Reprise des liaisons maritimes entre le Maroc et l’Espagne au début du mois d’avril

par Celia Broncano Domínguez – atalayar.com – 26/03/2022

Les relations portuaires entre les deux royaumes vont être rétablies après avoir été suspendues pendant plusieurs mois.

L’ouverture des liaisons maritimes entre le Maroc et l’Espagne devrait reprendre au début du mois d’avril. Cette décision intervient après que Rabat ait décidé de fermer les frontières pendant des mois. Selon les sources du quotidien Rue, le premier voyage sera organisé le 7 avril prochain, et partira du port de Tarifa pour le port de Tanger. 

Cette réouverture des frontières maritimes intervient après que le président espagnol ait envoyé une lettre au roi du Maroc, Mohamed VI, reconnaissant que le modèle d' »autonomie » pour le Sahara est la manière la plus « appropriée » et « réaliste » de résoudre le conflit. 

La nouvelle de la réactivation des liaisons maritimes a été annoncée mercredi par le ministre des affaires étrangères, José Manuel Albares.  Cette nouvelle a été accompagnée de l’annonce de la reprise de l’opération Marhaba (OPE). Suite à cette annonce, l’Espagne a commencé à se préparer à rétablir le processus de trafic maritime pour cette année. 

L’opération Marhaba est un plan entre l’Espagne et le Maroc visant à coordonner l’arrivée d’un grand nombre de personnes voyageant pendant les vacances depuis l’Europe vers leurs lieux d’origine en Afrique du Nord. Il a été créé en 1986 pour éviter l’effondrement des ports espagnols, notamment Algeciras, pendant la période des vacances. 

 Fotografia de archivo, la gente espera para embarcar en los transbordadores con destino a Ceuta y Tánger en el puerto de Algeciras
AFP/MARCOS MORENO – Photo d’archive, personnes attendant d’embarquer sur les ferries pour Ceuta et Tanger dans le port d’Algeciras

L’Espagne n’a pas pu bénéficier de l’OPE pour les années 2020 et 2021, et le plan devrait être repris cette année. Selon le journal marocain Rue, le retour de la communauté marocaine vivant en Espagne par la mer n’était possible qu’à partir des ports de Sète en France et de Gênes en Italie. 

La mesure de fermeture des liaisons portuaires entre les deux pays a été une grande perte pour le Royaume d’Espagne, qui doit couvrir les pertes économiques consécutives à la baisse du tourisme due à la pandémie, rapporte le quotidien Rue. 

Une nouvelle opportunité pour l’Espagne et le Maroc 

Le retour de nouvelles relations entre les deux royaumes a apporté avec lui de nouvelles opportunités pour les deux pays méditerranéens. La nouvelle décision de la Moncloa de rompre la neutralité sur le conflit du Sahara est une opportunité pour l’union hispano-marocaine d’entreprendre de nouveaux projets. Comme la recherche de minéraux dans les fonds marins entre les îles Canaries et le Sahara

José Hernández, directeur technique du collège des économistes de Santa Cruz de Tenerife, estime que la nouvelle position du gouvernement favorisera le développement économique des îles, a-t-il déclaré à Cincodías. Il a également souligné dans la même publication que le Maroc « joue » un rôle important dans la situation géopolitique actuelle et que la nouvelle position de l’Espagne « s’explique par les mouvements géopolitiques qui ont lieu dans cette partie du monde, et encore plus avec la guerre en Ukraine ». Et tout cela dans le contexte du grand conflit pour l’Afrique que les États-Unis et la Chine mènent déjà. Une plus grande implication des États-Unis pourrait être une opportunité pour les îles Canaries ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.