Émigration : Le Maroc, destination préférée des expatriés français en Afrique

par Kawtar CHAAT – lopinion.ma – 25/01/2022

Le ministère français des Affaires étrangères vient de publier son rapport sur les Français à l’étranger. Il en ressort qu’environ 14 % des Français de l’étranger immatriculés dans les consulats se trouvent en Afrique. Le Maroc est leur première destination sur le continent.

Émigration : Le Maroc, destination préférée des expatriés français en Afrique

Le ministère français des Affaires étrangères vient de publier, comme chaque année, un rapport sur les Français à l’étranger. Le Quai d’Orsay estime la présence française à l’étranger à 3,4 millions de personnes sur les cinq continents, soit 5 % de la population française.

Le rapport annuel sur les Français à l’étranger fournit des données précises permettant de relativiser toutes sortes d’idées préconçues sur la présence de communautés françaises en Afrique, qui représente le 3ème continent de l’émigration en provenance de l’Hexagone, binationaux inclus.

Selon le document, on compte environ 14% de Français de l’étranger immatriculés dans des consulats en Afrique, dont 117.500 en Afrique francophone et 109.000 en Afrique du Nord en 2020 où la communauté française immatriculée a baissé de 6,9% entre 2019 et 2020 et se situe désormais à 109.173 (6,5 % des Français immatriculés à l’étranger).

Ainsi, la communauté française au Maroc a enregistré une baisse globale de 4,3 %. Elle a baissé de 5,8% à Rabat, 5,6% à Fès, 4,5% à Marrakech, 3,6% à Casablanca, 3,4% à Tanger et 3,3% à Agadir. En Afrique du Nord, le recul a été plus important de la part de l’Algérie, où la présence française a connu une baisse de 12%. Le pays connaît ainsi une baisse de la communauté française de 15% à Alger, 9,3% à Oran et 8,1% à Annaba.

Si la Libye a également connu une baisse de 10% de la communauté française, ce pourcentage s’est établi à 3,6% en Tunisie. De son côté, l’Afrique non-francophone attire beaucoup moins, même si le Nigeria (1177 inscrits en 2019, 800 en 2020) est le quatrième partenaire commercial africain de la France, après la Tunisie et devant l’Afrique du Sud (7300 inscrits). L’Afrique est, en effet, le troisième continent de destination de l’immigration française après l’Europe (400.000 dans la zone UE et 350.000 hors UE) et l’Amérique du Nord (275.000 dont environ 100.000 au Canada). Viennent ensuite le Moyen- Orient (150.000) et l’Asie-Océanie (150.000).

Les premiers pays de destination des « expatriés » français, qui comptent à la fois des actifs et des retraités, sont, dans cet ordre, la Suisse, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne. Le Maroc et l’Algérie sont les huitième et onzième destinations, la Tunisie est dix-huitième, devant le Sénégal (19ème), la Côte d’Ivoire (22ème) et Magadscar (24ème). Ainsi, le royaume est la destination préférée des Français sur le continent africain.

En 2020, la pandémie a réduit leur nombre partout. Hors Sénégal (+1,8%), qui est l’un des rares pays à avoir attiré plus de Français en 2020 avec le Cambodge, la Turquie, le Mexique et les Emirats Arabes Unis, indique la même source. Les principaux motifs qui favorisent le choix du Maroc comme principale destination pour le voyage chez les Français sont le climat et la découverte du pays, indique La Fiche Marché France 2019, qui offre des renseignements sur les options stratégiques pour les professionnels, notant que 23% des Français viennent au Maroc en s’informant sur le net, 21% d’entre eux s’inspirent d’un précédent voyage et 20% ne décident pas eux-mêmes sur la destination.

En effet, si cette baisse intervient dans un contexte de restrictions de voyages liées au Covid-19, la diplomatie française affirme, dans ledit rapport, qu’un programme de soutien social a été mis en place pour les Français les plus touchés par les effets économiques de la pandémie, à la fois par la création d’aides directes comme le secours occasionnel de solidarité SOS-Covid et l’augmentation de l’enveloppe d’aides existantes. « Nous avons également renforcé les moyens financiers des organismes locaux d’entraide et de solidarité et appuyé des projets initiés par le réseau associatif français à l’étranger visant à aider les entrepreneurs français à l’étranger ».

Il convient de noter que le Maroc connaît la présence de près d’un millier d’entreprises françaises opérant au Royaume et qui emploient près de 80.000 personnes. C’est ce qu’a indiqué le président par intérim de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) à l’occasion d’un Business dialogue entre le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) et la Confédération générale des entreprises du Maroc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.