Avec 43 projets en cours de réalisation : Un coup de fouet à l’aquaculture dans la région Souss-Massa

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 23/02/2022

43 projets ont été retenus dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’aménagement aquacole de la région pour un investissement total de 481 millions DH.

Dans les détails, le plan d’aménagement aquacole de la région Souss-Massa porte sur la réalisation de 43 projets pionniers. Trois de ces projets sont portés par 3 groupements de jeunes entrepreneurs (JE) originaires de la région. Trois autres projets sont initiés par des coopératives de marins pêcheurs.
Ces projets visent l’exploitation de quelque 1.368 ha de superficie et une production annuelle d’environ 58.000 tonnes. Ils mobilisent une enveloppe budgétaire de l’ordre de 481 millions de dirhams et projettent la création de 1.142 emplois.

En effet, cette région constitue l’une des plus riches et des plus prolifiques dans le domaine aquacole. Elle dispose, en effet, d’atouts et de potentialités importants qui la prédestinent à jouer un rôle prépondérant dans le développement durable de l’aquaculture au Maroc.
A cet égard, l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a mis en place un plan d’aménagement spécifique à la région, l’objectif étant de favoriser l’intégration écoresponsable de ce secteur dans son écosystème naturel. Il s’agit, par conséquent, d’optimiser la production et la valorisation aquacoles de la région, en total respect des valeurs internationales en la matière.
Il va sans dire que le potentiel de production aquacole de la région, qui couvre une superficie de 4.110 ha, est estimé à 81.000 tonnes. Il est important de souligner ici que la région dispose de 2.265 ha, qui sont répartis en 151 unités de production aptes à la réalisation de projets de fermes aquacoles incluant la conchyliculture et l’algoculture. C’est en ce sens que ce potentiel est considéré comme un véritable créneau de développement intégré de toute la région, au regard de l’essaimage de l’aquaculture à l’échelle nationale.
De plus, le Conseil régional de la région a engagé environ 20 millions de dirhams pour le financement des projets aquacoles à caractère social et des plateformes de valorisation et de commercialisation de coquillages prévues dans cette région.

Les projets aquacoles portés par les jeunes entrepreneurs et les coopératives de pêcheurs artisans de la région bénéficieront d’une prime d’investissement à hauteur de 20% du montant de l’investissement plafonnée à 2 millions de dirhams pour chaque projet.
Quant aux projets de plateformes, la prime à l’investissement est de l’ordre de 20% de l’investissement de chaque projet (plafonné à hauteur d’1,2 million de dirhams).
En effet, un programme de formation, théorique et pratique, au métier d’aquaculteur, qui cible les jeunes entrepreneurs ainsi que les membres de coopératives, a été lancé par l’ANDA, en partenariat avec le département de la pêche maritime, ce qui a permis la mise en place d’une ferme pédagogique à Agadir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.