Inauguration du nouveau local de la Coopérative Artistique Féminine Talayte d’Alma

.

Un nouveau bâtiment aux murs magnifiquement décorés, une grande salle d’exposition, c’est le nouveau cadre qui héberge désormais les femmes artistes membres de la Coopérative Talayte.

.

Nous sommes accueillis par la Présidente de Talayte, notre amie Malika Dadsy qui prononce le discours suivant pour l’inauguration :

Coopérative Artistique Féminine TALAYTE

Alma, Le 23/03/2019          

Monsieur le Président de la commune d’Aourir,
Monsieur le Quaid d’Aourir,
Les représentants de la coopération allemande GIZ,
Les représentants de l’INDH,
Monsieur Eljabri Mohamed,
Monsieur le directeur de l’école publique d’Alma,
Les associations, ma famille ; famille Aglif ; nos amis.
Les membres de Talayte.
Mesdames et Messieurs les habitants du village d’Alma,

C’est avec un grand plaisir que je vous accueille au sein de notre coopérative. Aujourd’hui nous inaugurons deux événements importants pour Talayte : la prestigieuse exposition présentée à l’occasion de la journée mondiale de la femme et l’ouverture de notre nouveau local.

Je tiens à remercier tout d’abord les membres de Talayte pour leur coopération, leur patience et pour avoir surmonté tous les obstacles rencontrés avant l’aboutissement de notre projet. Je remercie aussi la GIZ qui nous a aménagé et équipé notre local. Je tiens aussi à remercier tous ceux qui m’ont aidée dans ce projet.

L’histoire de Talayte commence par ce mot Amazigh « Talayte » qui signifie grappe. C’est le nom que nous avons choisi pour désigner la coopérative que nous avons créée en 2010 et qui regroupe 22 femmes d’Alma. Cette coopérative s’inscrit dans le cadre du projet Talents de Femmes Kane Ya Makane qui vise à favoriser le développement socio-économique des femmes d’Alma à travers l’art.

Les réalisations de la coopérative Talayte à ce jour sont les suivantes :

* L’illustration de proverbes Marocains dans le cadre d’un livre édité par la Fondation Zakoura Education en 2009.
* Trois expositions à Casablanca en juin 2011 et janvier 2013 organisées par l’association Kane Ya Makane – la presse nationale et internationale s’y est intéresseée.
* Une exposition organisée par l’Institut Français d’Agadir en juin 2013.
* Une exposition à Marrakech en février 2015 et une autre à Casablanca en mai 2015 organisées par l’association Kane Ya Makane
*Une exposition en Normandie, en France en Mars 2017, organisée par l’association TOSOCO.

Je vous remercie de votre attention. Je vous souhaite une belle visite dans notre salle d’exposition et vous invite à faire une pause-café.

Malika Ed-Dadsy
Présidente de Talayte

C’est quoi Talayte ?

La salle d’exposition des tableaux :

Et quelques tableaux en « gros plan » :

Une artiste et son tableau :

L’exposition de bijoux :

La télévision 2M était là également pour faire un reportage et interviewer quelques artistes :

A l’extérieur aussi, les murs étaient couverts de tableaux :

et quelques artistes étaient en plein travail :

Les artistes membres de la coopérative Talayte :

et si vous voulez prendre contact avec la coopérative Talayte :

Exposition-vente des créations des femmes artistes de la Coopérative Talayte à L’Echappée Belle, Etape Berbère – L’atelier d’IZZA

L’Echappée Belle, Etape Berbère – L’atelier d’IZZA présente le samedi 10 juin, une exposition-vente des créations des femmes artistes de la Coopérative Talayte : le livre sur les proverbes populaires du Maroc illustré de magnifiques calligraphies, mais aussi les bijoux créés par ces femmes artistes, sur lesquels j’avais publié récemment un article.

La coopérative Talayte des femmes artistes d’Alma ajoute une nouvelle corde à son arc

Visite il y a quelques jours à Alma (sur la route d’Imouzzer) de la coopérative des femmes artistes où nous avons été accueillis par Malika Dadsi, responsable de la coopérative.

Déjà réputées pour leur ouvrage illustré de dessins calligraphiés (Proverbes Populaires du Maroc) et pour leurs tableaux, les femmes de la coopérative se sont lancées dans la fabrication artisanale de bijoux, et c’est une réussite.

voici quelques-uns des bijoux qu’on peut y trouver. Il y en a encore beaucoup d’autres et de couleurs différentes :

Pour y aller :

Exposition de la Coopérative artistique marocaine Talayte à Thaon

J’avais annoncé dans un article du 25 février qu’une exposition de la Coopérative artistique marocaine Talayte du village d’Alma se tiendrait les 4 et 5 mars 2017 à Thaon et à Caen, en Normandie.

Malika Eddadsy, la responsable de la coopérative artistique Talayte a eu la gentillesse de m’envoyer quelques photos de ces événements.

L’exposition à Thaon

Malika avec Richard Maury, maire de Thaon

L’exposition au Musée-Atelier Yvonne Guégan à Caen :

Exposition de la Coopérative artistique marocaine Talayte les 4 et 5 mars 2017 à Thaon

La coopérative artistique féminine Talayte d’Alma tout près d’Agadir dont j’ai parlé plusieurs fois sur ce blog, qui est dirigée par Malika Dadsi va exposer très bientôt en France, à Thaon.

La coopérative a commencé en illustrant magnifiquement par des calligraphies un recueil de proverbes populaires du Maroc (Paroles et Calligraphies de femmes), elle a continué en diversifiant ses activités : peinture sur toile, sur terre cuite…

Exposition de la coopérative artistique marocaine Talayte

Voici la couverture et une page de l’ouvrage qui les a fait connaître :

proverbes-populaires-du-maroc-1

proverbes-populaires-du-maroc-2

Chez Lita, c’est ouvert ! et de belles choses à découvrir !

Lita vous accueille à la boutique de 10 H 00 à 16 H 00 et Emmanuel la remplace de 16 H 00 à 19 H 00.

Faites votre choix !

Dès lundi vous pourrez découvrir l univers de Talayte, coopérative artistique féminine dans la boutique Lita

et dès 2000 DIrhams d’achats, une lampe tube en noyer vous sera offerte :

Le marché de Noël d’Agadir

Visite hier matin à la Medina Coco Polizzi pour le Marché de Noël
ADFE-FDM.

Beaucoup d’exposants (à peu près comme l’année dernière) et les visiteurs commencent à arriver nombreux.

Des photos , au hasard de la visite :

Paola Polizzi, entre deux de ses tableaux et devant la Malle Berbère de Coco Polizzi

Revoici la malle berbère revêtue de cuir retourné, une oeuvre d’art ! Des tas de produits à base d’huile d’argane des poteries de toutes les couleurs  Une maison en pain d’épices ! Miam ! Les sardines d’Agadir Les lampes à huile traditionnelles : on sera peut-être contraints de s’en équiper bientôt ! ! !  Les confitures : il y a le choix ! Des poteries originaires de Mirepoix dans l’Ariège, un atelier de fabrication est maintenant installé à Mirleft. L’étape berbère d’Isabelle de Balathier L’association pour les ânes abandonnée du village d’Azrarag « Avoir 4 pattes au bled », l’association de protection animale

La Cooperative Artistique Feminine Talayte d’Alma
« Le Coeur sur la patte », l’Association de protection animale L’Association d’aide et protection des sourds d’Agadir Emmanuel « Esprit Matières », Véronique avec ses bijoux et Lita, la Mode à Agadir ! Les bijoux de Véronique Les lampes d’Emmanuel Pâtisseries, gâteaux, friandises : beaucoup de clientes ! Et Gusto, la boulangerie pâtisserie N°1 d’Antonio ! Atika : produits d’entretien ecolos Le Safran Saffy Zafferano de Taliouine : Radia Rahou tient le stand, en l’absence de Tommaso Diglio Pères Noël et bonbonnières, , le stand de la maman de Martine Lilou et ses crèches de Noël : tous les ans, de nouveaux santons !Kenz, les produits de terroir de haut de gamme Un très beau marché de Noël avec plein de beaux et bons produits !

Marché de Noël à la Medina Coco Polizzi organisé par Français du Monde

Organisé à l’initiative de Français du Monde, le marché de Noël a commencé ce matin samedi 3 décembre à la Medina Coco Polizzi.

Beaucoup de monde cette année, avec plus de stands, plus de variétés de belles choses présentées ! Une bonne année !

Mais tout d’abord, à tout seigneur, tout honneur et puisque nous sommes chez lui, voici Coco Polizzi que j’ai trouvé en très bonne forme :img_3609

Ses filles étaient là aussi : Paola et Claudiaimg_3621 img_3631

Un petit tour dans les stands, au hasard de notre promenade :

Upcylemo, le roi du caoutchouc recyclé !img_3590 img_3592 Des tas de confitures, je n’y ai pas droit, mais ça fait envie !img_3595 Audrey, les pâtisseries et glacesimg_3596 L’association Ard Al Atfal d’aide aux enfants et aux mamans en difficultéimg_3597 La fondation Abbes Kabbageimg_3598 Les bons pains, les chocolats… de chez Gusto. Miam !!!img_3599 La Coopérative Artistique Féminine Talayte des femmes-peintres du village d’Almaimg_3601 Isabelle de Balathier dans son étape berbère (n’oubliez pas d’aller la voir lundi soir ! )img_3603 Bijouterie, peinture sur verre img_3605 Sarah avec plein de petits cadeaux colorés et… sa spécialité de cannelés revisités argane et miel, que c’est bon !img_3606 Salwa Lmimouni entourée de ses enfants img_3607 Une crèche, des santons et des statuettes de terre cuiteimg_3608 Là, nous avons pris celle-ci : tout un symbole qui caractérise bien notre ville d’Agadir :img_3635

La Famille Rebecchini (une partie)img_3610 Pascale Fonteseimg_3611 Emmanuel, avec ses lampes qui ont été exposées à la COP 22 et Lita avec tous ses modèles de coutureimg_3612 Véronique et ses bijoux de perlesimg_3613 Plein d’idées de cadeaux :img_3614 des tas de gourmandises :img_3615 Pointillisme animalier !img_3616ce sont de petits sujets vendus par l’Association « Avoir 4 pattes au bled » de protection des animaux et stérilisation des animaux errantsimg_3617 Les fromages de chèvre de Massa, délicieux ! ! ! Nous avons été en chercher là-bas il y a quelque temps.img_3618 L’Association « Le Coeur sur la Patte » de Protection Animale. On vous annoncera rapidement une très bonne nouvelle sur ses actions !img_3619 De belles et précieuses décorationsimg_3620 Là, c’est le stand de Paola et Claudiaimg_3622 De quoi se couvrir le cou pour l’hiver qui arrive (enfin, pour ceux qui rentrent en France parce qu’ici, il fera bon !)img_3623 Coussins et tableaux en tissuimg_3624 Espace beauté : le rectoimg_3625 et le verso !img_3626

Et pour finir, n’oubliez pas le concert de Noël à l’Eglise Sainte Anne les Vendredi 9 décembre et mercredi 14 décembre à 20 heures avec la chorale UFE et la chorale Notre Dame d’Afriqueimg_3628

Vernissage de l’exposition d’un collectif de femmes « C mon histoire »

lemag.ma – 18/03/2016

Le vernissage de la troisième exposition d’un collectif de femmes « C mon histoire » a eu lieu, jeudi à Marrakech, à la galerie Noir sur Blanc.

9142813-14559093

Organisée dans le cadre de la 6ème biennale de Marrakech par l’association Kane Ya Makane du 17 au 27 mars 2016, cette exposition intervient dans le cadre du projet « Talents de femmes » de Kane Ya Makane, qui offre un accompagnement à ces 14 femmes, regroupées au sein de la coopérative « Talayte », à travers des formations artistiques et des expositions de leurs tableaux, l’objectif poursuivi étant de contribuer à leur autonomisation sociale et financière.

Cette nouvelle exposition permettra de découvrir des oeuvres que les femmes ont effectuées à partir de contes qu’elles ont recueillis au sein de leur patrimoine culturel mais aussi créés à partir de thèmes tels que « la femme qui lit », « la femme qui peint » grâce à la médiation de Marcel Saragoza, professionnel du conte.

Dans une déclaration à la MAP, la Présidente de l’Association Kane Ya Makane, Mounia Benchekroun, a souligné que c’est la 3ème exposition, après celles de Casablanca en 2013 et 2011, de ces femmes, issues d’Alma, un douar montagneux situé dans la commune d’Aourir (région d’Agadir) et qui ont bénéficié d’un encadrement depuis 7 ans.

« Cette année les femmes ont travaillé à partir des contes qu’elles ont créés sous forme de triptyque ou de quadriptyque et qui entraient le plus en résonance avec leurs propres histoires, guidées par Corinne Troisi, artiste plasticienne, durant l’atelier organisé à cet effet », a relevé la présidente.

Un total de 80 tableaux sont mis en vente dont 16 triptyques et chaque tableau raconte l’histoire d’un conte, d’où le nom de l’exposition « C mon histoire », a fait savoir Mme Benchekroun.

Et de préciser que toute la recette est versée à l Association Kane Ya Makane, où 70 pc sont versés à la coopérative « Talayte » (grappes de raisins) et 30 % permettent de financer toutes les activités du projet, notamment les frais des brochures et de communication et la galerie, ainsi que de former les femmes à de nouvelles techniques et d’organiser une exposition tous les deux ou trois ans.

« Dans le monde et au Maroc en particulier, la nécessité d’expérimenter de nouvelles formes de rapports entre art, culture et société s’impose et c’est ce que nous souhaitons montrer à travers cette exposition », ont indiqué les responsables de la galerie Noir sur Blanc.

L’Association Kane Ya Makane a été créée en août 2009 pour concrétiser la conviction de ses fondatrices que l’art et la culture peuvent contribuer de manière significative au développement humain, éducatif, social et économique des populations défavorisées.

Dans ce cadre, l’association œuvre en faveur des enfants, des jeunes et des femmes vivant au Maroc dans des conditions de précarité.

Outre le projet « Talents de femmes », l’association déploie le projet « Tanouir » au profit de 3.000 élèves des écoles primaires publiques situées dans les régions d’Agadir, d’El Jadida et de Marrakech. 

L’objectif de ce projet est de lutter contre l’abandon scolaire dans les écoles publiques à travers la mise en place d’activités artistiques destinées à développer l’épanouissement, l’éveil et la créativité des enfants les plus vulnérables, tout en leur diffusant des valeurs universelles.

 

Exposition « C mon histoire » organisée par Kane Ya Makane à la Galerie Noir sur Blanc à Marrakech

« C mon histoire… » est la troisième exposition d’un collectif de femmes issues d’Alma, douar montagneux, enclavé et berbérophone situé dans la commune d’Aourir (région d’Agadir).
Kane Ya MakaneElle intervient dans le cadre du projet « Talents de femmes » de l’association Kane Ya Makane, qui offre depuis 2009 un accompagnement à 14 femmes, regroupées au sein de la coopérative Talayte, à travers des formations artistiques et des expositions de leurs tableaux, l’objectif poursuivi étant de contribuer à leur autonomisation sociale et financière.
Cette nouvelle exposition permettra de découvrir des oeuvres réalisées par les femmes à partir de contes qu’elles ont recueillis au sein de leur patrimoine culturel mais aussi créés à partir de thèmes tels que « la femme qui lit », « la femme qui peint »… grâce à la médiation de Marcel Zaragoza, professionnel du conte. « Une fois la phase de recueil et de création des contes achevée, chaque femme a été invitée à créer sous forme de triptyque ou de quadriptyque le conte qui entrait le plus en résonance avec sa propre histoire, guidée par Corinne Troisi, artiste plasticienne, durant l’atelier organisé à cet effet », explique Mounia Benchekroun, Présidente de l’association Kane Ya Makane. Quadriptyque regroupé AglifEt les œuvres qui résultent de ce projet mêlant imaginaire collectif et individuel dévoilent avec pudeur, beauté, vigueur et sensualité l’univers singulier de chacune des femmes, tout en invitant l’esprit de celui qui regarde à plonger dans son imagination pour construire sa propre histoire. « Le résultat du travail… est tout simplement magnifique » commente Mohamed Rachdi, critique d’art et responsable du programme de mécénat culturel à la Société Générale, qui apporte ses conseils artistiques à Kane Ya Makane depuis quelques années. L’exposition révèle aussi que cette aventure initialement sociale, solidaire et artistique a largement dépassé son cadre initial en permettant l’émergence de véritables artistes, dotées d’un talent incontestable et animées d’une réelle démarche d’exploration artistique. Alors que les précédentes expositions s’étaient déroulées à Casablanca à la Galerie Nadar, l’association a choisi cette année d’organiser cette nouvelle manifestation à Marrakech, durant la période de la biennale. Et c’est la galerie Noir sur Blanc qui accueillera l’exposition « C mon histoire… » après avoir découvert avec beaucoup d’enthousiasme le projet de Kane Ya Makane.Invitation Exposition VF
« Dans le monde et, au Maroc en particulier, la nécessité d’expérimenter de nouvelles formes de rapports entre art, culture et société s’impose et c’est ce que nous souhaitons montrer à travers deux expositions… » indique Sofia Tebbaa, de la galerie Noir sur blanc. Aux amoureux(ses) de l’art, à celles et ceux qui suivent les avancées artistiques des femmes d’Alma au fil des expositions, qui encouragent des projets solidaires, ou encore, à tous les curieux, Kane Ya Makane vous attend nombreux à l’occasion de cette exposition. Pour soutenir les femmes d’Alma et leurs efforts continus de création, l’autonomisation des femmes, le rayonnement de l’art…
L’exposition aura lieu à la Galerie Noir Sur Blanc du jeudi 17 au samedi 26 mars 2016.
Pour plus d’informations, consultez notre site : www.kaneyamakane.com ou le groupe facebook Talents de femmes.
L’association Kane Ya Makane a été créée en août 2009 pour concrétiser la conviction de ses fondatrices que l’art et la culture peuvent contribuer de manière significative au développement humain, éducatif, social et économique des populations défavorisées. Dans ce cadre, l’association œuvre en faveur des enfants, des jeunes et des femmes vivant au Maroc dans des conditions de précarité. Outre le projet « Talents de femmes », l’association déploie le projet Tanouir + au profit de 3 000 élèves des écoles primaires publiques situées dans les régions d’Agadir, d’El Jadida et de Marrakech. L’objectif de ce projet est de lutter contre l’abandon scolaire dans les écoles publiques à travers la mise en place d’activités artistiques destinées à développer l’épanouissement, l’éveil et la créativité des enfants les plus vulnérables, tout en leur diffusant des valeurs universelles. Le projet comporte également des ateliers de renforcement en langue française pour les élèves et des formations au profit des instituteurs destinées à dynamiser leurs pratiques d’enseignement.