Trafic aérien : les MRE sauvent la mise


telquel.ma – 22/09/2021

Après des mois de vaches maigres, le trafic aérien a pu renaître de ses cendres et retrouver petit à petit le rythme durant la période estivale, tiré par la rentrée des Marocains résidant à l’étranger (MRE), suite à la programmation de vols spéciaux pour leur permettre de regagner le royaume.

Un MRE brandissant un passeport marocain à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, le 15 juin 2021. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Chiffres à l’appui : durant le seul mois d’août 2021, le trafic international commercial des aéroports du Maroc a récupéré 82% du trafic passagers de 2019, un taux rivalisant avec celui des pays du bassin méditerranéen, notamment la France (70 %), l’Espagne (68 %), et la Turquie (76 %).

Cette performance s’explique, selon l’Office national des aéroports (ONDA), par l’évolution importante du trafic aérien, suite aux instruction royales pour accompagner le lancement de l’opération Marhaba 2021.

Dans cette optique, plusieurs lignes ont été créées et de nombreuses fréquences ont été renforcées par les compagnies aériennes, contribuant ainsi à consolider la connectivité aérienne du Maroc durant cette période.

En plus de Royal Air Maroc et d’Air Arabia, 43 compagnies aériennes internationales ont desservi le Maroc (Ryanair, Tui Airways, Air France…), dont certaines pour la première fois, notamment El Al Israel Airlines (Marrakech-Ménara) et Transavia Hollande (Fès-Saïs).

Cerise sur le gâteau : plusieurs nouvelles lignes aériennes ont été créées, dont notamment les liaisons Casablanca-Düsseldorf, Marrakech-Saragosse, Fès-Rotterdam, Oujda-Murcie, Rabat-Malaga, Agadir-Lisbonne.

Les indicateurs touristiques remontent

Et pour résultats, les indicateurs du secteur touristique se sont redressés durant les mois de juin et juillet, suite à la réouverture progressive des frontières nationales à partir du 15 juin et aux dispositifs particuliers mis en place dans le cadre de l’opération Marhaba, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Ainsi, le nombre des arrivées s’est raffermi au deuxième trimestre 2021 pour avoisiner les 412.000 arrivées contre à peine 8.300 au même trimestre de l’année précédente, alors qu’au terme du premier semestre 2021, le repli du nombre des arrivées s’est atténué à -57,3 %, contre 63,5 % il y a une année.

En ce qui concerne la connectivité, les aéroports marocains ont été connectés à 101 plateformes aéroportuaires internationales. L’aéroport Casablanca Mohammed V occupe la première place avec 75 liaisons aériennes, suivi de Marrakech Menara (58), Fès Saiss (34), Tanger Boukhalef (28) et Nador El Aroui (18).

Plus de 3,5 millions de passagers cet été

Durant la période allant du 15 juin au 31 août 2021, les aéroports du Maroc ont affiché un bon bilan malgré la conjoncture liée à la pandémie de Covid-19. Ainsi, 3.560.526 passagers ont été accueillis à travers 31.202 vols internationaux, ce qui représente un taux de récupération de 65% pour les passagers et 77% pour les mouvements, par rapport à la même période de l’année 2019.

Par site, l’aéroport Casablanca-Mohammed V a accueilli 1.457.154 passagers internationaux, récupérant ainsi 58% du trafic de 2019, suivi par l’aéroport de Marrakech (565.680 passagers), qui a enregistré un taux de récupération de 46%.

D’autres aéroports ont même dépassé leur trafic de 2019, à savoir, notamment, les aéroports de Tétouan (133 %), Nador (127 %), Tanger (114 %), Al Hoceima (106 %) et Oujda (105 %).

Une répartition du trafic aérien international commercial par faisceau géographique fait ressortir que le trafic avec le continent européen et l’Amérique du nord s’est démarqué avec des taux de récupération très significatifs par rapport à la même période de l’année 2019, respectivement de l’ordre de 74 % et de 65 %, tandis que les autres segments ont enregistré un taux au-dessous de 50 % du trafic enregistré en 2019.

L’Europe en tête

Une part importante du trafic international a été enregistrée avec l’Europe. Les cinq premiers pays en tête du classement sont la France, l’Espagne, la Belgique, l’Italie et l’Allemagne.

En outre, le bilan montre qu’avec un taux de récupération de 64% par rapport à la même période de 2019, le trafic aérien domestique, qui représente 11% du trafic global, a enregistré 460.856 passagers.

Et pour garantir le succès de cette reprise, l’ONDA a mis en place des dispositifs au niveau des différents aéroports du Maroc pour accueillir les voyageurs dans le strict respect des mesures de protection.

Ainsi, 16 aéroports du Maroc ont reçu l’accréditation Airport Health d’ACI World (Airport Council International), confirmant qu’ils prennent toutes les précautions nécessaires pour limiter tout risque sanitaire, conformément aux recommandations de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et des “guidelines” du Conseil international des aéroports.

Il s’agit de Casablanca, Marrakech, Agadir, Rabat, Oujda, Fès, Tanger, Ouarzazate, Nador, Essaouira, Al Hoceima, Errachidia, Tétouan, Dakhla, Laâyoune et Tan-Tan.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :