Comment la Chine a rendu l’Afrique complètement dépendante

par Yasmine Saih – fr.hespress.com – 05/02/2022

Comment la Chine a rendu l'Afrique complètement dépendante

En près de 20 ans, la Chine est devenue le pays incontournable des échanges commerciaux avec l’Afrique, reprenant le monopole à la France, surtout en Afrique de l’Ouest.

Alors que dans les années 2000, les pays faisant de la Chine sa première source d’importations étaient comptés sur les doigts d’une seule main, en tout et pour tout 4 pays (le Soudan, la Gambie, le Bénin et Djibouti), en moins de 20 ans, la donne a changé.

Le chiffre s’est multiplié au moins par 4, atteignant un total de 17 pays africains complètement dépendants des exportations chinoises. Et la Chine a grignoté petit à petit la place prépondérante qu’occupait la France, sur le continent.

Les exceptions notables sont le Maroc, le Mali, le Burkina Faso, la Somalie, le Sud Soudan, Centrafrique.
Les pays de l’Afrique australe échappent également à la Chine, mais pour des raisons différentes. Leur principale source en termes d’importations c’est l’Afrique du sud, pourtant ce même pays dépend des exportations chinoises.

La donne s’est inversée aussi pour la France qui est passée entre 17 pays dépendant exclusivement d’elle (dans les pays francophones) à seulement 2 pays, en presque 20 ans. En 2019, seuls 2 pays restaient liés exclusivement à la France pour leurs importations, la Tunisie et le Gabon, selon Statista. Elle est passée de 11% en moyenne en 2000 à moins de 6% en 2017.

« La valeur des exportations chinoises vers les pays africains a bondi de 5 milliards de dollars (en 2000) à plus de 110 milliards de nos jours. La jeune population d’Afrique, encouragée par développement du marché de la consommation sur le continent, a stimulé l’exportation des marchandises chinoises. », a déclaré Julia Faria, experte en recherche pour l’Angola, le Kenya et la Tanzanie chez Statista.

Mais cette tendance ne va pas seulement dans un seul sens. « Les exportations africaines vers la Chine ont également augmenté, mais à un rythme plus lent. En 2019, la valeur totale des exportations vers la Chine a atteint près de 80 milliards de dollars. La demande chinoise croissante en matières premières a trouvé un fournisseur solide en Afrique, avec des exportations évaluées à environ 17,5 milliards de dollars en 2019 », indique la même source.

Par ailleurs, la Chine a également énormément investi dans les pays africains, laissant ses pays extrêmement dépendants d’elle, avec des dettes colossales. En quelques années, la Chine est devenue le premier investisseur étranger en Afrique, avec 25 % des financements d’infrastructures sur le continent en 2018, dans le cadre notamment de son projet des « nouvelles routes de la soie ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.