Imssouane : une unité hôtelière en gestation

par Yassine Saber – leseco.ma – 25/12/2021

La construction de cet hôtel de catégorie 3 étoiles au minimum sera réalisée sur une assiette foncière d’une superficie globale de 8.112 m². Ce terrain, objet d’un AMI lancé par le CRI du Souss-Massa, est un lot relevant du domaine privé de l’État, composé de deux parcelles

ravaux d’aménagement de la nouvelle zone d’Imessouane, destinée à l’accueil des investissements touristiques par la Société de développement régional du tourisme (SDR), le Centre régional d’investissement de la région Souss-Massa vient d’aiguiser l’appétit des investisseurs pour s’implanter dans la zone touristique d’Imssouane à travers le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt n°01/2021(AMI) pour la réalisation d’une unité hôtelière. C’est dans le cadre de la promotion de l’investissement touristique que le CRI a lancé cet AMI fixant les modalités et les critères de sélection et d’évaluation des soumissionnaires afin de faire concourir les investisseurs en vue de l’acquisition et la valorisation d’un terrain domanial.

La réalisation de cet établissement touristique se fera sur une assiette foncière d’une superficie globale de 8.112 m². Il va sans dire que la base de la mise à prix est fixée à 550 DH/m² pour 8.112 m², soit plus de 4,4 MDH. Ce terrain, objet du présent AMI, est un lot relevant du domaine privé de l’État composé composé de deux parcelles, de 6.142m² et 1.970m². Il fait partie du lotissement Amadel, à Imssouane, dont le cahier des charges de cette zone a été validé depuis le 15 juillet 1997. Son accès est assuré essentiellement par la Route provinciale PK1.000, à partir de la Route nationale N1. Selon le CRI, l’AMI vise à sélectionner, du 22 décembre 2021 au 10 février 2022, la meilleure offre potentiellement avantageuse pour la valorisation dudit terrain, permettant d’apporter une valeur ajoutée à cette zone touristique, notamment pour les sports du surf, le bodyboard et le longboard.

Les composantes du projet
L’investisseur attributaire est invité à réaliser ledit projet dans un délai de 24 mois, à partir de la date d’obtention de l’autorisation de construire. L’affectation du terrain se fera par décision de la Commission régionale unifiée d’investissement (CRUI) conformément aux dispositions de la loi 47-18, portant réforme des Centres régionaux d’investissements et création des CRUI. Dans le détail, le projet prévoit de doter cette zone d’un établissement touristique de catégorie 3 étoiles au minimum. Cet hôtel devra prévoir, parmi ses principales composantes, un volet dédié à l’accueil et aux services, notamment un espace d’accueil, des commerces et services de proximité en plus d’une zone de restauration conformément aux normes de classement requises pour les établissements touristiques et un parking pour les visiteurs et les résidents.

Pour la seconde composante dédiée à l’hébergement, elle inclura l’unité d’hébergement hôtelière avec une capacité litière maximale, en adéquation avec les dispositions urbanistiques de la zone. En effet, les dispositions du nouveau plan d’aménagement d’Imessouane «Plage» est en cours d’homologation. Suivant les dispositions de ce plan d’aménagement, le site en question est affecté à une zone réservée à l’hôtellerie. Pour sa part, la dernière composante consacrée à l’animation et aux loisirs englobera une piscine, un terrain de sport et un espace de jeux pour enfants avec accessoires, en plus d’une salle polyvalente et deux autres salles de réunion, d’expositions et de séminaires.

Nouvelle zone  touristique : 12 unités programmées à Imessouane
Vu la vocation touristique de la zone d’Imessouane, les soumissionnaires peuvent, selon le CRI, proposer d’autres composantes visant à améliorer l’offre touristique de la zone, en tenant compte de la catégorie socio-professionnelle des visiteurs, notamment les amateurs et professionnels des sports de glisse, puisque la zone est réputée pour ses spots de surf. Par ailleurs, il est à rappeler qu’une nouvelle zone touristique a été déjà programmée au niveau de la commune d’Imessouane.

Au total, l’aménagement de cette nouvelle zone couvre une superficie globale de 18 hectares dont 11 hectares pour l’accueil des projets touristiques. L’aménagement de cette zone nécessitera 54 MDH. Elle permettra de doter la destination d’Imessouane de 1.097 lits à travers la programmation de 12 établissements d’hébergement touristique. À l’instar de la zone d’Anchor Point, au nord de Taghazout, les acteurs publics se sont mobilisés pour la réalisation de cette zone, notamment le ministère du Tourisme et le Conseil régional Souss-Massa. Ils ont mobilisé 10 MDH chacun, alors que les investisseurs privés injecteront l’équivalent de 34 MDH pour la valorisation de cette future zone.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.