SOUSS-MASSA: LES DERNIÈRES PLUIES ONT FAIT DU BIEN AUX BARRAGES

Par Amyne Asmlal – le360.ma – 16/03/2022

Après les dernières pluies, plusieurs barrages de la région ont atteint un niveau de remplissage allant jusqu’à 100%. Mais les deux plus grands restent encore à des niveaux très bas. Les détails dans cette revue de presse tirée du quotidien Al Akhbar.

Dans la région de Souss-Massa, principalement dans la ville d’Agadir et ses environs, ce n’est pas la rareté, ni même l’absence des précipitations qui fait exception. Au contraire, c’est une situation à laquelle se sont habitués les habitants. C’est pour cela que les dernières pluies ont été une surprise pour toute la région qui connaît un déficit pluviométrique structurel. Ainsi, écrit le quotidien Al Akhbar dans son édition du jeudi 17 mars, les pluies abondantes qu’a connues la région pendant ces derniers jours ont eu un effet bénéfique sur les différents barrages et retenues d’eau.

Ces dernières précipitations ont ainsi permis d’améliorer les retenues des huit barrages de la région, explique le quotidien. Certains d’entre eux ont même enregistré un taux de remplissage appréciable. Cela est dû à l’importante quantité de précipitations qu’ont connues particulièrement les hauteurs et qui ont été acheminées par différents oueds et cours vers les barrages en question. Ce qui, note le quotidien, a ravivé l’espoir aussi bien chez les agriculteurs que chez le reste des habitants.

Parlant des chiffres, le quotidien avance que le niveau global de remplissage des barrages de la région a atteint 27,11%, ce qui représente des réserves de l’ordre de 198,06 millions de mètres cubes, contre un taux de remplissage d’environ 16% (soit 116,87 m3) pendant la même période de l’année dernière. Cela alors qu’à fin janvier dernier, le niveau de remplissage des huit barrages en question ne dépassait guère 14,41%. Aujourd’hui, certains barrages sont remplis à ras bord. C’est le cas de Mokhtar Soussi, d’une capacité d’un peu moins de 40 millions de mètres cubes, qui a atteint un taux de remplissage de 100,7%. Avec un peu plus de 9,77 millions de mètres cubes, le barrage Imi El Kheng enregistre, à son tour, un taux de remplissage de 100,2%.

Quant au barrage Ahl Souss, il a atteint un taux de remplissage de 99,7%, correspondant à une retenue de 4,645 millions de mètres cubes d’eau. Pour les autres barrages, le niveau de remplissage n’atteint pas encore ces proportions, quoiqu’il reste relativement important. Ainsi, le barrage Aoulouz, d’une capacité de 89 m3, enregistre un taux de 68,20%. Les récentes pluies ont réalisé un apport en eau de plus de 60%. Pour ce qui est du barrage Moulay Abdellah, il est rempli au tiers, soit un taux de 33,2% qui correspond à des retenues d’eau de l’ordre de 30 millions de m3 sur une capacité totale de l’ordre de 90 millions de m3.

Ce n’est malheureusement pas le cas pour les deux plus grands barrages de la région. Au Nord-Est d’Agadir, pour le barrage Abdelmoumen, d’une capacité totale de 198,4 millions de m3, ses retenues dépassent à peine 5 millions de m3, ce qui correspond à un taux de remplissage de 2,56%. Concernant le plus grand barrage de la région, Youssef Ibn Tachfine, situé à mi-chemin entre Agadir et Tiznit, sur une capacité totale de 298 millions, il ne retient actuellement que 47,53 millions. Ce qui correspond à un taux de remplissage de 15,95% à la date du mardi 15 mars, contre un niveau de 27,3% lors de la même période de l’année dernière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.