Tiznit mise sur l’agriculture biologique

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 21/02/2022

76 bénéficiaires d’un projet pionnier

Un projet pionnier portant sur le développement de l’agriculture biologique est lancé actuellement dans les fermes d’Amlal (commune d’Arbaa Rasmouka) à Tiznit pour un investissement total de 2.730.274 DH. Ce projet qui fait partie du Plan Maroc Vert (PMV) s’étale sur une superficie de 300 hectares et profite actuellement à quelque 76 agriculteurs, membres de l’association Amlal de l’agriculture biologique.
Premier en son genre au niveau de la région Souss-Massa, ce projet vise la promotion de l’activité des petits agriculteurs producteurs de légumes et de melons à Rasmouka et les réunir dans le cadre d’un projet biologique en vue d’augmenter leur production.
Selon Abdelaziz El Mallouki, directeur provincial de l’agriculture de Tiznit, «ce projet va de pair avec les objectifs stratégiques de PMV, notamment l’axe relatif à l’amélioration du revenu des agriculteurs des régions vulnérables à travers le développement des chaînes de production». La deuxième tranche de ce projet comprend la réalisation de ressources souterraines pour un investissement de 600.000 DH, ainsi que de deux puits utilisant un système de pompage solaire et ce pour une enveloppe budgétaire de 1,124 MDH.

En ce qui concerne le volet relatif à l’irrigation, 505.874 dirhams sont destinés au système de goutte-à-goutte sur une superficie de 100 ha, outre la mise en place d’une citerne (15.000 tonnes) et la réalisation des travaux de fertilisation des cultures (500.000 DH). Mode de production basé sur le respect du cycle naturel des espèces animales et végétales, l’agriculture biologique a débuté au Maroc vers les années 1990 et a gagné en importance dans le cadre du Plan Maroc Vert. Ce mode de production agricole interdit l’usage des intrants et des produits chimiques de synthèse à toutes les étapes depuis la production jusqu’à la commercialisation, en passant par la transformation et le transport. Le développement de la filière biologique au Maroc répond à la stratégie marocaine de valorisation et de promotion de la qualité des produits agricoles de qualité spécifique, notamment les produits du terroir et les produits biologiques. Les principales espèces cultivées en mode de production biologique au Maroc demeurent l’olivier, l’amandier, les plantes aromatiques et médicinales (PAM), les agrumes et les cultures maraîchères. En plus de la cueillette spontanée, 12.000 ha de superficies cultivées sont réservées à l’agriculture biologique, pour une production totale d’environ 120.000 tonnes. 80% de la superficie cultivée est répartie entre 5 principales régions de production : Fès-Meknès, Marrakech-Safi, Souss-Massa, Casablanca-Settat et Rabat-Salé-Kénitra.

Pour la cueillette spontanée, les principales espèces concernées demeurent l’arganier, les plantes aromatiques et médicinales, le caroubier, la figue de barbarie et les câpres. Quant aux exportations des produits biologiques, elles ont atteint un volume d’environ 17.000 tonnes (dont 10.000 tonnes de produits transformés et 7.000 tonnes de produits frais). Les principales espèces exportées sont les agrumes, les primeurs, les jus d’orange congelés, la fraise surgelée, l’huile d’olive et l’huile d’argan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.