Maroc : Les réserves nationales de sang varient entre 3 et 5 jours

 par Laila Zerrour – aujourdhui.ma – 22/12/2022

Depuis le début du mois de décembre et jusqu’à présent, les dons de sang varient entre 900 et 1.223 par jour. Cela dit, avec les vacances scolaires et les fêtes de fin d’année, les réserves ont tendance à baisser. Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie lance un appel aux dons.

En cette fin d’année, face à la baisse des stocks, le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNTSH) lance un appel aux dons de sang. Les mois de décembre et de janvier constituent traditionnellement une période critique avec les vacances scolaires et les fêtes de fin d’année. Durant cette période, les réserves ont tendance à diminuer. S’agissant de la situation actuelle, Dr Najia El Amraoui, directrice du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie, indique : «Le lundi 20 décembre, nous avons collecté au total 931 dons au niveau national. Depuis le début du mois de décembre et jusqu’à présent, on recense entre 900 et 1.223 dons par jour. Il y a des jours où nous avons recueilli plus de 1.000 dons. Notre objectif est d’atteindre plus de 1.000 dons par jour à l’échelle nationale». Celle-ci fait aussi remarquer que «durant le mois de novembre, nous avons collecté un total de 29.114 dons. Normalement, nous devons atteindre 22.000 dons par mois au niveau national. Nous avons dépassé la moyenne nationale le mois dernier». Selon la directrice du Centre national, les réserves au niveau national varient actuellement entre 3 et 5 jours. Rappelons que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un stock minimum de sécurité de 7 jours.

Pénurie à Casablanca
Les demandes en don du sang ne cessent d’augmenter d’année en année avec l’ouverture de nouvelles structures de soin publiques et privées. Dans les grandes villes qui disposent de CHU, les besoins sont toujours importants. C’est notamment le cas des villes de Casablanca, Rabat, Agadir et Marrakech. Casablanca fait toujours face à une grosse pénurie de sang alors que la demande ne cesse d’augmenter. Le stock de sang dans la capitale économique couvre à peine 2 jours contre 5 pour la ville de Rabat. La responsable du CNSTH signale qu’à elle seule Casablanca a besoin de 400 poches de sang par jour et de 350 poches pour la ville de Rabat. Le Dr Amraoui appelle les Marocains à faire don de leur sang. La mobilisation des citoyens est donc cruciale : les réserves de sang ne peuvent se réapprovisionner que par eux. Un approvisionnement adéquat en sang sécurisé ne peut être assuré que par des dons réguliers effectués par des donneurs volontaires. Seuls les dons réguliers peuvent garantir un approvisionnement suffisant en sang. La régularité des dons est indispensable car la durée de vie des produits sanguins est courte (42 jours pour les globules rouges et seulement 5 pour les plaquettes).

177.904 dons de sang en 8 mois
Depuis le début de l’année 2022, des efforts considérables ont été déployés par le CNTSH et les Centres régionaux de transfusion sanguine (CRTS) afin d’assurer un stock satisfaisant et éviter ainsi la pénurie en produits sanguins. Les CRTS ont pu réaliser 177.904 dons de sang durant la période allant du 1er janvier au 31 août 2022. Dans les détails, on relève 41.945 dons dans la ville de Rabat, 63.328 à Casablanca, Marrakech (24.512), Agadir (16.748), Fès (16.094), Meknès (9.196), Oujda ( 15.740), Tanger (11.515), Beni Mellal (10.294). Dans certaines villes, les dons n’ont pas dépassé les 6.000. C’est notamment le cas d’El Jadida (5.967), Safi (3.929), Laayoune (2.376), Guelmim (1.702), Errachidia (4.034), Al Hoceima (2.545) et Dakhla (647). Il est important de relever la reprise des collectes de sang au cours du mois de Ramadan. En effet, depuis l’année 2013, le CNTSH a lancé les collectes du don de sang au sein des mosquées et ce au cours du mois sacré de Ramadan. La période 2013-2019 a connu une augmentation régulière du nombre de donneurs au cours de ce mois. Entre 2020-2021, les collectes ont été suspendues au sein des mosquées suite à la pandémie de la Covid-19. En 2022, les collectes ont repris totalisant 25.123 dons à l’échelle nationale dont 14.186 au sein des mosquées. Quant au nombre de donneurs de sang, les chiffres du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie font état de 23.198 donneurs au mois de janvier 2022 alors qu’ils étaient au nombre de 24.549 au cours du même mois de l’année précédente. Leur nombre a atteint 27.125 au mois de février 2022, 36.365 en mars, 25.651 au mois d’avril. Durant le mois de mai, le nombre de donneurs a atteint 26.507 puis 35.031 au mois de juin. Leur nombre est ensuite passé à 22.610 en juillet à 25.289 au mois d’août.

Préparation et production des produits sanguins labiles

Livraison L’activité de livraison permet aux différents centres de transfusion sanguine à l’échelle nationale de répondre aux demandes en produits sanguins émanant des hôpitaux et des cliniques. Ces demandes en produits sanguins labiles (PSL) ne cessent d’augmenter d’année en année en parallèle avec l’élargissement de la carte de l’offre de soins du ministère de la santé et de la protection sociale avec l’implantation chaque année de nouvelles structures de soin tant dans le secteur public que privé. Entre le 1er janvier et le 31 août 2022, les CRTS ont pu livrer 322.042 PSL dont 183.392 CGR (concentré de globules rouges), 82.650 CP (concentré de plaquettes) et 56.000 PFC (plasmas frais congelés).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.