Bensaid s’enquiert de l’état des infrastructures culturelles à Agadir

fr.hespress.com – 08/01/2022

Bensaid s'enquiert de l’état des infrastructures culturelles à Agadir

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a effectué, vendredi à Agadir, une série de visites de terrain pour s’enquérir de l’état des infrastructures culturelles dans la ville.

Ce déplacement s’inscrit dans le cadre du programme du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication se déclinant en une série de visites dans différentes villes et provinces du Royaume, afin de prendre connaissance et s’arrêter de visu sur l’état des infrastructures culturelles ainsi que l’avancement des chantiers en cours.

Ainsi, Mohamed Mehdi Bensaid, accompagné notamment, du Wali de la région Souss-Massa, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir-Ida Outanane, Ahmed Hajji et du président du Conseil de la région Souss-Massa, Karim Achengli, a visité la Kasbah d’Agadir Oufella et le chantier de réhabilitation du Cinéma « Sahara », ainsi que le projet de construction du Grand théâtre d’Agadir.

« Le ministère de la Culture et ses partenaires souhaitent promouvoir le patrimoine local de la région Souss-Massa, notamment sa composante immatérielle dévastée en grande partie par le séisme qui s’est produit à Agadir en 1960”, a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse en marge de cette visite.

De même, il a précisé que son département accorde une grande importance à la mise en valeur des monuments historiques et à la protection de la mémoire collective marocaine .

Les travaux de restauration et de réhabilitation de la Kasbah d’Agadir Oufella et ses abords se déroulent avec Salima Naji suivant des techniques modernes spécifiques à l’archéologie des édifices patrimoniaux. Ils portent notamment sur la restitution des remparts qui se décline en deux étapes, à savoir la façade sur la ville et la mer et ensuite les autres façades.

Le projet comporte l’idée d’une restitution archéologique des remparts tels qu’ils étaient la veille du tremblement de terre du 29 février 1960, tout en prenant en compte des époques antérieures riches.

Il s’agit aussi de l’aménagement d’une plateforme de services, l’installation d’un platelage de visite intra-muros à la fin du circuit et l’aménagement des lieux saints historiques intra-muros et du mémorial, ainsi que le parcours botanique, le couloir de la biodiversité et le réseau de protection des écosystèmes.

Les travaux de la restitution architecturale et la réhabilitation du site historique d’Agadir Oufella s’inscrit dans le Programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024), lancé par le Roi Mohammed VI, pour une enveloppe budgétaire de 5,991 milliards de dirhams.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.