Quid du potentiel du gaz découvert au Maroc ?

bladi.net – 15/04/2022

Au fil des ans, le Maroc a découvert de nombreux gisements de gaz situés tout près de gazoducs et d’un important réseau d’unités industrielles au point de disposer d’un fort potentiel de gaz naturel.

Face à la Commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement, Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), a présenté le potentiel du gaz naturel découvert au Maroc entre 2000 et 2022. En tout, 67 puits – dont 40 contiendraient de plus ou moins grandes quantités de gaz naturel – ont été creusés par 11 sociétés différentes de prospection en gaz naturel, a-t-elle fait savoir.

D’importantes quantités de gaz et condensat ont été découvertes au niveau du Trias gréseux infra-salifère à Meskala, dans le bassin d’Essaouira, rapporte Le360. Quant au bassin de Tendrara, il a, entre 2016 et 2019, connu le forage, par l’ONYHM et son partenaire Sound Energy, de cinq puits. Après la découverte de quantités de gaz dans deux de ces puits, un contrat a été signé en vue de leur mise en exploitation prochaine. Il y a également eu le forage de sept puits, dont trois en eau peu profonde, au niveau de la côte atlantique allant d’Agadir à Tarfaya. Le pétrole a été découvert au large de Tarfaya et Sidi Ifni dans deux puits. D’importants indices pétroliers et gaziers ont été mis en valeur dans quatre autres puits au niveau de la même zone maritime.

Le gaz naturel serait disponible sur deux sites : le bassin du Gharb et celui d’Essaouira (Meskala). Au total, 150 000 m³ sont exploités dans le Gharb et livrés quotidiennement via des gazoducs à sept clients opérant dans la zone franche et la zone industrielle de Kénitra, dans le cadre d’un partenariat entre l’ONHYM (25 %) et la société SDX Energy (75 %). Amina Benkhadra a par ailleurs fait savoir que le gaz naturel exploité dans la région d’Essaouira-Meskala, est en grande partie vendu et absorbé par certains besoins énergétiques de l’Office national des phosphates à Youssoufia, et fourni à travers un gazoduc de 125 km.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.