Culture : Le Cinéma Sahara d’Agadir retrouve son lustre d’antan 

par Malika Alami – lavieeco.com – 28/05/2022

L’ÉDIFICE COMPLÈTEMENT RÉHABILITÉ ET TRANSFORMÉ A ÉTÉ INAUGURÉ HIER.
 LE PARC IBN ZAYDOUN, NOUVEAU POUMON VERT DE LA VILLE, UN CHANTIER ÉGALEMENT ACHEVÉ.

La ville d’Agadir continue à se transformer et les chantiers du Plan de développement urbain se concrétisent. Le cinéma Sahara situé dans le quartier Talborjt est un exemple de projet parmi d’autres abouti après 18 mois de travaux. Le président de la Commune urbaine, Aziz Akhannouch a inauguré hier soir, l’établissement qui a retrouvé son luxe d’antan et bien plus. Le bel édifice fait partie du patrimoine des premières étapes de la reconstruction d’Agadir après le tremblement de terre de la cité en 1960. Il constitue ainsi dans la station balnéaire un édifice auquel les gadiris de souche tiennent beaucoup. Et ce, même si la salle de cinéma, une des plus anciennes et parmi les dernières de la ville, avait fermé ses portes pendant des années. Aussi la réhabilitation du bâtiment réjoui les citoyens de la station balnéaire.

L’inauguration de l’édifice en grande pompe a été l’occasion pour Aziz Akhannouch d’annoncer de belles perspectives culturelles pour la ville. Il s’agit notamment de la prochaine réhabilitation du cinéma Salam, autre édifice emblématique d’Agadir qui a survécu au tremblement de terre. Le propriétaire du bâtiment ayant fait don aujourd’hui du monument à la Commune. L’autre belle nouvelle annoncée par le président de la collectivité territoriale, c’est le retour du festival Timitar cet été à Agadir pour une courte édition prévue le 15 et 16 juillet.

En attendant, le projet culturel Talborjt Week-end, dans sa première édition, anime la ville durant cette fin de semaine et se veut un laboratoire artistique urbain avec son festival scènes de rue. L’événement va permettre aussi de redonner vie à l’activité commerciale du quartier.

Dans le Talborjt, le projet de Parc Ibn Zaydoun est aussi un chantier achevé. Elus et autorités locales ont inauguré également hier le bel écrin de verdure qui s’étale jusqu’aux artères de la ville nouvelle. Pour rappel, ce projet porté par la SDL Agadir Souss Massa, en tant que maître d’ouvrage, a nécessité un délai d’exécution de 24 mois et une enveloppe de 25 millions de DH.

L’achèvement de ces deux projets laisse entrevoir ce que sera Agadir à moyen terme et encourage les gadiris à prendre leur mal en patience face aux contraintes engendrées par les travaux dans la cité. Un passage obligé pour faire d’Agadir une belle métropole et la capitale du grand Sud du Royaume.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.