Collectivités territoriales : Les performances des communes bénéficiaires du PAPC présentées à Agadir

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 28/03/2022

La ville d’Agadir a accueilli vendredi et samedi derniers une rencontre de communication sur le Programme d’appui à l’amélioration de la performance des communes (PAPC).

Dans les détails, cette rencontre initiée par ma Direction générale des collectivités territoriales (DGCT) dans le cadre du Programme de l’amélioration de la performance des Communes a réuni les Communes pilotes et les partenaires du projet, et vient dans le cadre de l’approche communicationnelle menée par le ministère de l’intérieur. En effet, ce programme vise à promouvoir la bonne gouvernance et à améliorer les services rendus aux citoyens en renforçant les ressources humaines et financières des collectivités territoriales et par là même leur capacité à gérer les projets et la gestion financière, la transparence et l’efficacité. Dans ce sens, cette rencontre de deux jours tenue à Agadir a constitué une occasion pour présenter les principaux axes et objectifs du programme, et les résultats de l’évaluation des actions de performance des communes concernées au titre des années 2019 et 2020 ainsi que les meilleures pratiques des communes. Mené en partenariat entre la Direction générale des collectivités locales, la Banque mondiale et l’Agence française de développement, le Programme d’appui à l’amélioration de la performance des communes au Maroc, ce projet est prévu pour une période de 5 ans (2019-2023) et il a pour objectif de renforcer la bonne gouvernance des communes afin d’améliorer les services aux citoyens et aux entreprises.

Ce dernier cible 103 communes représentant plus de 85% de la population urbaine du pays et près de 55% de sa population totale. «Ce programme permettra de doter le Royaume de communes et villes capables d’accompagner le processus de modernisation des institutions de l’Etat, ainsi que la consécration du choix stratégique de la décentralisation territoriale et du renforcement du rôle principal des collectivités territoriales dans le développement économique, politique et social», a souligné Khalid Safir, wali, directeur général des collectivités territoriales au ministère de l’intérieur, lors de son intervention par l’occasion.

Ce programme adopte plusieurs critères pour l’octroi des subventions, notamment des indicateurs et normes relatifs aux performances des communes au niveau de la gestion administrative et financière et au niveau de la mise en œuvre des mécanismes de bonne gouvernance et la bonne gestion, la consécration des principes de transparence et d’égalité dans l’accès aux services sociaux, la consécration de la culture de proximité et d’ouverture et d’interaction avec toutes les composantes du tissu socio-économique de la Commune. Le projet accorde une attention particulière à la façon dont les femmes peuvent tirer parti des différentes activités, notamment en veillant à répondre aux préoccupations citoyennes de la population féminine et en accroissant la participation des femmes aux prises de décision. Pour rappel, une évaluation des Systèmes environnementaux et sociaux (ESES) du programme a été menée par la Banque mondiale avec l’appui et la collaboration de la DGCT dans le cadre de la préparation de l’opération d’appui de la Banque mondiale à ce programme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.