AGADIR : LES SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE ET LES MESURES DE POUTINE PÈSENT SUR LES EXPORTATEURS D’AGRUMES

Par Hassan Benadad – le360.ma – 03/03/2022

Les exportateurs d’agrumes, notamment ceux de la région de Souss, sont durement impactés par la crise ukrainienne car 25 à 30% de leur production sont exportés vers la Russie. Cet article est une revue de presse du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Après la sècheresse, la pandémie, la cochenille du cactus et la fuite des abeilles, les agriculteurs, les producteurs ainsi que les exportateurs, et particulièrement ceux de la région du Souss, sont frappés par la crise ukrainienne.

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte, dans son édition du vendredi 4 mars, que les factures des tonnes d’agrumes exportées, depuis deux mois, vers la Russie, n’ont pas encore été réglées par les importateurs de ce pays. La situation est d’autant plus compliquée que le président Poutine a interdit aux opérateurs économiques russes tout transfert d’argent vers l’étranger, auquel il faut ajouter les sanctions imposées par l’Occident contre la Russie.

Du coup, les exportateurs marocains risquent de ne pas percevoir leurs dus, alors que leurs clients ont réceptionné leurs marchandises et qu’en outre, ils se sont acquittés des taxes et des droits de douane. Ce sujet a été longuement discuté, mercredi dernier, par les agriculteurs, lors d’une rencontre organisée par la chambre d’agriculture d’Agadir sur les mesures prises pour lutter contre la sècheresse. Les acteurs et les responsables régionaux de ce secteur les ont rassurés en évoquant les dispositions d’urgence prises, suite à des instructions royales, pour atténuer l’impact de la crise sur les agriculteurs telles les subventions, les exonérations et le rééchelonnement des dettes.

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte que les agriculteurs notamment les plus petits d’entre eux ont salué le déploiement de ces mesures. Quant aux grands agriculteurs, ils savent que malgré l’intervention du gouvernement, ils pâtiront d’autant plus de cette crise qu’elle semble s’enliser chaque jour davantage.


Le président de la chambre d’agriculture de la région du Souss, Youssef Jabha, indique que ce sont les producteurs d’agrumes de la région qui vont être durement impactés par les mesures et les sanctions imposées contre la Russie. Il faut savoir, ajoute-t-il, que 25 à 30% de la production des agrumes sont exportés vers la Russie. Encore faut-il préciser que dans le meilleur des cas, les exportateurs, et avec eux les producteurs, vont subir des pertes considérables suite à la chute du rouble, souligne le même intervenant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.