Eleadora 2, une voiture solaire 100% marocaine promise à de grandes compétitions internationales


par Solène Paillard – medias24.com – 08/07/2021

Ce véhicule, conçu par des élèves ingénieurs de l’Ecole nationale supérieure des mines de Rabat, a été mis au point et fabriqué entre 2017 et 2019. Il devrait fouler le sol australien et sud-africain dans le cadre de deux grandes compétitions internationales, le Bridgestone World Solar Challenge et le Sasol Solar Challenge.

« Eleadora 2 ». C’est le nom de la voiture propulsée à l’énergie solaire conçue et fabriquée par l’Ecole nationale supérieure des mines de Rabat (ENSMR), par le biais de l’équipe Mines Rabat Solar Team, fondée en 2014 et composée d’étudiants de l’établissement.

Au sein de cette équipe, figurent des élèves ingénieurs issus de différentes spécialités (génie industriel, électromécanique, énergétique, informatique) qui se succèdent depuis 2014 pour mettre au point ce véhicule. « Chaque année, une nouvelle équipe prenait le relais et poursuivait la réalisation du véhicule initiée par les équipes précédentes. Les élèves ont tout d’abord lancé un premier prototype, auquel ont succédé trois véhicules : Fennec, Eleadora 1 et Eleadora 2, dont la fabrication vient d’être terminée et qui va participer à des compétitions nationales et internationales, cette année et l’année prochaine. Et même si elle est terminée, on cherche constamment à l’optimiser », indique Mouna Moumeni, responsable communication de l’équipe Mines Rabat Solar Team, jointe par Médias24. La conception du véhicule a démarré fin 2017-début 2018 et s’est achevée en 2019.

La même année, en septembre, « Eleadora 2 » a participé au Moroccan Solar Race Challenge à Marrakech, une course de voitures solaires destinée aux étudiants marocains et étrangers des établissements d’enseignement supérieur.

Des compétitions prévues en Australie et en Afrique du Sud

« C’est une voiture électrique qui fonctionne uniquement à l’énergie solaire. On a notamment utilisé la fibre de carbone pour construire la carrosserie, ce qui donne au véhicule son poids léger (350 kg) et qui permet d’atteindre une vitesse allant jusqu’à 120 km/h. Le châssis est en aluminium et la coque est en fibre de carton », précise Mouna Moumeni. La voiture est également composée de panneaux solaires monocristallins, fabriqués à partir d’un seul cristal de silicium (contrairement aux panneaux solaires polycristallins) et qui ont un aspect bleu-noir.

« Notre projet est de participer à des compétitions internationales. La compétition que nous visons le plus est le Bridgestone World Solar Challenge, en Australie », ajoute Mouna Moumeni. Il s’agit d’une course de voitures propulsées à l’énergie solaire, créée en 1987 et parcourant un peu plus de 3.000 km le long de l’Australie centrale. Pour l’heure, la date précise n’a pas encore été fixée, mais la compétition à laquelle participera l’équipe marocaine est programmée pour 2023.

Les élèves ingénieurs doivent également se préparer une autre compétition prévue début 2022 : le Sasol Solar Challenge, en Afrique du Sud, qui accueillera plus d’une douzaine d’équipes professionnelles et amateurs de véhicules fonctionnant à l’énergie solaire. L’événement se tient tous les deux ans depuis 2008 et s’étale sur un circuit d’environ 2.500 km.

En attendant, le 25 octobre 2021, une course d’une semaine se tiendra sur un circuit de 2.500 km au départ d’Agadir, en passant par le Sahara et les montagnes du Moyen Atlas, avant un retour à Agadir. Une dizaine d’équipes participera à cette course, dont une seule sera marocaine.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :