La faiblesse des précipitations inquiète le gouvernement

par Kawtar Chaat – lopinion.ma – 03/02/2022

Le gouvernement suit de près le problème de la faiblesse des précipitations, indique Mustapha Baitas, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le parlement et Porte-parole du gouvernement, notant que ce dossier est actuellement sur la table du gouvernement.

La faiblesse des précipitations inquiète le gouvernement

Intervenant dans le cadre du point de presse tenu à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, ce jeudi, le responsable a expliqué que le succès de la saison agricole est étroitement lié à la pluviométrie, vu que le Maroc produit des céréales et une gamme de produits de printemps, ajoutant que le gouvernement fait un gros effort pour que le programme agricole du printemps réussisse.
 
 Le porte-parole a également souligné que ce dossier affecte directement la hausse des prix des produits agricoles, de la viande et des produits laitiers, ajoutant que les différents programmes mis en place par le gouvernement visent à maintenir la stabilité des prix tout en œuvrant pour soutenir les petits agriculteurs.
 
Il a indiqué qu’un groupe de stations spécialisées dans le dessalement œuvrent pour démarrer leurs travaux dans les plus brefs délais, notamment celle de Casablanca, notant que les stations de Dakhla et d’Agadir sont désormais prêtes à fonctionner.
 
Baitas a précisé que les stations de Dakhla et d’Agadir ont été mises en place à l’initiative du ministère de l’Agriculture, soulignant que le gouvernement qui suit le dossier de la station de Casablanca travaillera pour mettre en œuvre le programme présenté à SM le Roi Mohammed VI.
 
Dans une tentative de rationnement des ressources en eau, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts a annoncé ce mois-ci le lancement du projet de Résilience et de durabilité des eaux d’irrigation (Redi).
 
Présenté le 20 janvier, le projet s’étend aux régions de Tadla, Casablanca-Settat et Souss-Massa. Grâce à ce programme, le ministère vise à améliorer la gestion de l’eau, à stimuler l’irrigation et à fournir aux agriculteurs le savoir-faire technique et l’équipement nécessaires pour améliorer la productivité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.