Situation épidémiologique : Fin de la vague Omicron au Maroc ?

maroc-hebdo.press.ma – 15/02/2022

La vague Omicron semble derrière nous. Lundi 14 février 2022, un total de 369 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus a été enregistré au Maroc pendant les dernières 24 heures.

Le nouveau bilan d’infections porte ainsi à 1,15 million le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé au Maroc en mars 2020, tandis que le nombre des personnes rétablies est passé à 1,12 million. Cette tendance à la baisse des infections semble dessiner une nouvelle stratégie sanitaire qui sera prochainement adoptée par le gouvernement qui considérera l’épidémie comme une maladie normale avec laquelle il va falloir vivre tout comme la grippe saisonnière.

Les nouveaux cas d’infection ont été recensés dans les régions de Fès-Meknès (88), Rabat-Salé-Kénitra (72), l’Oriental (71), Casablanca-Settat (44), Souss-Massa (27), Marrakech-Safi (26), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (16), Béni Mellal-Khénifra (12), Laâyoune-Sakia El Hamra (5), Drâa-Tafilalet (5) et Dakhla-Oued Eddahab (3).

Quant au nombre de décès, il est passé à 15.802 (taux de létalité de 1,4%), avec 21 cas enregistrés durant les dernières 24 heures dans les régions de Casablanca-Settat (7), Rabat-Salé-Kénitra (5), Marrakech-Safi (3), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (2), Laâyoune-Sakia El Hamra (1), Souss-Massa (1), l’Oriental (1) et Fès-Meknès (1)

Les cas actifs se chiffrent pour leur part au nombre de 13.392 alors que les cas sévères ou critiques ont atteint 28 en 24 heures, portant leur total à 494. Quant au taux d’occupation des lits de réanimation, il se situe à 9,4%.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.