Reprise du trafic maritime Espagne/Maroc : Quel impact pour le tourisme marocain ?

par Zoubida Senoussi – fr.hespress.com – 30/03/2022

Après plus de deux ans de suspension, les traversées maritimes entre le Maroc et l’Espagne devraient reprendre début avril, annoncent des médias espagnols. Une réouverture qui va booster le tourisme marocain, mis à mal par la pandémie du coronavirus. 

La reprise du trafic maritime entre l’Espagne et le Maroc aura lieu le 7 avril. Un premier ferry qui partira du port de Tarifa à destination du port de Tanger.

Même si les autorités marocaines ont rouvert leurs frontières aériennes depuis le 7 février, les frontières maritimes demeurent toujours fermées. Cette situation a causé de lourdes pertes pour les secteurs portuaire et touristique espagnols.

Même si les autorités marocaines ont rouvert leurs frontières aériennes depuis le 7 février, les frontières maritimes ont subi un autre sort.

Selon ElPlural, le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Albares, qui doit effectuer sa première visite officielle à Rabat le 1er avril 2022, a annoncé une possible réouverture des frontières maritimes entre le Maroc et l’Espagne et la reprise de l’opération Marhaba. Il a informé la Chambre des députés espagnole que l’ordre du jour de sa visite à Rabat comprendra également « la normalisation complète des liens avec le Maroc, y compris les liens maritimes » et la reprise de l’opération « Passage du détroit ». Les autorités marocaines et espagnoles discuteront également du contrôle du trafic passagers et marchandises entre l’Espagne et le Maroc.

Cette Opération de transit permet aux Marocains résidant en Europe de se rendre dans le royaume via les ports espagnols pour y passer les vacances d’été. En 2020 et 2021, l’Opération a été annulée par le Maroc pour raison de crise sanitaire, selon les sources officielles. Au cours de ces deux années, les Marocains d’Europe ont rejoint le Maroc en passant par les ports de Sète en France et de Gênes en Italie.

Contacté par Hespress FR, Zoubir Bouhout, expert en tourisme se réjouit de cette nouvelle qui représente un nouveau départ pour le tourisme marocain, affirmant que l’Espagne représente le 2e marché au Maroc.

« Les Espagnols représentent le deuxième marché au niveau du tourisme au Maroc après les Français qui sont 1,9 million à se rendre au Maroc chaque année contre 880 000 espagnols », explique-t-il.

« Le marché français si l’on compte également les MRE (Marocains résidants à l’étranger, NDLR) qui se déplacent à travers les voies maritimes sont au nombre de 4,2 millions contre 2,2 millions en Espagne », ajoute l’expert.

« L’Opération Marhaba marque son grand retour avec la reprise du trafic maritime, elle démarrera vers le 15 juin et boostera le tourisme marocain », se réjouit-il, ajoutant que les MRE ont été les premières victimes de cette fermeture.

« Beaucoup de MRE ont souffert de cette fermeture des frontières entre les deux pays voisins, incluant ceux qui vivent en France et se déplacent à travers la voie maritime, n’ayant pas la possibilité de se payer des billets d’avion », déclare Zoubir Bouhoute.

Une bonne reprise pour le tourisme

Malgré la suspension du trafic maritime, le tourisme marocain connaît des jours heureux depuis la réouverture des voies aériennes. Les perspectives semblent plus favorables pour l’année 2022, suite à l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc et la mise en place de divers programmes et mesures dont notamment ceux afférents à la réouverture des frontières nationales et le programme d’urgence accordé par le gouvernement pour le soutien du secteur d’un montant de 2 MMDH.

Le flux des arrivées s’est accru de 34 % à fin 2021, pour un total de plus de 3,7 millions de touristes, relève la DEPF dans sa dernière note de conjoncture parue le 22 mars. Cette évolution a résulté de la progression des arrivées des MRE de 77,9 %, contre une baisse de celles des touristes étrangers de 8,8 %, après un retrait respectivement de 76,7 % et de 80 % un an plus tôt.

Par ailleurs, malgré la forte baisse enregistrée par les recettes touristiques au mois de janvier 2022 (-58,6 %), en raison de la fermeture des frontières nationales le long de ce mois, l’évolution de l’activité du secteur s’annonce plus favorable pour l’année 2022, et ce, depuis la réouverture des frontières nationales en date du 7 février.

En effet, le nombre de passagers accueillis dans les aéroports nationaux durant la période du 7 au 28 février est de l’ordre de 660 045 passagers dont 50 % sont des voyageurs internationaux. Il importe de souligner que le trafic international des voyageurs par voie aérienne a récupéré 72 % de son niveau durant la même période de 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.