TUNNEL RELIANT MARRAKECH À OUARZAZATE: L’OPTION DU COL DU TICHKA ÉCARTÉE, LE TRACÉ VIA L’OURIKA FINALEMENT RETENU

Par Wadie El Mouden – le360.ma – 05/04/2022

Le col du Tizi n’Tichka, qui culmine à 2.260 mètres d’altitude dans le Haut Atlas, se trouve sur la route reliant Marrakech à Ouarzazate, longue de 200 kilomètres et construite entre 1925 et 1939. © Copyright : DR

Le projet de tunnel reliant Ouarzazate à Marrakech semble avoir plus de chances d’être réalisé sous le mandat du quinquennat Akhannouch. Le ministre de l’Equipement, Nizar Baraka, vient de révéler les résultats des études préliminaires qui ont permis de trancher sur le tracé définitif du tunnel.

En réponse à une question écrite du député RNI de Ouarzazate, Youssef Chiri, le ministre de l’Equipement, Nizar Baraka a bien voulu partager les résultats des études préliminaires dédiées au projet de tunnel reliant Casablanca-Marrakech.

Ces études ont porté sur deux tracés. Le premier, d’une longueur de 5,5 kilométres, transitant par le col du Tichka, sur la route nationale N9, nécessitant l’aménagement de 8,5 km de routes et la construction d’un pont. Le coût associé à cette option s’élève à 7 milliards de dirhams.

Le deuxième tracé du tunnel, d’une longueur de 10 kilomètres, nécessitant l’aménagement de 80 km de routes et la construction de 10 ponts, pour un coût global de 10 milliards de dirhams.

Le ministère de l’Equipement affirme privilégier le scénario transitant par l’Ourika, au vu des multiples avantages qu’il apporte, en comparaison avec le tracé de Tichka.

Outre le fait qu’il constitue une alternative pour la route nationale N9, le tracé de l’Ourika permet de réduire le trajet entre Ouarzazate et Marrakech de 80 minutes pour les voitures légères et jusqu’à 112 minutes pour les camions (contre une économie de 20 à 29 minutes pour le circuit du col du Tichka.

Dans sa réponse, Nizar Baraka a souligné que son ministère compte finaliser les études préliminaires détaillées, d’un coût de 30 millions de dirhams. Des études géophysiques et géotechniques complémentaires seront menées en 2022, avant d’enchaîner avec les études techniques, économiques et environnementales relatives au tunnel et aux routes qui lui seront reliées, ainsi que les équipements d’exploitation et de sécurité routière, d’ici fin 2023.

Le ministre istiqlalien a également fait savoir qu’une enveloppe de 40 millions de dirhams sera mobilisée pour construire la route permettant d’atteindre le milieu du tunnel afin de réaliser les études géophysiques et géotechniques. Ce tronçon sera ensuite mis à profit pour la construction et l’exploitation du tunnel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.