Archives de octobre 8th, 2021

Conférence à Crocoparc le samedi 9 octobre à 17 heures

En ces temps difficiles, Crocoparc renoue avec sa tradition de travail avec des scientifiques de haut niveau et accueille sur place en ce moment toute une équipe qui travaille sur la bioacoustique en particulier chez les crocodiles et également chez les anacondas à Crocoparc.
La bioacoustique est un domaine interdisciplinaire qui combine, comme son nom l’indique, la biologie et l’acoustique. Son but est d’enregistrer, stocker et étudier la production, la réception et l’interprétation des sons par les organismes biologiques.

Nous avons pu rencontrer cette équipe cet après-midi à Crocoparc, avec Philippe Alléon et Luc Fougeirol pour en apprendre un peu plus sur leurs travaux et le matériel utilisé.

L’équipe comprend :
Nicolas Mathevon, biologiste, bioacousticien, directeur de l’équipe de neuro-éthologie sensorielle à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne, Membre de l’Institut Universitaire de France.
Nicolas Grimault, Chercheur au laboratoire Neurosciences Sensorielles, Comportement, Cognition CNRS/Université LyonI, spécialiste de psycho-acoustique.
Nicolas Boyer
Julie Thévenet qui est étudiante et actuellement en troisième année de préparation de sa thèse qu’elle présentera dans un an.
Naïs Caron Delbosc, étudiante également qui, elle, débute tout juste sa thèse.

Leurs travaux sont actuellement basés sur la perception de l’environnement par les crocodiles en associant les vibrations et la perception auditive et étudier la sensibilité sensorielle dominante. Ils vous en diront beaucoup plus demain sur l’avancement de leurs études.

Ces expériences étant en cours, des essais sont faits également sur des anacondas nés à Crocoparc il y a 1 an 1/2 et les tout-premiers résultats sont prometteurs !

Voici quelques photos du matériel utilisé :

Un vibreur (en bleu) provoque des vibrations à la surface de l’eau (on distingue bien les ondes produites)
Et un haut parleur (à gauche, en blanc) diffuse les sons choisis enregistrés préalablement qui peuvent être des sons émis par des congénères, ou par des proies éventuelles (coassement de grenouille pour les anacondas)
Les deux appareils peuvent être utilisés indépendamment l’un de l’autre.

Un jeune crocodile utilisé pour ces expériences.

Des caméras infra-rouges sont installées autour du bassin pour filmer les expériences qui ont lieu de nuit sans aucun bruit ou présence parasite sur les lieux.

Cette conférence promet d’être très très intéressante et vous pourrez y découvrir le dernier livre de Nicolas Mathevon qui vient de sortir :

Les animaux parlent, sachons les écouter

Covid-19 : 668 nouveaux cas confirmés en 24H, 23 décès

par Mohamed Sellam – lematin.ma – 07/10/2021

Covid-19 : 668 nouveaux cas confirmés en 24H, 23 décès

Le ministère de la Santé a recensé durant les dernières 24 heures 668 nouveaux cas d’infection au Covid-19, ce qui porte à 937.631 le nombre total des cas de contamination. 13.124 nouveaux tests ont été effectués, portant le nombre total à 8.867.027 depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité passe à 5,08%.

Quant au nombre de personnes déclarées guéries, celui-ci s’est élevé à 915.017 avec 1.788 nouvelles rémissions ce jeudi, indique la même source, notant que le taux de rémission a atteint 97,6%.

Le ministère a également annoncé 23 nouveaux décès enregistrés durant ces dernières 24 heures. Le nombre de morts du nouveau coronavirus s’établit ainsi à 14.413 et le taux de létalité à 1,5%.

Concernant les cas actifs encore sous traitement ou suivi médical, le ministère fait savoir que leur nombre a atteint 8.201 personnes (-143), dont 698 cas graves (+49). Il a souligné en outre que le taux d’occupation des lits de réanimation Covid est passé à 13,3%.

Le nombre de bénéficiaires de l’opération de vaccination a atteint 22.996.886 (+42.946) pour la première dose, 19.913.618 (+155.392) pour la deuxième et 111.577 pour la troisième (+47.500).

Voici dans le détail la répartition géographique des nouveaux cas par régions et provinces :

  • 231 cas à Casablanca-Settat : 170 à Casablanca, 15 à El Jadida, 13 à Nouaceur, 6 à Mohammedia, 10 à Settat, 4 à Berrechid, 9 à Mediouna, 1 à Sidi Bennour et 3 à Benslimane.
  • 221 cas à Rabat-Salé-Kénitra : 59 à Rabat, 51 à Salé, 46 à Skhirate-Témara, 18 à Kénitra, 10 à Sidi Kacem, 13 à Sidi Slimane et 24 à Khémisset.
  • 44 cas à Tanger-Tétouan-Al Hoceima : 18 à Tanger-Assilah, 8 à Tétouan, 2 à Larache, 3 à Mdiq-Fnideq, 7 à Al Hoceïma et 6 à Ouezzane.
  • 31 cas à Marrakech-Safi : 15 à Marrakech, 7 à Safi, 2 à Youssoufia, 4 à El Kelâa des Sraghna et 3 à Essaouira.
  • 26 cas à l’Oriental : 11 à Oujda-Angad, 5 à Nador, 1 à Guercif, 4 à Taourirt et 5 à Berkane.
  • 26 cas à Beni Mellal-Khénifra : 12 à Khouribga, 7 à Fquih Ben Salah, 5 à Khénifra, 1 à Beni Mellal et 1 à Azilal.
  • 25 cas à Fès-Meknès : 7 à Fès, 6 à Boulemane, 4 à Taza, 4 à Taounate, 3 à El Hajeb et 1 à Sefrou.
  • 21 cas à Dakhla-Oued Eddahab : La totalité à Oued Ed-Dahab.
  • 17 cas à Laâyoune-Sakia El Hamra : 8 à Laâyoune, 6 à Boujdour, 1 à Tarfaya et 2 à Es-Smara.
  • 12 cas à Souss-Massa : 9 à Agadir-Ida-Ou-Tanane et 3 à Inezgane-Aït Melloul.
  • 11 cas à Drâa-Tafilalet : 6 à Errachidia, 1 à Zagora et 4 à Tinghir.
  • 3 cas à Guelmim-Oued Noun à Guelmim.

Palais Royal de Fès: SM le Roi nomme les membres du nouveau Gouvernement

2m.ma – 07/10/2021

Palais Royal de Fès: SM le Roi nomme les membres du nouveau Gouvernement (LISTE)

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, a présidé, jeudi 29 safar 1443 correspondant au 07 octobre 2021 au Palais Royal à Fès, la cérémonie de nomination des membres du nouveau gouvernement.

Voici la composition du nouveau gouvernement :

  • Aziz Akhannouch : Chef du gouvernement.
  • Abdelouafi Laftit : Ministre de l’Intérieur.
  • Nasser Bourita : Ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.
  • Abdellatif Ouahbi : Ministre de la Justice.
  • Ahmed Toufiq : Ministre des Habous et des Affaires islamiques.
  • Mohamed Hajoui : Secrétaire général de gouvernement.
  • Nadia Fettah Alaoui : ministre de l’Economie et des Finances
  • Nizar Baraka : ministre de l’Equipement et de l’Eau
  • Chakib Benmoussa : ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports.
  • Nabila Rmili : ministre de la Santé et de la Protection sociale.
  • Fatima Ezzahra El Mansouri : ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville.
  • Mohamed Sadiki : ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
  • Younes Sekkouri : ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.
  • Ryad Mezzour : ministre de l’Industrie et du Commerce.
  • Fatim-Zahra Ammor : ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire.
  • Abdellatif Miraoui : ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.
  • Leila Benali : ministre de la Transition énergétique et du Développement durable.
  • Mohamed Abdeljalil : ministre du Transport et de la Logistique.
  • Mohamed Mehdi Bensaid : ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.
  • Aouatif Hayar : ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille.
  • Abdellatif Loudiyi : ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’administration de la Défense nationale.
  • Mohcine Jazouli : ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques.
  • Faouzi Lekjaa : ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget.
  • Mustapha Baitas : ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement
  • Ghita Mezzour : ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Transition numérique et de la Réforme administrative.

Il sera procédé ultérieurement à la nomination de secrétaires d’Etat dans certains départements ministériels.

A cette occasion, les membres du gouvernement nouvellement nommés ont prêté serment devant SM le Roi.

A l’issue de cette cérémonie, le Souverain, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le prince Moulay Rachid , a posé pour une photo-souvenir avec les membres de la nouvelle équipe gouvernementale.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence également du chambellan de SM le Roi, Sidi Mohammed El Alaoui.

Qui est Abdelouafi Laftit, Ministre de l’Intérieur ?

challenge.ma – 07/10/2021

Le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre, les membres du nouveau gouvernement. Retour sur le parcours de Abdelouafi Laftit, Ministre de l’Intérieur. 

Il a été reconduit à la tête du Département de l’Intérieur. Abdelouafi Laftit, que SM le Roi Mohammed VI a nommé à nouveau, ce 7 octobre 2021, ministre de l’Intérieur, est né le 29 septembre 1967 à Tafrisst. 

Diplômé de l’Ecole polytechnique de Paris en 1989 et de l’Ecole nationale des ponts et chaussées en 1991, il a entamé sa carrière professionnelle dans le domaine financier en France avant de rejoindre l’Office d’Exploitation des Ports (ODEP) où il a occupé entre 1992 et 2002, successivement, le poste de directeur des ports à Agadir, Safi et Tanger, avant d’être nommé, en mai 2002, directeur du Centre régional d’investissement de Tanger-Tétouan.

Le 9 octobre 2019, Laftit a été nommé par SM le Roi ministre de l’Intérieur. En 2003 déjà, le Souverain l’avait nommé gouverneur de la province Fahs-Anjra, avant d’être nommé, en octobre 2006, gouverneur de la province de Nador, poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination en mars 2010, président directeur général de la Société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger ville. 

Le 24 janvier 2014, le Souverain lui a renouvelé Sa confiance en le nommant Wali de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer, Gouverneur de la préfecture de Rabat.

TAROUDANT: LA JUSTICE ADMINISTRATIVE DONNE RAISON À LA PLUS JEUNE PRÉSIDENTE DE COMMUNE

Par Hassan Benadad – aujourdhui.ma – 07/10/2021

tribunal administratif d’Agadir
Le tribunal administratif d’Agadir

La présidente de la commune de Sidi Bourja, Noura Tahoussa, âgée d’à peine 19 ans, a été maintenue à son poste après que le tribunal administratif d’Agadir a rejeté le recours en annulation de son élection, déposé par certains partis.

Le tribunal administratif d’Agadir a rejeté le recours en annulation déposé par plusieurs conseillers communaux contre l’élection de Noura Tahoussa, la présidente de la commune de Sidi Bourja située dans la province de Taroudant. Les représentants de partis politiques ont indiqué que cette élue était inéligible puisqu’elle n’a pas encore atteint l’âge légal, fixé à 21 ans, pour être candidate.

Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du vendredi 8 avril, que le jugement du tribunal a mis fin à la polémique provoquée par l’élection de cette étudiante. Du coup, l’élue socialiste a été maintenue à la tête du conseil de cette commune où la majorité des conseillers l’ont plébiscitée. Il faut rappeler que l’élection de plusieurs jeunes de moins de 21 ans lors du dernier scrutin de 8 septembre a soulevé de longs débats au sein de la classe politique.

Le quotidien Assabah rapporte que plusieurs politiques et juristes avaient évoqué l’annulation de l’élection des jeunes de moins de 21 ans comme cela s’est produit à Oujda.  Le tribunal de première instance de cette ville avait, en effet, décidé l’annulation de l’adhésion de Najia Sadik, la présidente de la commune de Moustakmar.  La cour avait motivé son jugement par son inéligibilité selon l’article 41 du code électoral.

Un article qui détermine l’âge de la candidature à au moins 21 ans à la date fixée pour le déroulement des élections. Sauf que la cour d’appel a annulé le jugement du tribunal administratif de première instance et confirme ainsi Najia Sadik à son poste de présidente de la commune de Moustakmar.

%d blogueurs aiment cette page :