Canicule : jusqu’à 50 degrés ce week-end en Espagne ou en Afrique du nord ?


Par Antoine BARRET – leprogres.fr – 07/07/2021

Les prévisionnistes craignent que de nouveaux records de chaleur soient battus le week-end prochain. La France ne semble pas concernée.

Après les 49,6 degrés enregistrés la semaine dernière à Lytton (Canada), plus de 50 degrés de ce côté de l’Atlantique le week-end prochain ? Un nouveau « dôme de chaleur » est attendu pour la fin de semaine au-dessus du Maghreb et de la péninsule ibérique, sous l’effet d’un puissant anticyclone, alertent les prévisionnistes météo.

Dans un « dôme de chaleur », l’air chaud est emprisonné par de fortes pressions, et, en étant repoussé vers le sol, se réchauffe encore. Il empêche la formation de nuages, laissant la voie libre aux radiations du soleil. Un phénomène climatique rare aggravé, selon les experts, par le réchauffement climatique.

D’ores et déjà, des records de chaleur ont été battus mardi en Algérie, avec 49,1 degrés relevés à El Menia, contre 48,5 il y a deux ans, annonce le prévisionniste Etienne Kapikian sur Twitter.

Et le record absolu en Afrique est en ligne de mire : 51,3°C à Ouargla en Algérie le 5 juillet 2018. Officiellement il a fait jusqu’à 55 degrés à Kebili (Tunisie) en 1931, mais ce record est considéré comme une « vaste blague » par les météorologues, « les données de l’époque coloniale dans le Sahara n’étaient souvent pas fiables », comme l’avait expliqué Etienne Kapikian sur Twitter.

Les 50 degrés devraient notamment être franchis dans le secteur d’Agadir, au Maroc, ce week-end, prévient de son côté le prévisionniste Gaétan Heymes sur Twitter.

Sur la péninsule ibérique, les températures devraient s’envoler à partir de ce week-end également, avec des températures supérieures à 45 degrés dans le sud de l’Espagne et du Portugal. Le quotidien catalan Diario de Sevilla met en garde contre cette vague de chaleur « sérieuse », qui devrait atteindre son apogée dimanche après-midi.

« Il n’est pas exclu que les thermomètres atteignent 44 degrés à Cordoue et dans d’autres localités de la vallée du Guadalquivir. Certains modèles suggèrent que dans cette zone pourrait atteindre 45-46 degrés au cours de cette journée, si tel est le cas pourrait même battre des records absolus de température », détaille le site espagnol Eltiempo.

Ce mercredi, La Chaîne Météo prévoit une température de 49 degrés dimanche sur Séville, avec un ressenti de 54 degrés !

Les records de chaleur datant de l’été 2017 pourraient être battus, comme ces 47,3 degrés enregistrés en Espagne le 13 juillet 2017 à Montoro, dans la province de Cordoue. Voire même les 48 degrés de l’été 1977 en Grèce – toujours le record européen -, qui semblent malheureusement à la portée des vagues de chaleur actuelles. En France, il a fait jusqu’à 46 degrés dans la commune de Vérargues (Hérault), à l’est de Montpellier, lors de la canicule de juin-juillet 2019.

Et la France dans tout ça ? Actuellement, l’heure n’est certes pas à la canicule… Et selon Météo France, elle devrait être épargnée dans l’immédiat, au moins ce week-end, même si « les températures devraient repartir à la hausse : elles seront généralement comprises entre 23 et 27 °C sur la moitié nord, entre 26 et 31 °C sur la moitié sud ».

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :