Archives de juillet 13th, 2021

Officiel : Le Maroc remplace la quarantaine par l’auto-confinement de 5 jours pour les marocains concernés

infomediaire.net – 13/07/2021

Le ministère de la Santé a actualisé, lundi, les dispositions sanitaires pour les voyages internationaux, précisant notamment les mesures à observer pour les pays de la liste A et ceux de la liste B, ainsi que les mesures communes et la liste des vaccins acceptés au Maroc.

Dans un document, le ministère précise que pour les pays de la liste A, sont exigés un certificat attestant que la personne est complètement vaccinée par un des vaccins acceptés au Maroc ou un test PCR négatif datant de moins de 72 heures (délai entre prélèvement et embarquement) pour les personnes non ou incomplètement vaccinées.

Concernant les pays de la liste B, les personnes complètement vaccinées sont appelées à produire un certificat attestant que le concerné est complètement vaccinée par un des vaccins acceptés au Maroc et un test PCR négatif datant de moins de 48 heures (délai entre prélèvement et embarquement), souligne le document.

Pour les personnes non ou incomplètement vaccinées provenant des pays de la liste B, il est nécessaire de présenter un test PCR négatif datant de moins de 48 heures (délai entre prélèvement et embarquement) et d’observer une quarantaine contrôlée de 10 jours, à la charge de l’intéressé dans une des structures préalablement désignées par les autorités locales, avec un test PCR de contrôle au 9-ème jour, précise la même source.

Pour les citoyens marocains ou les personnes originaires du Maroc, en provenance des pays de la liste B, poursuit-on, un auto-isolement à domicile pendant 5 jours, avec un test de dépistage (antigénique rapide ou PCR) au 5-ème jour seront exigés.

Les mesures communes concernent, selon le même document, une fiche sanitaire du passager, à télécharger en ligne avant embarquement (distribuée aussi à bord de l’aéronef ou du navire), dûment renseignée, notamment l’adresse du passager et deux numéros de téléphone permettant de le localiser, en cas de besoin, pendant les 10 jours qui suivent son arrivée sur le territoire national.

Elles portent, également, sur le respect des mesures instaurées au Maroc, à savoir le port du masque à l’extérieur, la distanciation physique et l’hygiène des mains, précise la même source.

Le ministère note, cependant, que les enfants âgés de moins de 11 ans sont dispensés de la PCR de dépistage quelle que soit la provenance, ajoutant qu’une personne est considérée complètement vaccinée après deux semaines de la dernière dose requise.

Pour ce qui est des vaccins acceptés au Maroc, le ministère énumère Astrazeneca-SK Bio , Sinopharm , Sputnik , Pfizer/BioNTech , Janssen (Johnson & Johnson) , Covishield (Serum Institute of India) , Moderna et Sinovac.

Un nouveau projet en faveur des personnes handicapées voit le jour

aujourdhui.ma – 12/07/2021

Un nouveau projet en faveur des personnes handicapées voit le jour

Initié par l’Association de l’enfance handicapée en partenariat avec l’UE.

L’Association de l’enfance handicapée (AEH) en collaboration avec l’Union européenne a lancé le 10 juillet 2021 son nouveau projet «Ensemble pour la participation socio-économique de tous». En partenariat avec la Coordination régionale de l’Entraide nationale et six organisations des personnes en situation de handicap et des enfants sans soutien familial de la région Souss-Massa, ce projet vise à améliorer l’accès des personnes en situation de handicap à des services de base de qualité à travers l’appui aux centres d’orientation et d’assistance des personnes en situation de handicap (COAPH), souligne la délégation de l’Union européenne au Maroc dans un communiqué.

Il s’agit aussi d’assurer l’accompagnement des acteurs des établissements de protection sociale, la structuration des services de soutien social et le ciblage des personnes en situation de handicap du milieu rural au niveau de la région Souss-Massa pour promouvoir davantage leurs droits d’accès à la santé, la scolarisation et l’insertion professionnelle.

Le projet, qui s’étale sur une période de deux ans, porte sur plusieurs activités, notamment des campagnes de sensibilisation au handicap au niveau de la région, des ateliers de formation sur les bonnes pratiques pour le renforcement des capacités des agents sociaux et la mise en réseau des acteurs œuvrant dans le domaine du handicap, relève la même source.

« Génération Green »: Le Maroc et l’Agence Française de Développement signent deux conventions de financement de plus de 150 M€

h24info.ma – 13/07/2021

Le Maroc et l’Agence française de développement (AFD) ont signé, hier à Rabat, deux conventions de financement pour un montant total de 150,6 millions d’euros (M€) en appui à la nouvelle stratégie agricole du Maroc « Génération Green 2020-2030 ».

Signé en présence de l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, ce programme met l’accent sur la revitalisation des territoires ruraux marocains par le renforcement des infrastructures de commercialisation agricole, le développement de l’entreprenariat agricole et para-agricoles et la conversion des petites exploitations vers des modes de production plus respectueux des ressources naturelles (eau, sols, biodiversité), indique un communiqué de l’AFD.

« L’Agriculture irrigue historiquement notre coopération bilatérale. Je me félicite de ce nouveau financement de l’AFD qui contribuera à régénérer notre partenariat, en mettant au centre de ses finalités la stimulation de l’entreprenariat rural, la mobilisation des acteurs locaux et la préservation des équilibres écologiques », a souligné Mme Le Gal, citée par le communiqué.

Contribuant de 12% à 14% du produit intérieur brut sur les dix dernières années, l’agriculture constitue un secteur stratégique pour le développement socio-économique du Maroc et reste le principal pourvoyeur d’emplois du pays, avec une contribution de 38% à l’emploi au niveau national, qui s’élève à plus de 70% en zone rurale. Pour autant, ces territoires ruraux concentrent la grande majorité des habitants vivant sous le seuil de pauvreté.

De son côté, le Directeur de l’AFD à Rabat a relevé que « le secteur agricole, à l’interface d’enjeux économiques, sociaux et environnementaux, sera au Maroc un secteur clé de la relance de la croissance économique et de la résilience sociale des territoires ruraux, compte tenu de ses effets redistributifs de revenus élevés et du potentiel entrepreneurial notamment à l’aval des chaînes de valeur ».

Le programme vise à rendre les territoires ruraux plus attractif pour les jeunes générations et plus rémunérateurs pour les petits agriculteurs en finançant d’une part, la modernisation des infrastructures de transformation et de commercialisation à l’aval des filières de de production (marchés de gros, abattoirs, souk ruraux) et d’autre part, le renforcement du capital humain.

Il cible la capacitation des jeunes et des femmes en zone rurale pour qu’ils développent leurs propres entreprises ou coopératives de services dans le secteur agricole et para-agricole. Marketing des produits du terroir, maintenance des exploitations et des équipements agricoles, services numériques, conseil en gestion: les gisements d’emploi sont là.

« Il s’agira ainsi de développer les dispositifs de formation, d’apprentissage et de conseil au bénéfice des jeunes hommes et femmes qui désirent créer et consolider leurs exploitations ou leurs entreprises dans le secteur. In fine, jusqu’à 100.000 jeunes seront accompagnés à monter et développer leurs projets entrepreneuriaux », a précisé Maëlis Borghese, Responsable des programmes agriculture, développement rural et biodiversité de l’AFD à Rabat.

A travers le financement de projets de conversion des exploitations familiale vers l’agroécologie et/ou l’agriculture biologique, le programme participera à améliorer la gestion des milieux et des ressources naturelles que sont les sols et l’eau. Un total de 12.000 producteurs et productrices bénéficiera d’appuis pour développer des pratiques agricoles climato-intelligentes et plus de 8.000 hectares seront convertis en agriculture biologique ou agro-écologique.

L’approche proposée met l’accent sur l’appropriation de la nouvelle stratégie agricole nationale par les acteurs locaux, au niveau régional et provincial, pour que sa déclinaison soit adaptée aux besoins spécifiques des territoires. Le programme se déploie ainsi à la fois à l’échelle nationale et dans trois grandes régions agricoles (l’Oriental, Fès-Meknès, et le Souss-Massa). Ce sont les services déconcentrés du ministère de l’Agriculture, en concertation avec l’ensemble des acteurs de ces territoires qui piloteront le programme des actions éligibles au financement de l’AFD et de l’Union européenne (UE) dans ces 3 régions.

Ce projet illustre aussi la forte cohésion des bailleurs internationaux au Maroc autour des priorités sociales et environnementales de la stratégie « Génération Green ». Il s’est construit en articulation étroite entre l’AFD, l’UE et la Banque mondiale. La Banque cofinance la composante nationale du programme à hauteur de 250 millions de dollars et l’UE soutiendra les actions les plus innovantes et l’assistance technique dans les 3 régions cibles à travers une subvention déléguée à l’AFD de 20 M€.

Bilan Covid : 15 décès enregistrés durant les dernières 24H

par Mohamed Sellam – lematin.ma – 12/07/2021

Bilan Covid : 15 décès enregistrés durant les dernières 24H

Le ministère de la Santé a recensé durant les dernières 24 heures 657 nouveaux cas d’infection au Covid-19, ce qui porte à 543.119 le nombre total des cas de contamination. 5.773 nouveaux tests ont été effectués, portant le nombre total à 6.502.515 depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité passe à 11,38%.

Quant au nombre de personnes déclarées guéries, celui-ci s’est élevé à 525.286 avec 460 nouvelles rémissions ce lundi, indique la même source, notant que le taux de rémission a atteint 96,7%. 15 nouveaux décès ont été enregistrés durant ces dernières 24 heures. Le nombre de morts du nouveau coronavirus s’établit ainsi à 9.384 et le taux de létalité à 1,7%. 

Concernant les cas actifs encore sous traitement ou suivi médical, le ministère fait savoir que leur nombre a atteint 8.449 personnes (+182), dont 314 (+7) cas graves. Il a souligné en outre que le taux d’occupation des lits de réanimation Covid est passé à 9,9%.

Le nombre de bénéficiaires de l’opération de vaccination a atteint 10.552.219 (+194.001) pour la première dose et 9.310.662 (+89.005) pour la deuxième.

Voici dans le détail la répartition géographique des nouveaux cas par régions et provinces :

  • 220 cas à Souss-Massa : 195 à Agadir Ida-ou-tanane, 1 à Inezgane-Aït Melloul, 12 à Tiznit et 12 à Chtouka Aït Baha.
  • 135 cas à Casablanca-Settat : 117 à Casablanca,  8 à Nouaceur, 1 à Mohammedia, 6 à El Jadida, 1 à Berrechid et 2 à Settat.
  • 128 cas à Rabat-Salé-Kénitra : 34 à Rabat, 31 à Salé, 38 à Skhirat-Temara, 22 à Kénitra, 2 à Sidi Kacem et 1 à Khémisset.
  • 109 cas à Marrakech-Safi : 92 à Marrakech, 1 à Youssoufia, 5 à Kelaat Sraghna, 3 à Essaouira, 3 à Al Haouz et 5 à Safi.
  • 16 cas à Dakhla-Oued Eddahab à Oued Eddahab.
  • 13 cas dans la région de l’Oriental : 4 à Oujda-Angad, 5 à Jerada et 4 à Nador.
  • 13 cas à Fès-Meknès : 8 à Fès, 2 à Taza et 3 à Sefrou.
  • 11 cas à Béni Mellal-Khénifra : 4 à Khouribga, 2 à Béni Mellal, 1 à Azilal et 4 à Fqih Bensalah.
  • 8 cas à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : 4 à Tanger-Assilah, 1 à Tétouan, 2 à Larache et 1 à Ouazzane.
  • 3 cas à Laâyoune-Sakia El Hamra à Laâyoune.
  • 1 cas à Drâa-Tafilalet à Ouarzazate.
  • 0 cas à Guelmim-Oued Noun.

Voyage au Maroc : Les conditions d’entrée durcies pour les voyageurs français, les dernières nouvelles

par news.ebene-magazine – 12/07/2021

Le Maroc annonce la date de l'ouverture « partielle» de ses frontières

La France sera officiellement ajoutée à la liste des pays de catégorie B dont les voyageurs sont sévèrement restreints à partir de ce mardi soir 13 juillet. Nous faisons le point sur la situation concernant le Covid-19 et les conditions d’entrée au Maroc en juillet-août.

[Mis à jour le 12 juillet 2021 à 10h14] Vous prévoyez de vous rendre à Marrakech, Rabat ou Fès en juillet-août ? Le Maroc vient de mettre à jour sa liste de pays dits de catégorie B, en y ajoutant la France, l’Espagne et le Portugal, ce qui pourrait rendre les vacances difficiles pour de nombreux voyageurs français prévoyant de se rendre au Maroc cet été 2021. A partir de ce mardi 13 juillet à 23h59, les voyageurs français ne sont donc autorisés à entrer sur le territoire marocain que dans des conditions strictes : Les personnes dont le plan de vaccination a été complété doivent présenter leur certificat et un test PCR négatif dans les 48 heures.

Les voyageurs n’ayant pas terminé leur calendrier vaccinal ou n’ayant pas été vaccinés du tout seront tenus de présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures, mais auront également une quarantaine contrôlée de 10 jours, qui devra être réalisée dans l’une des structures préalablement par les autorités locales et à leurs frais. Un nouveau test PCR doit être effectué le neuvième jour pour approuver la sortie de quarantaine. Les enfants de moins de 11 ans sont dispensés du test PCR.

Afin de répondre la forte demande des voyageurs pour répondre cet été après la réouverture des frontières marocaines mi-juin, Royal Air Maroc a, de son côté, renforcé son offre en mobilisant davantage d’avions en juillet-août. Près de 1 400 vols supplémentaires d’une capacité de plus de 220 000 sièges sont prévus depuis début juillet. Sur le site officiel de la compagnie aérienne, vous trouverez les tarifs des vols au départ de Paris : à partir de 261 euros l’aller simple vers Marrakech en juillet ou à partir de 141 euros en août, à partir de 259 euros simplement vers Rabat en juillet ou à partir de 150 euros en août. ..

Afin de répondre à la forte demande, Royal Air Maroc étoffe son offre en mobilisant des avions charters pour l’été 2021. Près de 1 400 vols supplémentaires d’une capacité de plus de 220 000 sièges sont prévus à partir de début juillet.

En juin, les frontières aériennes et maritimes sont ouvertes aux voyageurs sous certaines conditions. L’opération Marhaba 2021, qui a permis l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) par la mer, a également débuté le même jour. Mais attention, les seules liaisons maritimes prévues pour cet été 2021 vers le Maroc partent de France (Sète, Marseille), d’Italie (Gênes) ou du Portugal (Portimao), avec un total de 650 000 passagers et 180 000 véhicules attendus cet été. Un deuxième test PCR est réalisé à bord des ferries. Cependant, les frontières terrestres restent fermées. Aucun croisement n’est possible dans les deux sens. C’est notamment le cas des points de passage frontaliers vers Ceuta et Melilla ainsi que vers la Mauritanie (Guerguerat).

Après des mois d’urgence et un arrêt du tourisme pour lutter contre la pandémie de Covid-19, le Maroc a rouvert ses frontières aériennes mardi. , 15 juin 2021 . Attention, la France passera officiellement la liste des pays de catégorie B, dont les voyageurs sont soumis à des restrictions strictes, à partir de ce mardi soir 13 juillet. Les voyageurs entièrement vaccinés doivent présenter leur certificat et un test PCR négatif effectué moins de 48 heures avant l’embarquement. Les voyageurs qui ne sont pas complètement vaccinés ou pas du tout vaccinés doivent présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures et effectuer une quarantaine contrôlée de 10 jours dans l’un des lieux préalablement agréés par les autorités locales. Un nouveau test PCR doit être effectué le neuvième jour pour approuver la sortie de quarantaine. Les enfants de moins de 11 ans sont dispensés du test PCR.

Dans le cadre de l’opération « Marhaba 2021 », les liaisons maritimes entre la France et le Maroc ont été rétablies. Veuillez noter que les frontières nationales restent fermées. Aucun croisement n’est possible dans les deux sens. C’est notamment le cas des points de passage frontaliers vers Ceuta et Melilla ainsi que vers la Mauritanie (Guerguerat).

Les vols vers et depuis le Maroc ont repris progressivement depuis la mi-juin après un pays scindé en deux listes (A et B ). Les passagers en provenance des pays de la liste B, où la France apparaîtra à partir du 13 juillet au soir, devront présenter leur attestation, ainsi qu’un test PCR négatif réalisé moins de 48 heures avant l’embarquement, s’ils sont totalement vaccinés ou s’ils sont négatifs Présenter un Test PCR de moins de 48 heures et effectuer une quarantaine contrôlée de 10 jours s’ils ne sont pas totalement ou pas vaccinés du tout.

Au Maroc il y a un couvre-feu de 23h à 6h30. Les réunions et activités avec moins de 50 personnes dans un espace confiné et moins de 100 personnes en extérieur sont autorisées. Les salles de fêtes ne peuvent excéder 50 % de leur capacité, mais ne peuvent accueillir plus de 100 personnes. Le port du masque est obligatoire dans tout le Royaume-Uni.

Ces derniers jours, le Maroc a assoupli plusieurs restrictions liées au Covid-19. Au niveau national, il est désormais permis de voyager sans restrictions. Les restaurants, cinémas et théâtres ainsi que les piscines publiques ont rouvert. Le port du masque est toujours obligatoire et les contrôles de police ont été renforcés dans différentes villes du pays ces dernières semaines.

Toutes les plages du Maroc sont officiellement homologuées pour la saison estivale, la distanciation physique étant respectée. Le Club Med a rouvert son club à Marrakech le 12 juin et le Club Yasmina à Cabo Negro près de Tanger le 26 juin.

Les vols se font dans les deux sens (France-Maroc et Maroc-France) depuis la réouverture des frontières marocaines Opéré le 15 juin par les compagnies aériennes françaises et marocaines qu’il convient de contacter pour toutes réservations et renseignements. Il n’est donc plus nécessaire de se rendre dans les consulats de France pour voyager en avion. Les compagnies Transavia, Ai France, Royal Air Maroc, Ryanair et TUI fly proposent des billets d’avion vers le Maroc depuis la mi-juin et pour toute la période estivale.

%d blogueurs aiment cette page :