Démarrage de la 3e dose de vaccin anti-covid au Maroc

par Elimane Sembene – maroc-hebdo.press.ma – 04/10/2021

Un rappel vaccinal pour renforcer l’immunité des vaccinés

Cette troisième dose devrait prioritairement être administrée aux personnes âgées de plus de 65 ans et celles atteintes de maladies chroniques, d’après le Dr. Tayeb Hamdi, membre du comité technique scientifique.

C’était dans l’air du temps, c’est désormais officiel. Le Maroc approuve l’administration d’une troisième dose de vaccin anti-Covid à partir de ce lundi 4 octobre. Une information confirmée par le ministère de la Santé, dans un communiqué publié dans la journée du dimanche 3 octobre. Mais attention, toutes les personnes vaccinées ne sont pas concernées, pour le moment.

Cette dose de rappel sera inoculée dans un premier temps à celles complètement vaccinées depuis au moins six mois, dans les vaccinodromes de leur choix, sans condition d’adresse, précise-t-il. «Ces personnes recevront sur leurs téléphones un sms du 1717, leur annonçant qu’elles sont éligibles à la 3e dose», indique le ministère. En lisant ce document officiel, beaucoup de Marocains pourraient croire qu’ils sont éligibles, alors que tel n’est pas le cas. D’ailleurs, dans un précédent communiqué publié le 1er octobre, le département du ministre Khalid Aït Taleb avait bien précisé que «les citoyens seront informés des procédures et modalités pour bénéficier et cette troisième dose, ainsi que des groupes cibles».

Augmenter les anticorps
Cette annonce intervient quelques jours après la réunion du comité technique scientifique le 28 septembre, rencontre durant laquelle ses membres ont insisté sur l’administration d’une troisième dose au Maroc pour freiner le variant Delta. D’après le Dr. Tayeb Hamdi, membre de ce pool scientifique, les personnes âgées de plus de 65 ans et celles atteintes de maladies chroniques seront prioritaires. Selon le chercheur en politiques et systèmes de santé, des études ont démontré que les anticorps commencent à diminuer six mois après la vaccination.

D’où la nécessité d’inoculer cette dose de rappel pour renforcer l’immunité des personnes complètement vaccinées. Il est également possible de choisir un vaccin qui est différent des deux autres déjà pris. Une méthode avantageuse puisque la production d’anticorps est plus importante en cas de mixage, souligne-t-il. Outre le Maroc, plusieurs pays ont démarré l’administration de cette troisième dose depuis plusieurs mois. C’est le cas de la France et de l’Allemagne, deux pays européens qui privilégient les personnes âgées de plus de 80 ans et les catégories vulnérables.

L’Ordre des médecins français avait demandé, dans un communiqué publié le 5 septembre 2021 un accès immédiat à ce rappel vaccinal pour les professionnels de la santé très exposés au virus, notamment au variant Delta. En Israël par contre, toute la population est concernée. Le ministère de Santé israélien a décidé à partir du 3 octobre, de ne délivrer le pass sanitaire qu’aux personnes ayant reçu une 3e dose de Pfizer ou à celles ayant été doublement vaccinées il y a au moins six mois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.