Les radars de nouvelle génération font leur entrée

par Laïla Zerrour – aujourdhui.ma – 18/02/2022

Les réclamations des infractions confiées aux agences Al Barid Bank et Barid Cash

La particularité de ces nouveaux radars est qu’en plus de la détection des infractions relatives à l’excès de vitesse et les feux de signalisation, ils peuvent détecter plus d’un véhicule à la fois, pouvant atteindre jusqu’à 24 véhicules.

La sécurité routière sera renforcée avec le plan national de contrôle routier pour la période 2022-2024. Ce nouveau plan ambitieux qui, rappelons-le, avait été présenté le 17 janvier 2022, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de la sécurité routière 2017-2026. Selon le directeur général de NARSA, Benacer Boulaajoul, ce nouveau plan a été élaboré suite à l’analyse de l’état des lieux des accidents de la circulation, en fonction des espaces et des causes principales et suite à la délimitation des tronçons et axes routiers accidentogènes. M. Boulaajoul a aussi précisé que la mise en œuvre de ce plan entend coordonner, en guise de complémentarité, les opérations de contrôle routier commandées par les différents acteurs concernés, à même de fournir les moyens et les équipements nécessaires pour mener à bien leurs missions. L’opérationnalisation de ce plan national sera actée sous la supervision d’une commission centrale de commandement et d’orientation épaulée par des commissions régionales implantées dans chaque région du Royaume.

Particularités des 552 nouveaux radars

La mise en place de ce plan a été l’occasion de procéder au lancement officiel de l’opération radars fixes avec l’installation progressive de 552 radars de nouvelle génération dans les différentes régions du Royaume. Ces nouveaux radars viendront ainsi s’ajouter aux 140 appareils déjà opérationnels. Parmi ces radars figurent 72 appareils de contrôle de la vitesse moyenne au niveau des autoroutes, 276 appareils de contrôle de vitesse hors périmètres urbains, 204 appareils de contrôle du respect des feux de signalisation de la vitesse dans les périmètres urbains. Quant aux appareils de contrôle de la vitesse, ils seront installés au niveau du réseau autoroutier et permettront de contrôler la vitesse moyenne des véhicules au niveau des sections autoroutières sur plusieurs kilomètres. En plus du contrôle de la vitesse des véhicules, ces radars sont dotés de fonctions supplémentaires qui amplifient considérablement leur efficacité. La particularité de ces nouveaux radars est qu’en plus de la détection des infractions relatives à l’excès de vitesse et les feux de signalisation, ils peuvent détecter plus d’un véhicule à la fois, pouvant atteindre jusqu’à 24 véhicules. Ils disposent de plusieurs autres caractéristiques, à savoir la détection des infractions relatives à la ligne continue, la distinction entre les véhicules légers et les poids lourds, la possibilité d’exploitation dans les deux sens (éloignement-rapprochement) et l’utilisation de la technique de balayage par laser. Le déploiement des nouveaux radars est prévu dans les douze régions du Royaume : 108 à Casablanca-Settat ; 92 à Marrakech-Safi ; 69 à Rabat-Salé-Kénitra ; 62 à Fès-Meknès ; 51 à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma ; 45 dans l’Oriental ; 43 à Béni Mellal-Khénifra ; 38 à Souss-Massa ;13 à Drâa-Tafilalet ; 11 à Guelmim-Oued Noun ; 10 à Laâyoune-Sakia El Hamra ; 10 à Dakhla-Oued Eddahab. D’ici à la fin de l’année, tous les appareils seront a priori en place. Ces nouveaux radars devraient dissuader les automobilistes de commettre des infractions.

Externalisation des réclamations des infractions

Les réclamations des infractions liées aux radars fixes seront confiées aux agences Al Barid Bank et Barid Cash, afin de profiter de la modernisation des services digitaux des agences. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’achèvement des chantiers de modernisation des services de l’Agence en termes de digitalisation, notamment le volet lié à l’amélioration et à la mise à niveau des services de proximité rendus aux usagers et au respect des délais légaux. Rappelons que dans le cadre du renforcement de la digitalisation et de la dématérialisation des procédures, l’Agence a préparé plusieurs projets importants. C’est le cas du guichet unique avec Al Barid Bank, qui permet la proximité des services des usagers par le dépôt des dossiers de permis de conduire et de cartes d’immatriculation et le paiement des frais auprès des 763 agences d’Al Barid Bank au lieu de s’appuyer sur les 76 centres d’immatriculation de véhicules.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.