Offshoring : le secteur signe jeudi sa convention collective


par Yassine Saber – leseco.ma – 07/07/2021

La déclaration de la convention collective de l’offshoring et les protocoles y afférents seront paraphés, ce jeudi, à Agadir, par la Fédération nationale des centres d’appel et des métiers de l’offshoring, affiliée à l’Union marocaine du travail et la Fédération des TIC et de l’offshoring.

Plus de 120.000 salariés de l’activité de l’offshoring sont sur le point de signer une convention collective avec leurs employeurs. L’évènement aura lieu lors de la 18e édition du Salon international des centres de contacts et d’appels au Maroc (SICCAM), prévu les 8 et 9 juillet, à Agadir. En effet, la déclaration de la convention collective de l’offshoring et les protocoles y afférents seront paraphés, ce jeudi, par la Fédération nationale des centres d’appel et des métiers de l’offshoring ( FNCAMO), affiliée à l’Union marocaine du travail (UMT) et la Fédération des TIC et de l’offshoring (APEBI). L’objectif est de veiller au maintien d’un bon climat social et d’un dialogue au sein de ce secteur qui génère l’équivalent de 14 MMDH de chiffre d’affaires à l’export et contribue à hauteur de 3% au produit intérieur brut du Maroc.

«La convention collective de l’offshoring permettra de rendre plus crédible le secteur pour qu’il soit plus attractif pour les donneurs d’ordre sur le plan social», explique Mimoun Chikhi, président du Pôle Offshoring à l’APEBI.

Lancé au début de l’année 2000, le secteur de l’offshoring a été créé avant la promulgation en 2004 du code de travail. «La déclaration d’Agadir permettra de poser les premiers jalons de cette convention collective. L’offshoring sera le second secteur qui sera doté d’un tel accord après les banques», précise Mohamed El Ouahdoudi, fondateur du SICCAM. De ce fait, cette convention permettra aussi d’améliorer le scoring du Maroc en termes de délocalisation (offshoring) et externalisation (outsourcing) puisque les donneurs d’ordre exigent la paix et la justice sociale.

2.700 salariés au niveau de la région Souss-Massa
Cette 18e édition du SICCAM qui est co-organisée avec le CRI Souss-Massa sera également marquée par le lancement d’un hackaton pour l’élaboration d’une plateforme d’offshoring dans la région Souss-Massa. Sur la base des données mobilisées par le CRI du Souss-Massa, le SICCAM a effectué une étude de terrain au niveau régional durant les premiers mois de 2021. Au total, 68 sociétés ont été identifiées dans le domaine de l’offshoring et centre de contacts-IT au niveau de la région. La majorité des entreprises est de petite taille. Cette étude a monté que depuis l’installation de Webhelp à Agadir, qui s’est faite dans le cadre des Régionales de la relation client organisées par le SICCAM il y a plus d’une décennie, d’autres sociétés dans l’informatique se sont implantées dans la région. Actuellement, le secteur emploie au niveau régional l’équivalent de 2.700 salariés dont 1.500 par Webhelp et 1.200 par les autres centres contacts et d’appels. De plus, la mise en place d’un club de l’offshoring entre l’APEBI et le CRI Souss-Massa sera concrétisée pour le développement de cette activité au niveau régional.

Le CRI et l’APEBI, main dans la main
«L’offshoring fait partie des écosystèmes de la déclinaison régional du Plan d’accélération industrielle (PAI). C’est un secteur pourvoyeur de croissance réelle et d’emploi qui présente un gisement de valeur pour le capital humain régional, d’où l’organisation du SICCAM à Agadir», explique Marouane Abdelati, DG du CRI du Souss-Massa. Le 12 mars dernier, le SICCAM et le CRI ont signé une convention de partenariat pour l’organisation des 18e et 19e éditions à Agadir.

Dans l’objectif de mieux accompagner le développement de cette activité au niveau régional, l’APEBI, qui fait partie des signataires de la déclinaison régionale du PAI en janvier 2018, a déjà signé un mémorandum d’entente, entre ladite fédération, le CRI Souss-Massa et la Chambre régionale de commerce d’industrie et de services de la région (CCIS-SM). Outre la création d’une antenne régionale de l’APEBI, ce partenariat vise l’accélération du rythme d’installation des entreprises dans le cadre de la déclinaison du PAI et l’accompagnement de la région en termes du renforcement de son attractivité en plus de la fédération des acteurs de l’offshoring et de l’IT. Par ailleurs, le SICCAM sera également marqué par l’accueil des exposants et partenaires de plusieurs pays dont la France, la Hollande, le Canada et Israël.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :