Covid-19 : Les Marocains à l’étranger surpris par l’obligation vaccinale pour voyager vers le Maroc

yabiladi.com – 20/11/2021

Depuis jeudi, un pass vaccinal valide et complet est exigé par le Maroc pour les voyageurs en provenance des pays de la liste A et B, suite à l’actualisation des conditions d’accès au territoire national. La décision a déjà contraint plusieurs MRE à modifier les dates de leurs billets ou carrément annuler leur voyage.

Plusieurs Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont eu la mauvaise surprise de découvrir à l’aéroport de départ que le pass vaccinal est exigé pour voyager au Maroc, pour tous les pays qu’ils soient sur la liste B ou A. En effet, jeudi 18 novembre, le ministère de la Santé a revu les conditions d’accès au territoire national, en y introduisant de nouvelles mesures, en adéquation avec la récente décision de renforcer le dispositif de contrôle au niveau des points d’entrées face à la recrudescence épidémique dans plusieurs pays.

Ainsi, selon le nouveau protocole, les dispositions sanitaires comprennent la fiche sanitaire du passager, à télécharger en ligne avant embarquement dûment renseignée, notamment l’adresse du passager et deux numéros de téléphone permettant de le localiser, en cas de besoin, pendant les 10 jours qui suivent son arrivée sur le territoire national. Cette fiche est aussi distribuée à bord de l’aéronef ou du navire.

De plus, elles intègrent désormais le double contrôle de la température et le contrôle aléatoire par test antigénique rapide à l’arrivée. Le protocole insiste sur «le respect des mesures en vigueur au Maroc : port du masque, distanciation physique et hygiène des mains».

Pass sanitaire exigé pour tous les voyageurs de tous les pays

De nombreux voyageurs ont eu du mal à saisir que l’obligation d’une attestation de vaccibation complète (délai de 14 jours après l’injection) est également exigible pour les pays de la liste A. En sus, l’attestation de test PCR négatif de moins de 48 heures (délai entre prélèvement et embarquement) est obligatoire pour les pays de la liste B.

Autre point qui a semé la confusion, certains Marocains résidant à l’étranger pensaient être exemptés de pass vaccinal, comme cela fût le cas auparavant, avec une obligation d’auto-confinement de 5 jours à l’arrivée au Maroc. Or l’attestation de vaccination complète concerne bien tous les voyageurs agés de 12 ans et plus quelle que soit leur nationalité : touristes, étrangers résidant ou MRE.

La seule différence de traitement concerne le test antigénique rapide à l’arrivée : «Les Marocains et les étrangers résidant au Maroc testés positifs à l’arrivée au Maroc seront pris en charge par une structure sanitaire, avec confinement de 10 jours selon le protocole sanitaire en vigueur.». En revanche, «tout autre passager testé positif à l’arrivée ne sera pas autorisé à accéder au territoire national».

Galère, déception et frais supplémentaires pour les MRE

L’entrée en vigueur du nouveau protocole sanitaire, le jour même de sa publication, a contraint plusieurs MRE devant se rendre au Maroc à rebrousser chemin ces deux derniers jours. «Nous avons pris les billets d’avion en août pour venir au Maroc en novembre afin de visiter la famille. Les conditions n’étaient pas les mêmes et il ne fallait qu’un test PCR négatif et l’auto confinement pour moi qui suis Marocaine», nous déclare Fatima, MRE installée en France. «Entre temps, j’ai eu le Covid-19, et je me suis fait vacciner il y a seulement une semaine.»

Toutefois, si en France, le pass vaccinal est validé 7 jours après l’injection de la dose du schéma vaccinal complet, il faut attendre 14 jours révolus pour le Maroc. Ainsi, pour Fatima il était «impossible de voyager». «On a été, mon mari, ma petite fille et moi à l’aéroport, avec nos attestations et nos tests PCR négatifs mais on nous a expliqué que même les MRE ne peuvent pas voyager vers le Maroc sans pass sanitaire complet selon les normes marocaines», ajoute notre interlocutrice, qui note que plusieurs MRE et voyageurs étrangers, dans la même situation, ont été refoulés à l’embarquement.

Finalement, la famille a décidé de reporter son voyage d’une semaine, bien qu’elle ait pris 15 jours de vacances seulement et que cette situation ne leur laisse plus beaucoup de temps à passer au Maroc. «Nous avons dû changer de billets auprès de la compagnie aérienne et payer 250 euros la différence de prix. Avec la location déjà réservée au Maroc, cela fait beaucoup de frais supplémentaires. Ça donne à réfléchir deux fois avant de rentrer au Maroc», regrette Fatima.

«C’est au risque et péril de chaque passager car il n’y a pas de protocole pour un déchargement gratuit, un remboursement ou quoi que ce soit. Heureusement que je ne rentre pas pour une urgence mais c’est comme si c’était notre faute. Ils auraient dû annoncer la décision bien avant pour laisser le temps pour les personnes souhaitant se rendre au Maroc de s’adapter (se faire vacciner ou changer de dates de billets). Ça n’allait pas changer grand-chose pour le Maroc puisqu’il ne s’agit pas d’une fermeture de frontières mais seulement une nouvelle mesure.»Fatima, Marocaine de France

«Le jour-même, des gens ont été recalés et tout le monde n’a pas 200 ou 300 euros pour changer un billet d’avion ou prendre les vacances à un autre moment», conclut notre interlocutrice.

Une réflexion sur “Covid-19 : Les Marocains à l’étranger surpris par l’obligation vaccinale pour voyager vers le Maroc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.