association s’inscrit dans le contexte du lancement du projet Tanouir démultiplié, destiné à permettre à des dizaines, voire des centaines de milliers d’enfants de bénéficier du projet Tanouir et de tous les effets positifs qu’il génère : confiance en soi, valeurs (ouverture, respect, tolérance, solidarité), nouveau lien positif à l’école et à l’apprentissage, poursuite de la scolarité, questionnement, autonomie de jugement, mixité sociale… Au cours du webinaire organisé ce 29 juin, plusieurs intervenants sont attendus, dont notamment Youssef Belqasmi – (Secrétaire Général du Département de l’Éducation Nationale du Ministère de l’Éducation Nationale de la Formation Professionnelle de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) ; Bénédicte Schutz (Directeur de la Coopération Internationale de Monaco) ; Mounia Benchekroun (Directrice Générale de l’Association Kane Ya Makane) ; Fyras Mawazini (Directeur du bureau Casablanca de la Fondation Drosos) ; Hind Mejjati Alami (Directrice communication et RSE de Vivo Energy Maroc) ; Amal Chafaï (Consultante experte en recherche qualitative et quantitative,  Directrice Générale de DeepSight) ; Severine Settier (Responsable des Programmes de l’Association Kane Ya Makane) ; Mohammed Zaari (Directeur Général du déploiement des programmes de la Fondation Zakoura Education) et Marouane Sebgui – Directeur pédagogique de l’académie ABT-MF.

Le webinaire sera l’occasion de :

  • Présenter les résultats d’une étude externe menée en 2021 auprès des anciens bénéficiaires de Tanouir, plusieurs années après qu’ils aient quitté le programme ;
  • Annoncer le lancement du projet Tanouir démultiplié, ses composantes, et notamment le programme destiné à accompagner les associations;
  • Présenter les principaux partenaires de ce nouveau projet : le Ministère de l’Education Nationale, les partenaires financiers ainsi que les premières associations qui seront les relais de Tanouir démultiplié lors de la prochaine rentrée scolaire.

Lien d’inscription au webinaire :

https://us02web.zoom.us/meeting/register

Quarantaine des voyageurs au Maroc. L’hôtel doit être payé à l’avance !

challenge.ma – 23/06/2021

Le ministère des Affaires étrangères vient d’annoncer une mise à jour des conditions d’accès au Maroc pour les voyageurs en provenance des pays de la liste B.

Pour accéder au territoire national, les voyageurs en provenance des pays figurant dans la liste B doivent présenter un test PCR de moins de 48h à l’embarquement, une déclaration sur l’honneur remplie et signée pour un confinement de 10 jours et un voucher confirmant le paiement de 10 jours de confinement dans l’un des hôtels désignés par les autorités marocaines.

Concernant l’isolement sanitaire, la ministre déléguée aux Affaires étrangères, chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi, a énuméré les 17 villes qui abriteront les voyageurs. Il s’agit de Casablanca, Tanger, Asilah, Tétouan, Essaouira, Inezgane, Ait Melloul, Dakhla, Ouarzazate, Nador, Oujda, Agadir, Laâyoune, Al Hoceima, Marrakech, Rabat et Fès.

Covid-19/Maroc : 522 nouvelles contaminations ce mercredi. Plus de 8.5 millions de citoyens complètement vaccinés à ce jour

lematin.ma – 23/06/2021

Covid-19/Maroc: 522 nouvelles contaminations ce mercredi. Plus de 8.5 millions de citoyens complètement vaccinés à ce jour

Le ministère de la Santé a annoncé ce mercredi 522 nouvelles contaminations au Covid-19 recensées au cours des dernières 24 heures. Ce bilan porte à 527.696 le nombre total des cas d’infection enregistrés dans le Royaume depuis l’apparition du premier cas en mars 2020, soit un taux d’incidence cumulée de 1450,3 pour 100.000 habitants (1,4 pour 100.000 habitants durant les dernières 24 heures).

Le département a également fait savoir que, depuis le lancement de la campagne nationale le 29 janvier dernier, la première dose du vaccin a été administrée à 9.685.199 personnes alors que 8.566.567 citoyens ont reçu la 2e dose.

Dans le classement par régions en nombre d’infections enregistrées au cours des dernières 24 heures, Casablanca-Settat occupe la tête du Top 5 avec 223 cas, suivie de Rabat-Salé-Kénitra avec 87 nouveaux cas. Marrakech-Safi et Souss-Massa occupent la 3et la 4e position avec respectivement 72 et 48 nouveaux cas alors que la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma ferme le Top 5 avec 34nouvelles infections.

Dans le classement journalier par villes, le Top 5 est composé de Casablanca (150 cas), Marrakech (68 cas), Agadir-Ida Outanane (37), Nouaceur (31 cas) et Tanger-Asilah (26 cas).

Le ministère a également dénombré 345 patients déclarés complètement rétablis au cours des dernières 24 heures, soit un taux de rémission de 97,6%. A ce titre, le nombre total des rémissions a atteint à ce jour 514.624 cas.

Dans le même intervalle, 7 personnes ont perdu la vie des suites du Covid-19, ce qui porte le bilan total des décès à 9.254 cas, alors que le taux de létalité reste stabilisé à 1,8%.

Ces décès sont survenus dans les villes suivantes : Casablanca (1), Marrakech (1), Taroudant (1), Inzegane-Aït Melloul (1), Fès (1), Tanger-Asilah (1) et Guelmim (1).

Par ailleurs, le nombre des tests réalisés durant les dernières 24 heures a atteint 12.487 portant ainsi à 6.217.788 le total des tests effectués à ce jour dans le Royaume.

Pour sa part, le nombre des cas actifs s’établit aujourd’hui à 3.818 personnes, dont 200 cas sévères ou critiques (soit 25 cas recensés durant les dernières 24 heures), parmi lesquels 7 sont placés sous intubation.

Voici dans le détail la répartition géographique des 522 nouveaux cas par régions et provinces :

  • 233 cas à Casablanca-Settat : 150 à Casablanca, 31 à Nouaceur, 22 à Mohammedia, 11 à El Jadida, 4 à Berrechid, 2 à Settat, 2 à Mediouna et 1 à Benslimane.
  • 87 cas à Rabat-Salé-Kénitra : 28 à Salé, 22 à Rabat, 20 à Skhirat-Témara, 10 à Kénitra, 3 à Sidi Kacem, 2 à Sidi Slimane et 2 à Sidi Slimane.
  • 72 cas à Marrakech-Safi : 68 à Marrakech, 2 à El Kelâa Des Sraghna, 1 à Rhamna et 1 à Al Haouz.
  • 48 cas à Souss-Massa : 37 à Agadir-Ida Outanane, 4 à Taroudant, 3 à Inzegane-Aït Melloul, 2 à Chtouka-Aït Baha, 1 à Tiznit et 1 à Tata.
  • 34 cas à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : 26 à Tanger-Asilah, 6 à Tétouan, 1 à M’Diq-Fnideq et 1 à Chefchaouen.
  • 17 cas à Fès-Meknès : 9 à Fès, 3 à Meknès, 3 à Taza, 1 à Boulemane et 1 à Sefrou.
  • 12 cas à Drâa-Tafilalet : 5 à Ouarzazate, 4 à Errachidia, 2 à Zagora et 1 à Midelt.
  • 11 cas à Laâyoune-Sakia El Hamra : 10 à Laâyoune et 1 à Es-Smara.
  • 9 cas à Dakhla-Oued Eddahab : La Totalité à Oued Eddahab.
  • 5 cas à Beni Mellal-Khénifra : La Totalité à Khouribga.
  • 2 cas à Guelmim-Oued Noun : 1 à Guelmim et 1 à Sidi Ifni.
  • 2 cas dans L’Oriental : 1 à Oujda-Angad et 1 à Nador.

Beach-volley: coup d’envoi à Agadir des qualifications africaines aux JO de Tokyo

femmesdumaroc.com – 24/06/2021

C’est parti pour les qualifications africaines au tournoi de beach-volley comptant pour les Jeux olympiques (JO) de Tokyo. Le coup d’envoi a été donné mardi 22 juin à Agadir.

Depuis mardi 22 juin, ce sont les qualifications africaines au tournoi de beach-volley comptant pour les Jeux olympiques (JO) de Tokyo, à Agadir. Ces éliminatoires se poursuivent jusqu’au 28 juin et connaissent la participation de 24 sélections chez les messieurs et 20 chez les dames. Côté femmes, il s’agit, outre le Maroc, des équipes de la Côte d’Ivoire, de la RD Congo, de l’Egypte, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, du Kenya, du Mali, du Mozambique, de l’Ile Maurice, du Nigeria, de l’Afrique du Sud, du Rwanda, de la Sierra Leone, du Soudan, de l’Ouganda, de la Zambie et du Zimbabwe. Pour cette édition, chaque pays alignera deux équipes A et B chez les hommes et les dames. Les équipes classées premières de chaque catégorie atteindront les JO.

Agadir : un malade mental agresse des fidèles dans une mosquée

lesiteinfo.com – 23/06/2021

Un individu de 44 ans a accédé lundi à la mosquée Sidi Youssef, à Agadir, et a agressé des fidèles à l’aide d’une arme blanche.

Selon une source sécuritaire de Le Site info, le mis en cause, souffrant de troubles mentaux, a fait deux blessés légers, précisant qu’il était dans un état anormal avant de commettre son agression.

Alertées, les autorités se sont rendues sur les lieux et ont réussi à mettre la main sur le coupable qui a été placé en garde à vue. Une enquête a été ouverte, par la suite, pour déterminer les circonstances exactes de cette affaire.

Après avoir constaté que l’individu souffre de troubles mentaux, les services sécuritaires l’ont placé dans un hôpital psychiatrique pour recevoir les soins nécessaires.

Agadir se prépare à accueillir le 18e SICCAM en juillet

lematin.ma – 23/06/2021

Agadir se prépare à accueillir le 18e SICCAM en juillet

La 18e édition du Salon international des centres d’appel et de contacts au Maroc,(Siccam) se tiendra les 8 et 9 juillet à Agadir.

Ce rendez- vous tant attendu par les professionnels de l’offshoring, le digital et les (IT) Technologies de l’information, qui réunira 50 exposants et partenaires sera marqué, notamment, par l’organisation de 12 conférences et un recrutement B to B (Business to Business), indique un communiqué des organisateurs.

Le Salon souhaite aider à la création et le développement des centres de contacts au Maroc, le recrutement des compétences adaptées et la mise en contact des clients et fournisseurs pour le secteur.

Sept axes seront explorés durant cette édition spéciale portant sur «Les enjeux des centres d’appel en 2021», «Les expériences réussies en matière des transformations digitales», «Les atouts de Souss-Massa pour l’offshoring et le digital», «Télétravail / présentiel : le bon équilibre», «Cybersécurité, RGPD : les protections indispensables», «Santé et bien être dans les centres de contacts», et «Formations qualifiantes et certifiantes pour l’offshoring et le digital».

Parallèlement au programme des conférences, une exposition sera organisée sous le thème «Vingt ans d’offshoring au Maroc», selon le communiqué qui relève qu’un programme touristique sera organisé aussi pour les «teambuilding» ainsi qu’un challenge sportif.

Agadir : la médiathèque prend forme

par Yassine Saber – leseco.ma – 23/06/2021

Point nodal du réseau de lecture lancé dans le cadre du Programme de développement urbain (PDU) d’Agadir 2020-2024, le centre de ressources documentaires et de la médiathèque d’Agadir se concrétise. La Société de développement local Agadir Souss-Massa aménagement vient de lancer l’appel d’offre (n°42/2021/ s2a) afférent aux travaux de réalisation de ce projet sur 3.000 m² couverts au niveau du futur parc Al Inbiâat. Le terrain devant abriter ce projet est situé en bordure de l’avenue Hassan II à proximité de la porte sud du stade Al Inbiâat.

L’adjudicataire de ce marché sera connu à partir de mi-juillet, date prévue pour la séance publique d’ouverture des plis. Les travaux d’aménagement mobiliseront une enveloppe de 29,2 MDH, selon le budget estimé par le maître d’ouvrage, la SDL Agadir Souss-Massa Aménagement.

Ces derniers seront exécutés dans un délai fixé à 18 mois, y compris la préparation et l’installation de chantier. Les travaux dont fait l’objet le présent appel d’offres comprennent, entre autres, les travaux des gros œuvres, l’étanchéité et l’électricité en plus de l’installation des ascenseurs en plus de la plomberie et la protection contre l’incendie-climatisation, la peinture ainsi que le revêtement et menuiserie en bois, métallique, aluminium. À cela s’ajoutent les voiries et travaux divers (VRD) et les aménagements extérieurs.

Parc Al Inbbiâat : deux composantes lancées
Le Centre de ressources documentaires et de la médiathèque d’Agadir fait partie du 6e axe du programme de développement urbain (PDU) d’Agadir 2020-2024, notamment la promotion des activités culturelles. Ce projet est réalisé pour le compte du ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports. Un réseau de lecture publique (déjà lancé) devrait également couvrir les différents quartiers de la ville. Il comporte 23 points prévus dans le cadre de ce volet à travers la réalisation de 17 constructions légères et 6 points qui seront réhabilités et aménagés et un bibliobus.

Actuellement, deux composantes du parc Al Inbiâat, étendu sur 25 hectares, ont été lancées. Il s’agit du Centre de ressources documentaires et de la médiathèque d’Agadir et le premier parking souterrain public de la ville d’Agadir. Adjugé à hauteur de 79,2 MDH, ce parking situé au niveau du bd Mohammed V sera doté d’une capacité de 600 places sur deux niveaux. Par ailleurs et dans la même zone, l’opération de lifting du théâtre de verdure sur l’avenue Mohammed V a été lancée. Outre la façade qui sera mise en lumière, les travaux consistent en la refonte des lots techniques et architecturaux de cette structure culturelle.

Zone culturelle à proximité du Parc Al Inbiâat
Le projet du Grand théâtre d’Agadir, d’une capacité de 1.000 places et situé près du théâtre de verdure, sera réalisé sur un terrain domanial d’environ 2 hectares limitrophe au musée Amazigh. C’est la société Al Omrane Agadir Souss-Massa qui a été chargée de réaliser ce projet culturel qui représente un investissement de 80 MDH, dont 60 MDH seront alloués par le ministère de la Culture d’ici 2024.

De leur côté, le Conseil régional du Souss-Massa et la commune urbaine d’Agadir ont mobilisé 10 MDH chacune pour le financement de ce projet. Cette zone qui sera le cœur battant culturel de la ville verra aussi la réalisation du musée du patrimoine amazigh sur 2.200 m². D’autres projets culturels ont été également lancés, plus loin de cette zone, notamment le projet de reconversion et de réhabilitation de l’ancien siège de Bank Al-Maghrib en musée de la mémoire d’Agadir en plus de la réalisation d’un espace culturel dans la coupole de l’ancien marché de gros d’Agadir à proximité du conservatoire municipal de musique et en plus de la réhabilitation du cinéma Sahara et le marché municipal à Talborjt.

%d blogueurs aiment cette page :