Mort d’Amine Chariz : report de l’examen du dossier

bladi.net – 28/02/2022

La Cour d’appel de la ville d’Agadir a décidé de reporter au 10 mars prochain l’examen du dossier des mis en cause dans l’affaire d’Amine Chariz, jeune homme de 22 ans, décédé le 8 février dernier.

Le report de l’examen du dossier des accusés est motivé par la recherche de nouvelles données dans cette affaire, rapporte Hespress. Il est donc prévu que les données et les téléphones des mis en causes soient examinés pour les besoins de l’enquête. Cette décision de la Cour d’appel de la ville d’Agadir fait suite à la transmission du rapport d’autopsie médicale réalisée sur le corps du défunt. Les résultats montrent que le décès d’Amine Chariz n’était pas naturel. De quoi confirmer l’hypothèse du meurtre.

C’est sur les réseaux sociaux qu’il avait été rapporté qu’une bagarre a éclaté entre des jeunes dans la soirée du samedi 5 février, dans un restaurant au quartier Sonaba à Agadir. Amine Chariz a été admis aux services d’urgences de l’hôpital Hassan II. Le 8 février, sa mort a été annoncée sur Instagram par les internautes, mais aussi par sa famille. Le procureur du roi près le tribunal de première instance d’Agadir avait ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider la mort du jeune homme.

Dans la foulée, cinq individus ont été arrêtés puis placés en garde à vue. Vendredi 11 février, les éléments de la police judiciaire d’Agadir ont présenté les suspects devant le procureur général de la Cour d’appel d’Agadir, qui a décidé de les maintenir en détention à la prison locale d’Aït Melloul.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.