Développement des Zones Oasiennes : Akhannouch préside le Conseil d’administration de l’ANDZOA

lavieeco.com – 07/04/2022

LA 11 ÈME SESSION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’AGENCE NATIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES ZONES OASIENNES ET DE L’ARGANIER (ANDZOA), RÉUNIE MERCREDI À RABAT SOUS LA PRÉSIDENCE DU CHEF DU GOUVERNEMENT, A VALIDÉ LE BUDGET 2022 ET LE PLAN D’ACTION À MOYEN TERME (2022-2024) DE L’AGENCE.

Lors de cette réunion, les membres du Conseil d’administration de l’Agence ont également validé les accords de partenariat conclus avec les différents acteurs durant la période 2020-2021, indique un communiqué de l’ANDZOA.

Les travaux de ce conseil ont été consacrés à la présentation des résultats et bilan enregistrés dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de développement des zones oasiennes et de l’arganier au cours de la période 2012-2020, des mesures prises pour mettre en exécution les résolutions et recommandations des réunions précédentes ainsi que la validation des résultats financiers de l’exercice 2020.

S’exprimant lors de cette réunion, M. Akhannouch a rappelé l’attention particulière que SM le Roi Mohammed VI attache au développement de l’ensemble du territoire national et en particulier les zones oasiennes et de l’arganier en raison de leur grande importance dans la préservation des écosystèmes, ainsi que dans la réponse aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux du Royaume, poursuit le communiqué.

Il a souligné que depuis la présentation de sa stratégie devant le Souverain, en octobre 2013 à Errachidia, l’Agence a pu, avec les efforts de tous les départements ministériels, établissements publics, des élus et de la société civile, réaliser des résultats très satisfaisants pour hisser ces zones au niveau national et aux standards internationaux et assurer un développement global et intégré de toute sa zone d’intervention.

À cet égard, les membres du conseil ont constaté une amélioration au niveau de la plupart des indicateurs des zones oasiennes et de l’arganier, approchant et dépassant parfois les ratios établis et ciblés dans le cadre de la stratégie d’intervention de l’Agence, notamment le taux de pauvreté qui a significativement baissé en passant de 13,4% en 2007 à 6,8% en 2019.

Le PIB des zones oasiennes et de l’arganier est passé de 84 à 136,5 milliards de dirhams entre 2009 et 2019, 129.800 emplois ont été créés dans la zone d’action de l’agence entre 2012 et 2019, et le total des investissements publics a atteint 105,64 milliards de DH, de même que l’accès aux services de base a connu une nette amélioration pendant la période 2012-2020 (le taux d’électrification rurale est passé de de 94,8% à 99,39%, l’accès à l’eau potable de 80% à 94,8% et le taux de désenclavement en milieu rural de 70% à 83,45%).

Pour sa part, le volume des ressources en eau atteindra près de 1.675 millions de m3 après réalisation des projets en cours.

Lors de sa présentation, Brahim Hafidi, Directeur Général de l’ANDZOA, a mis en exergue les réalisations importantes enregistrées au niveau de la zone d’action, notant qu’à cet effet, l’Agence est appelée à relever des défis majeurs durant la prochaine décennie, afin de pouvoir atteindre les objectifs stratégiques qui lui sont assignés.

C’est dans ce contexte que s’inscrit l’élaboration de sa nouvelle stratégie en cours de préparation, qui portera sur la période 2022-2030 et qui prendra en considération les orientations du nouveau modèle de développement ainsi que tous les chantiers et réformes en cours au niveau de tous les secteurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.