La station de transfert d’énergie par pompage d’Abdelmoumen : un autre méga projet ENR en retard

challenge.ma – 14/03/2022

Quinze mois après avoir fait le décompte du mix énergétique à fin 2020, avec un retard de plus de cinq points par rapport à son objectif d’atteindre 42% de capacités installées de production d’électricité à base d’énergies renouvelables, un autre projet majeur pour la transition énergétique du pays affiche un retard de calendrier non négligeable.

Il s’agit de la station de transfert d’énergie par pompage (STEP) d’Abdelmoumen, à environ 70 km au Nord-Est de la ville d’Agadir, dans la province de Taroudant. Deuxième station du genre (après celle d’Afourer entrée en service en 2004), dont l’inauguration était prévue au cours du premier semestre 2021. Aujourd’hui, près d’un an après cette échéance non tenue, la capacité prévue de 350 MW de cette STEP manque toujours à l’appel du dispositif mis en place par le Maroc pour réussir son challenge de dépasser en 2030, la barre de 50% de production d’électricité à base de renouvelables. Un dispositif qui dépasse de peu aujourd’hui, la barre de 4.000 MW en capacité cumulée de production d’électricité installée de type énergies renouvelables entre énergie éolienne, énergie hydraulique et énergie solaire.

Pour l’instant, aucun délai n’est avancé pour ce projet crucial pour le secteur énergétique marocain, ainsi que pour l’économie locale, mais les 2,4 milliards de DH d’enveloppe d’investissement budgétés seront bel et bien dépassés, selon des sources proches du donneur d’ordre.  

Rappelons, que la STEP d’Abdelmoumen sera équipée de deux groupes réversibles mono-étages pompe-turbine Francis de 175 MW chacun, tournant à 600 tr/min sous une hauteur de chute de 540 m avec un débit de 36 m3/s par groupe. Son inauguration viendra certainement hisser la part de l’hydroélectricité à 20% du mix énergétique actuel.

Note :

Pour accompagner le Maroc dans son programme de développement des énergies renouvelables, VINCI Construction Grands Projets doit livrer clé en main la station de transfert d’énergie par pompage (STEP) d’une capacité de 350 MW, destinée à soutenir le réseau électrique public local, essentiellement alimenté par des centrales thermiques et éoliennes. Le projet inclut les études d’exécution, la réalisation du génie civil, la fourniture de matériel et des équipements de transfert, le montage, les essais et la mise en service de la station.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.