Agadir : deux parlementaires poursuivis pour cambriolage

bladi.net – 20/04/2022

Deux parlementaires sont poursuivis pour leur implication présumée dans une affaire de vol sur un célèbre homme d’affaires de la ville d’Agadir. C’est le fruit d’une enquête qui aura duré plusieurs mois.

Les faits remontent à fin février 2021. Trois individus se sont introduits dans les locaux d’une des entreprises de l’homme d’affaires à Agadir. Leur cible ? Un coffre-fort contenant des millions de dirhams, notamment sous forme de chèques et d’effets de commerce, ainsi que d’importants documents concernant sept autres sociétés de la victime. Ils ont réussi leur coup, mais le vol ne restera pas impuni. L’un des chèques volés a été retrouvé sur l’un des présumés voleurs. Arrêté, il a rapidement dénoncé ses complices.

Les suspects n’ont pas agi tous seuls. Ils ont révélé l’identité des instigateurs du vol. Il s’agit de deux parlementaires de la ville. Suite à une enquête sur le degré d’implication des deux élus dans cette affaire, le juge d’instruction a décidé de les poursuivre en compagnie d’un avocat, rapporte Al Akhbar. Quant au fils de l’un d’eux, également soupçonné d’être impliqué dans le cambriolage de l’entreprise de l’homme d’affaires, il a été relaxé.

Stupéfaites, les épouses des personnes impliquées ont récemment organisé des sit-in de soutien à leurs maris. Selon elles, leurs époux ne sont que des bouc-émissaires d’une affaire impliquant d’importantes personnalités d’Agadir. Seul le procès pourra infirmer ou affirmer ces allégations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.